Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 17 avril 2014

7ème Journée technique d’échange sur la Traction Animale en Maraîchage, pour les professionnels

La 7ème Journée technique d’échange pour les professionnels sur l'utilisation de la Traction Animale en maraichage organisée par Hippotese se tiendra le samedi 10 mai 2014 à Marlioz (Haute-Savoie) au lieu dit “Ferme des Hauts de Marlioz, 320 route de l’Église, 74270 Marlioz” (entre Annecy, Bellegarde et Genève), à partir de 9h.

Pour la septième année, Hippotese en partenariat avec différentes organisations de l'agriculture biologique et du maraîchage (Adabio, Conf Savoie...), propose, à destination des professionnels, une journée de découverte et d'échange entre les utilisateurs de la traction animale et les maraîchers sur la ferme des Hauts de Marlioz : 3000 m2 de serres et 3 ha de maraîchage en motorisation, avec un projet de reconversion en traction animale...

Cette année, grâce à La Confédération Paysanne de Savoie, la journée sera aussi un stage Vivea pour les paysans et ayant-droits, ce qui permettra d'indemniser les prestataires qui viendront avec leur chevaux. L'effectif minimum est de 15 cotisants, venez nombreux et surtout, inscrivez-vous auprès de la Confédération Paysanne de Savoie, 40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph, Tel/fax : 04 79 60 49 14, (savoie@confederationpaysanne.fr).
Les non-cotisants Vivea, prestataires ou utilisateurs de la TA en maraîchage sont évidemment aussi les bienvenus pour nous faire profiter de leur expérience...

Le programme de la journée :

A Présentation de la problématique :
1 Présentation de l'exploitation actuelle (en motorisation).
2 Pourquoi vouloir intégrer la traction animale ?

B Questions auxquelles il faudra tenter de répondre au cours de la journée par les échanges informels et dans tous les cas au bilan :
3 Traction animale intégrée ou prestation externe ?
4 Conversion totale ou partielle ? (cohabitation des 2 systèmes d'entretien des cultures ?)
5 Conversion progressive ou rapide ? (sur une saison ou sur plusieurs années ?)
6 Choix des animaux de traction (âne, mule, cheval...) et de leur niveau de dressage.
7 Formation des meneurs.
8 Contraintes de la présence de l'animal : foin (en interne ou acheté), pâture (permanente ou tournante), stalle, box, paddock...
9 Apport de l'animal dans le système de culture (énergie, fumier, compost).

C Présentation technique sur le terrain :
10 Présentation des outils spécifiques "Traction Animale" et de leur mise en œuvre sur des exemples de culture sur l'exploitation.
11 Démonstration des possibilité d'adaptation des techniques culturales ou des outils habituels avec le nouveau mode de traction.

D Bilan : Éléments de réponse aux questions posées.
Suite à donner à la journée.

Itinéraire :

Lien1 vers la zone géographique (google-map)

Lien2 vers la carte google-map

La ferme se situe près de l’Eglise, à la sortie du village si l’on traverse Marlioz en direction de Chavannaz / à l’entrée de village si l’on arrive depuis Chavannaz.

NB : Palenzuela Christian et Fabienne sont les anciens maraîchers de la ferme.

Quelques photos des précédentes éditions des journées techniques Hippotese dans la Drôme et dans le Rhône.

mardi 8 avril 2014

Concours de débardage de Cibeins, les photos de 2013...

Pour ceux qui n'y étaient pas et pour ceux qui y étaient aussi, voici 178 photos du 4ème concours de débardage de Cibeins (en 2013)...

Vous pourrez apprécier le cadre magnifique de ce concours autour du lac du Lycée Agricole de Cibeins Misérieux (Ain)...

Nous vous donnons donc rendez-vous dans ce même lieu pour le 5ème Concours de débardage de Cibeins, le samedi 12 avril 2014, venez nombreux...

Quelques photos d'une partie des concurrents en 2013...

L'ensemble des 178 images du concours de 2013 sont visibles ici...

jeudi 3 avril 2014

5ème Concours de débardage de Cibeins, 12 avril 2014

Petit rappel de l'agenda pour ceux qui sont fâchés avec les dates...

Samedi 12 avril, Concours de débardage de Cibeins organisé par le lycée agricole de Cibeins-Misèrieux (Ain), Hippotese et le syndicat des éleveurs et utilisateurs de chevaux de trait de l’Ain.
Ce concours est ouvert à tous (professionnels, amateurs, débutants).

Ce concours se déroule sur une journée, dans un cadre magnifique, à coté du château du lycée et au bord de l'eau...

Entrée et inscription gratuite...

Attention, l'inscription est obligatoire par téléphone auprès de Eve Thivolle au 06-18-29-39-39 si possible avant le 22 mars 2014 (20 places maxi).

Ce concours se déroulera en parallèle avec une "labellisation loisirs" (diverses épreuves qui montrent le bon dressage d'un cheval de loisirs et sa capacité à rester aux ordres en situation imprévue).

Je vous passe des photos de 2013 bientôt...

dimanche 30 mars 2014

Retour de salon... (SIA Paris 2014) 4ème partie

Dernier billet "Retour de salon SIA2014"...

Pour ceux qui ont raté le début, voir ici, ici et ici...

Et voici la deuxième partie des photos des présentations de matériels hippomobiles modernes qui ont eu lieu au SIA2014 les mardi 25 et jeudi 27 février 2014 et que j'ai commenté avec Jean Louis Cannelle...

Les photos sont de Olivier Bernard, qui nous a gentiment autorisé à les diffuser, merci à lui...


Benne de collecte de déchets à basculement latéral de la Sellerie Baude (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Benne de collecte de déchets à basculement latéral de la Sellerie Baude (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Benne de collecte de déchets à basculement latéral de la Sellerie Baude (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Benne de collecte de déchets à basculement latéral de la sellerie Baud (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Benne de collecte de déchets à basculement latéral de la Sellerie Baude (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Porte-outils Multi de noieilcavallo.org et collier AFH (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Gros plan sur le nouveau collier AFH de Stéphanie Boudin (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Présentation du collier AFH (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Le Porte-outils Multi de noieilcavallo.org pendant la présentation du jeudi (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Une vue arrière du porte-outils Multi (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Porte-outils Jourdant (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Porte-outils Jourdant (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Marcel Mavré, invité d'honneur de la présentation du jeudi (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Marcel Mavré nous fait une petite démonstration de menage au cordeau (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


Et comme toujours, la herse de carrière B. Michon remet en état la carrière après la présentation (Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)

Et voilà, c'est fini pour ce "Retour de salon SIA 2014", il y aurait bien sûr encore beaucoup à dire et à montrer...

Nous ne manquerons pas de vous parler bientôt des suites de ce salon qui fut riche de rencontres et de projets...

jeudi 20 mars 2014

Retour de salon... (SIA Paris 2014) 3ème partie

Navré de vous faire attendre la suite du "Retour de salon" mais le beau temps commande et les activités à l'extérieur sont prioritaires...

Pour ceux qui ont raté le début, voir ici et ici...

Et voici aujourd'hui la première partie des photos des présentations des matériels hippomobiles modernes qui ont eu lieu au SIA2014 les mardi 25 et jeudi 27 février 2014 et que j'ai eu le plaisir de commenter avec Jean Louis Cannelle...

La plupart de ces photos sont de Olivier Bernard, qui nous a gentiment autorisé à les diffuser, merci à lui...


(Herse de carrière Michon Hippomobile, Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


(Herse de carrière Michon Hippomobile, Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


(Herse de carrière Michon Hippomobile, Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


(Nouveau collier Forestis de la Sellerie Percheronne, Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)


(Nouveau collier Forestis de la Sellerie Percheronne, équipé d'un pad à gel, Photo : Olivier Bernard, www.equiphoto.fr)

Lire la suite...

vendredi 7 mars 2014

Retour de salon... (SIA Paris 2014) 2ème partie

Suite des rencontres au salon de l'agriculture 2014 (voir billet précédent)

- Rendez-vous avec Sylvie BUSCHHOFF de la Sellerie Percheronne pour récupérer la dernière déclinaison du collier Espedis, le Forestis, que nous allons pouvoir essayer en conditions réelles...
J'ai vraiment appelé de mes vœux ce modèle qui possède une matelassure amovible plutôt qu'un habillage cousu sur le corps en aluminium...
Je pense que ce montage, avec un "pad" ou plutôt un "faux sac" amovible est plus simple (et moins cher, car fabriqué à la machine) et plus rustique (car la partie avant n'est plus soumise aux éraflures puisqu'il n'y a plus de partie avant).
Ce montage permet aussi d'avoir un jeu de matelassures de différentes épaisseurs pour différents essais ou usages ou d'avoir éventuellement une matelassure de travail et une matelassure de présentation.
Les essais in-situ nous diront si l'ergonomie de ce collier Forestis nous semble satisfaisante pour les usages auxquels nous le prédestinons.
La documentation sur le collier Forestis n'étant pas prête, je vous ai fait 2 photos et je vous fais passer les docs sur l'Espedis et l'Agilis que j'ai récupéré au salon...


Le nouveau collier "Forestis" de la Sellerie Percheronne, avec sa matelassure amovible, vue côté cheval, photo D. Fady.


Le nouveau collier "Forestis" de la Sellerie Percheronne, avec sa matelassure amovible, vue côté extérieur, photo D. Fady.

- Rencontre avec la société Vitimeca.
La société Vitimeca qui est spécialisée dans le matériel viticole pour tracteur, développe depuis peu des outils pour la traction animale.
Cette gamme, pour l'instant limitée, devrait s'étendre rapidement...
Vitimeca présentait lors des présentations de matériel moderne (le mardi et le jeudi), un porte-outils 4 roues et à un cheval, assez imposant (mais adapté aux vignes régulières, plates et peu tirantes du Bordelais) avec une décavailloneuse à palpeur et un outil de sarclage.
Nous avons apprécié la qualité de la fabrication et la gentillesse de Gilles Duvin avec qui nous avons pu discuter très librement de recherche technologique.

- Rencontre avec les sociétés Clémobil et Technitronique qui présentaient un avant-train à 4 roues (le Tratozor) à prise de force et relevage électro-hydraulique sur batteries.
Ce matériel avait été apporté par Normandie-trait et se trouvait au Hall 4 dans un renfoncement que sans doute bien peu de personnes ont découvert.
Malgré mon insistance, Normandie-trait n'a pas souhaité que ce matériel apparaisse lors des présentations de matériel moderne sur le ring équin où il aurait eu toute sa place. Une prochain fois peutêtre...

La suite bientôt...

lundi 3 mars 2014

Retour de salon... (SIA Paris 2014)

Je suis allé pendant 3 jours au Salon International de l'Agriculture et je me suis dit, au retour, que ceux qui n'avaient pas eu la chance d'y aller, méritaient bien qu'on leur fasse un petit compte-rendu...

Voilà donc en vrac, ce que j'ai vu et noté, c'est pas exhaustif, c'est juste un retour personnel...

Les rencontres...
Aller au salon, c'est d'abord rencontrer et discuter avec plein de monde... Les copains, les amis, les connaissances, les constructeurs, les passionnés, les militants de la première heure (et ceux de la dernière), les incontournables...
NB : les différents critères peuvent être combinés évidemment...

Sans vouloir classer ces rencontres et seulement pour (ma) mémoire, voici quelques retours...

Une discussion avec Jean Léo Dugast (photographe bien connu et reconnu que l'on ne présente plus) au sujet des Horse-Progress-Days (le plus grand rassemblement de chevaux de travail et de matériel moderne en traction animale aux États-Unis) et d'un auteur (américain) : Stephen Leslie qui a écrit un livre qu'il recommande : "The New Horse-Powered Farm" (Tools and Systems for the Small-Scale, Sustainable Market Grower) en anglais (voir la fin d'un billet sur le blog de Jean Léo)...
Je traduirais ça par : La nouvelle ferme à énergie hippomobile (Systèmes et outils pour un maraîchage durable sur de petites structures en traction animale).
Je pense le commander et je vous en parlerai un de ces jours...

Un sympathique échange avec Marcel Mavré (célèbre auteur de plusieurs livres sur les chevaux de travail en France dans les années 1900-1960) qui m'a raconté (entre autres) comment il a colorié, aux crayons de couleur, certaines des planches de ses livres, heureux comme un gamin...
Quelques livres de Marcel Mavré : "Les grandes attelées" ISBN-13: 978-2702504161 Editeur Lavauzelle, Paris 1998...

"Attelages et attelées" ISBN-13 : 78-2953752069 Editeur : Campagne et Compagnie 2011...

et en collaboration avec Etienne Peticlerc "Chevaux de trait d’hier et d’aujourd’hui" ISBN-13 : 78-2953752090, Editeur : Campagne et Compagnie 2011.

Marcel s'est prêté gentiment à un petit menage au cordeau improvisé lors de la présentation de matériel moderne sur le ring équin le jeudi (nous en reparlerons).

- Une discussion avec Olivier Bernard, photographe infatigable qui couvre de nombreuses manifestations de chevaux et qui nous a souvent dépanné avec "la photo" qui nous manquait pour illustrer un billet.
Olivier avait l'habitude de diffuser sur son blog ses photos en basse résolution, ce qui constituait une mémoire des manifestations équestres dans lesquelles nous aimions aller puiser tel ou tel souvenir...
Depuis 2011, Olivier, pensant que celà ne servait plus, avait arrêté cette mise à disposition de ces photos.
Je l'ai encouragé à reprendre dans la mesure de ses moyens cette diffusion...
Si vous pensez comme moi que c'est utile, ne manquez pas de le lui dire, la prochaine fois que vous le verrez couvrir une manifestation équestre...

- Un échange avec Stéphanie Boudin dont plusieurs colliers AFH de nouvelle génération étaient présents aux démonstrations de matériel moderne, le mardi et le jeudi. N'ayant pas récupéré de prospectus sur ces nouveaux colliers, je vous renvoie vers divers billets du blog de Jean Léo qui présentait le travail de Stéphanie : Les colliers AFH sur Percheron international.

La suite bientôt...

dimanche 2 mars 2014

Traîneau à bûches canadien (2éme)

Suite à vos commentaires sur le billet "Traîneau à bûches canadien", j'ai cherché dans mes archives des photos de traîneaux qui présenteraient des similitudes sur les harnais et le mode de menage (voir commentaires du billet précédent)...

Je n'ai pas trouvé d'autres photos de menage à une seule guide (malgré les apparences, je ne crois pas que ce soit le cas dans la première image)...

Mais j'ai trouvé par contre quelques photos de harnais sans dossière, joug au collier et sans pad... (vous pouvez m'envoyer les vôtres)...

J'ai sélectionné les images aux meilleurs résolutions (possibilité de grossir beaucoup pour voir les détails) ou avec les angles de prise de vue les plus favorables...

Je remercie Didier et Michel pour leurs commentaires forts pertinents sur le billet précédent et j'encourage les autres lecteurs à oser nous faire leurs remarques et observations...
Nous sommes tous là pour apprendre à observer...


1890, Camp 1 de la "Grand Rapids Lumber. Compagny" sur la rivière "Eau Pleine River Basin", dans le comté de Marathon (État du Wisconsin aux États-Unis)

Ces images sont tirées de "Logging From Taylor Book", diffusées par McMillan Memorial Library

mercredi 19 février 2014

Projet : "Un cheval pour des légumes..."

Voilà sans doute un affreux copinage, mais comme Jérémy a passé beaucoup de temps pour faire le nouveau site d'Hippotese, j'ai fait taire mes scrupules en estimant qu'Hippotese pouvait bien lui renvoyer l'ascenseur...

Et puis il s'agit du projet d'un jeune qui refuse la DJA (Dotation Jeune Agriculteur), pour "divergence de philosophie", et il faut bien que nous le soutenions autrement, nous qui voulons "changer de monde"...

Voir à ce sujet l'actualité brûlante de celui "qui risque d'être condamné pour avoir refusé de polluer ?" (voir aussi la vidéo ici), et qui a aussi besoin de notre soutien...

Enfin, le projet de Jérémy est un projet "Traction Animale" et à ce titre aussi, il mérite de figurer ici...

Vous trouverez une présentation complète de ce projet, sur le site de financement participatif Kisskissbankbank à la rubrique "Un cheval pour des légumes".

Jérémy nous a promis de continuer à nous donner des nouvelles de son installation, au delà de cette opération d'appel à soutien citoyen, sur son blog "paysansansfrontieres.com".

mardi 11 février 2014

Traineau à bûches canadien

Je vous propose une photo de saison et en haute résolution...

Joli chargement !

Cette photo permet une belle étude d'un type de harnais américain... (Dont nous avons adopté certains principes...).

Et de leurs traîneaux à bois articulés qui semblent d'une solidité à toutes épreuves...

Je sais qu'il y a des passionnés qui ne manqueront pas de faire des commentaires...


Le charretier Joseph Lavoie avec un chargement de billots, Canton de Moonbeam (Ontario), vers 1920 (photo : Centre de Recherche en Civilisation Canadienne-Française).

lundi 10 février 2014

Agenda Hippotese 2014

Agenda Hippotese pour 2014
Dernière Mise à Jour : jeudi 17 avril 2014

Cet agenda (prévisionnel et évolutif) sera mis à jour au fur et à mesure des informations que nous recevrons...
Un lien permanent dans la colonne de droite du blog permet de le consulter régulièrement...
Date 1ère diffusion : lundi 10 février 2014

Février-Mars 2014
le Salon de l'Agriculture de Paris (SIA) aura lieu du 22 février au 2 mars 2014 :
-Les chevaux seront dans le Hall 6 comme en 2013.
-Les journées de présentation du matériel moderne, (les derniers outils à « énergie cheval » issus des avancées technologiques les plus récentes) auront lieu le mardi 25 février et le jeudi 27 février de 15h à 16h.
- Hippotese sera présente sur le stand du CERRTA.

- Trophée Trait d'Avenir (en simple), samedi 22 et dimanche 23 février :
Samedi 22/02 de 11h30 à 13h30 : Traction.
Dimanche 23/02 de 16h à 18h30 : épreuve de travail attelé.
Ce concours d’attelage en simple est ouvert aux chevaux de moins de 5 ans. Elle prépare le jeune cheval à son métier futur de cheval de service en ville, en mettant en avant les aptitudes du cheval de trait tant dans sa force que dans sa docilité et son adresse…

- Trophée Trait Sportif (en paire), vendredi 28 février, samedi 1er mars :
Vendredi 28/02 de 11h30 à 13h00 : Traction.
Samedi 1/03 de 11h à 13h : Marathon.
Samedi 1/03 de 16h à 18h : Maniabilité.
Une épreuve multidisciplinaire, ouverte aux chevaux de plus de 5 ans, durant laquelle les chevaux démontreront leur polyvalence d’utilisation.
Le programme du Ring Équin pour la semaine en pdf (1,7 Mo).
La nocturne du vendredi soir à partir de 20h : thème 2014 « le Cheval et les Jeux ». Le spectacle sera orchestré par France TRAIT, avec la collaboration de l’ensemble des chevaux du Hall 6 (chevaux, ânes et poneys).

Mars 2014
- Vendredi 14 mars 2014, AG du Réseau Rhône Alpes Traction Animale, à 18 h - à la Salle Émile Fontanet, M.J.C Parc du Vergeron, 38346 Moirans (http://tractionanimale.canalblog.com/)

- Samedi 22 mars 2014, AG de la FECTU au Luxembourg (anniversaire des 10 ans de la FECTU).

Avril 2014
- Samedi 12 avril, Concours de débardage de Cibeins organisé par le lycée agricole de Cibeins-Misèrieux (Ain), Hippotese et le syndicat des éleveurs et utilisateurs de chevaux de trait de l’Ain.
Ce concours est ouvert à tous (professionnels, amateurs, débutants), il se déroule sur une journée, dans un cadre magnifique, à coté d'un château et au bord de l'eau...
Attention, l'inscription est obligatoire par téléphone auprès de Eve Thivolle au 06-18-29-39-39 avant le 22 mars 2014 (20 places maxi).
Ce concours se déroulera en parallèle avec une "labellisation loisirs" (diverses épreuves qui montrent le bon dressage d'un cheval de loisirs et sa capacité à rester aux ordres en situation imprévue).

Mai 2014
- 7ème journée d'échange en maraîchage, samedi 10 mai 2014 réservée aux professionnels, sur les cultures maraîchères et aromatiques à Marlioz en Haute-Savoie.
Plus de précisions ici...

- Equitrait Jeunes, les 16, 17 et 18 mai 2014 à Aurillac
Organisés par la SFET, le SNCP et Hippotese, dans le but de faire connaître aux jeunes l’élevage et l’utilisation moderne des chevaux, ânes et mulets de trait.
Ce challenge national de jeunes utilisateurs d'équidés attelés existe depuis 2007 et il est ouvert à toute structure d’enseignement reconnue, intégrant une option "cheval".
Durant trois jours des équipes de jeunes de 16 à 25 ans mesureront leurs capacités de menage sur différents ateliers représentant les activités professionnelles actuelles depuis l’élevage jusqu’à l’utilisation agricole en passant par la forêt, l’attelage et le tourisme.
Ces ateliers se déroulent avec des animaux et du matériel fournis par les organisateurs et attribués aux équipes par tirage au sort.

- 11ème Chantier-École de Montdenis les 29, 30, 31 mai et 1er juin 2014.
Le chantier d'autoformation au débardage se fera cette année sur 4 jours du jeudi 29 mai au dimanche 1er juin 2014 (Ascension).
Le thème n'est pas encore vraiment choisi mais il y aura du transport par bât, du débardage sur chemins étroits, de l'attelage en ligne et toujours du travail en forte pente...
Renseignements bientôt ici...

Juillet 2014

Août 2014

Septembre 2014
- Vendredi 26 et samedi 27 septembre 2014 - 2ème Journée de la traction animale en Rhône Alpes à Siez-sur-Léman (Haute-Savoie). Des précisions bientôt.

Octobre 2014

Novembre-Décembre 2014
- l'Assemblée Générale d'Hippotese aura lieu __le ... à ...

Les autres dates bientôt...

samedi 1 février 2014

Jeu N19 : Une charrette à roues et patins (3ème partie)

Suite de notre jeu sur la découverte de cette charrette à roues et patins (wheel-car) spécifique du pays de Galles... Voir ici Partie 1 et partie 2...

Le mode d'attelage et le mode de freinage :

Comment était attelée notre fameuse charrette ?

Une adresse (voir ici) laissée par RF dans les commentaires nous donne quelques pistes potentielles...
NB : Un commentaire proposait même que cette charrette soit issue d'un affût de canon.

Sur notre Wheel-car, existait-il des brancards (ou un timon) démontables (comme certains le proposaient dans les commentaires) pour la déplacer, comme ce canon, de l'époque Charles IX ?


Les canons de l'époque Charles IX étaient attelés avec des brancards...

Ou peutêtre pouvait-on ajouter un petit avant train comme sur ce canon de l'époque Louis XIV...


Canon à avant-train de l'époque Louis XIV...

Ou carrément un avant-train comme celui du canon type "Gribeauval" (de l'armée napoléonienne).


Canon de 12 à avant-train type Gribeauval (1774)...

Ou encore un avant-train comme celui du canon lisse "Valée" au XIXème.
NB : On peut remarquer sur celui-ci, un système de sabot d'enrayage dont nous reparlerons dans un prochain billet...


Canon lisse Valée (XIXème) équipé d'un sabot d'enrayage...

Mais les infos trouvées sur le blog : http://welshwaller.wordpress.com nous laissent entrevoir une autre solution (que certains d'entre-vous avaient d'ailleurs imaginé...).

In the upland farms of mid Wales, in particular the old county of Radnorshire (now subsumed into Powys, itself an ancient Kingdom) a hybrid evolved, a cart somewhere between the car-llysg and the gambo. Yes, it had wheels, but it also had runners like a sled. It could be wheeled or dragged, it was pulled by trace chains – oxen and later horse – and when empty the balance was such that the front lifted sufficiently to allow the cart to be moved on its wheels, when loaded the front sat down onto the sled runners and, with the wheels ‘braked’ with a chain, the whole thing became a car-llysg.

Traduction (toujours approximative de votre serviteur...) :
Dans les fermes de montagne du centre du Pays de Galles, en particulier l'ancien comté de Radnorshire (maintenant intégré dans le comté de Powys, lui-même ancien royaume ) un hybride évolué est né, un véhicule, quelque part entre la "car-llysg" et le "gambo" (voir billet précédent).
Oui, cet hybride avait des roues, mais il y avait aussi des patins comme un traîneau. Il pouvait rouler ou glisser, il était tiré avec des traits en chaînes, par des bœufs, et des chevaux plus tard.
Quand il était vide, le devant se levait suffisamment pour qu'il roule sur ses roues, et lorsqu'il était chargé, l'avant s'abaissait jusqu'à glisser sur ses patins et avec les roues bloquées par des chaînes, il redevenait un traîneau "car-llysg".


Maquette de Biddy Hepper d'après le modèle du Acton Scott Farm Museum.

J'ai trouvé sur le web, une photo d'une maquette (d'un certain Biddy Hepper), à priori, d'après le modèle du musée Acton Scott Farm, qui montre, à l'avant, les chaînes qui servaient de traits.

Je se sait pas où ce maquettiste-passionné a eu l'inspiration de ce système ?

J'ai trouvé aussi une image qui montre comment j'imagine, d'après la description de Welshwaller, que les roues étaient enrayées dans les grandes descentes. Et c'était sans doute avec des chaînes, ce qui expliquerait leur présence sur les côtés de la Wheel-car...


Utilisation des chaînes latérales pour enrayer les roues lors des fortes descentes

Il reste à faire l'analyse technique de la forme et des sections des pièces de bois de cette Wheel-car, à expliquer les bandages en plusieurs parties, la position de l'essieu...

La suite dans un prochain billet...

jeudi 30 janvier 2014

Jeu N19 : Une charrette à roues et patins (2ème partie)

Bravo, décidément ce petit jeu vous a séduit...

Merci à tous pour vos réflexions et observations qui sont très pertinentes et merci aussi aux contributeurs qui ont laissé des adresses (même limite hors sujet ;-) pour prolonger la recherche...

Si j'ai été un peu long à vous donner des nouvelles, c'est parce que moi aussi je cherche (encore) des informations pour répondre aux nombreuses questions que l'on peut se poser au sujet de cette charrette originale...

A savoir...

- Le nom, l'origine géographique de cette charrette...
- l'utilisation présumée...
- le mode d'attelage...
- le mode de freinage...
- l'analyse technique de la forme et des sections...
- l'explication du bandage en 4 parties...
- la position de l'essieu...
...

Voici une partie des réponses que j'ai trouvé et qui sont des pistes pour la suite...

Le nom et l'origine géographique de cette charrette :

Le nom de cette charrette est "Wheel-Car" (textuellement "Charrette à roues"), les photos présentées dans le billet 1 sont celle d'un exemplaire restauré, visible au "Acton Scott Farm Museum (Pays de Galles)" (il en existerait un autre exemplaire dans les caves du "St Fagans National History Museum" à Cardiff, Royaume Unis).


Maquette de John Tonen d'après le modèle du St Fagans National History Museum.

L'utilisation présumée du Wheel-car:

D'après J. Geraint Jenkins in “Agricultural Transport in Wales” : The Wheel-cars are uniquely Welsh vehicles used widely in Central Wales, especially Radnorshire, The Marches and South Wales, where different variants exist ; according to the location. It is particularly stable and controllable on mountain slopes. It was used essentially for harvesting bracken or hay and when loaded was front heavy, keeping the front skids on the ground to act as a brake when going down-hill.

Traduction (approximative, de votre serviteur) :
D'après J. Geraint Jenkins dans son livre "Transport agricole au Pays de Galles" : Les "Wheel-cars" sont des véhicules uniquement Gallois, largement utilisés dans le centre du pays, en particulier dans les comtés du Radnor, des Marches et de Galles du Sud où différentes versions locales existent. Il est particulièrement stable et contrôlable dans les pentes montagneuses. Il a été utilisé essentiellement pour la récolte des fougères ou du foin et dans les descentes des collines, lorsqu'il est chargé lourdement à l'avant et que patins frottent sur ​​le sol, ils agissent comme un frein.

NB : Comme je n'ai trouvé que des citations partielles de cet ouvrage sur le web (google-book limité), et que je ne recule devant aucun sacrifice pour faire avancer la science, je l'ai commandé en occasion sur Internet (livrable autour du 10 février 2014). Je vous donne des nouvelles dés que reçu...


Une autre vue de la "charrette à roues et patins", stockée au Acton Scott Farm Museum (photo : welshwaller-blog).

Voilà en complément, ce qu'on peut lire sur le blog d'un collectionneur britannique passionné (http://welshwaller.wordpress.com) :

The story began six years ago when I finally – and purely by chance – found a rare (maybe even unique save for a ‘new, never used’ one in the National Museum of Wales’ collection) farm cart. The pursuit of the illusive example had straddled a decade and more. I had never actually seen one – the National Museum’s version is hidden away from public gaze – but had read and heard of it from old Radnor farmers. On the steep slopes of the Radnor hills a vehicle evolved that absolutely suited the needs of the farmer.
The early form of haulage (discounting ‘pack’ animals and people) was a simple sled – car llysg in Welsh – which was a simple ladder frame structure with runners that was hauled across the ground, usually by oxen. The first wheeled wagon probably came in from the continent and its descendant became the Gambo, the common farm cart for over three hundred years.

Traduction (toujours approximative...) :
L'histoire a commencé il y a six ans quand j'ai enfin - et par hasard - trouvé cet exemplaire rare de charrette agricole (Wheel-car NDLR) (sauf peut-être celui, jamais utilisé, du Musée National du Pays de Galles).
La poursuite illusoire de ce véhicule m'avait occupé plus d'une décennie. En fait, Je n'en avais jamais réellement vu un - la version du Musée national est caché du regard du public - mais j'avais lu et j'en avais entendu parler par de vieux agriculteurs du comté de Radnor : "Sur les pentes raides des collines du comté de Radnor, disaient-ils, existait un véhicule évolué, complètement adapté aux besoins du paysans local"...
Si la première forme de transport utilisée ici (en excluant le portage par les personnes et les animaux) a été le simple traîneau ("car llysg" en gallois), un simple cadre à échelle avec des patins, traînés sur le sol, le plus souvent, par des bœufs.
Le premier véhicule à roues est lui, probablement venu du continent. Son descendant, appelé "Gambo" en gallois, est devenu le chariot traditionnel de toutes les fermes du pays pendant plus de trois cents ans.

Et qu'en était-t-il sur les collines ?


La charrette "Wheel-car" trouvée, par l'auteur de ces lignes, sous le toit écroulé d'une grange. Elle est actuellement en restauration (photo : welshwaller-blog).

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, la suite bientôt...

Dans un prochain billet, nous reviendrons sur Le mode d'attelage, le mode de freinage et l'analyse technique des formes et sections et sur l'explication du bandage en 4 parties...

dimanche 19 janvier 2014

Harnais chevilatte + option "Bas-Cul" ou palonnier "porté"

Nous avons ajouté une option "bas-cul" à notre harnais "chevilatte"...

Une petite vidéo "live" des essais...

Transport des balles (manuelles) de foin depuis une grange d'alpage jusqu'à la grange de la ferme de Montdenis pendant l'hiver 2013-2014 (janvier).


Harnais chevilatte + option "Bas-Cul" ou... par hippotese

Ruby le cheval comtois tire un traîneau à foin (type du Dévoluy), il est harnaché avec un harnais "chevilatte" et un palonnier porté (bas-cul) qui est une nouvelle option (2013) du harnais chevilatte.

A noter que le harnais chevilatte est issu de la recherche de l'association Hippotese, voir ici la catégorie spécifique avec tous les billets...

Cette option "bas-cul" est constituée de 2 longes réglables sur le dos, de 2 mini-traits, de 2 sangles élastiques et d'un palonnier à amortisseur compact (type Hippotese) légèrement modifié.

À noter que ce palonnier porté peut être utilisé avec des traits longs de manière classique.

Ce palonnier a aussi été étudié pour être facilement autoconstructible, sans forge et utilise des éléments (ressort, écrou à œil, crochet) du commerce.

Vous pouvez constater que l'option "bas-cul" est facilement démontable (une dizaine de secondes) du harnais chevilatte, ce qui permet de se rendre sur un chantier avec un véhicule hippomobile attelé, puis de travailler au palonnier bas-cul (sans changer de harnais), puis de rentrer en attelage.


Harnais chevilatte + option "Bas-Cul" ou... par hippotese

Et quelques photos de détail...


Harnais "chevilatte" avec option "bas-cul"


Harnais "chevilatte" avec option "bas-cul"


Harnais "chevilatte" avec option "bas-cul"


Harnais "chevilatte" avec option "bas-cul"

mercredi 15 janvier 2014

Jeu N19 : Une charrette à roues et patins (1ère partie)

Il y a bien longtemps que l'on a pas fait de jeu...

Voici quelques photos d'une charrette originale à roues et patins, trouvée sur le web...

A quoi cela sert-il ? D'où vient-elle ? Connaissez-vous d'autres systèmes similaires (envoyez vos photos par mél...) ?
Bref, la totale, comme d'hab...

Envoyez vos commentaires...

samedi 4 janvier 2014

Manuel d'utilisation du Porte-outils à Traction Animale AEBI (clone du BUCHER)

Comme nous sommes généreux à Hippotese et plutôt que de vous envoyer un calendrier, nous vous offrons, pour fêter cette nouvelle année 2014, un document rare, qu'apprécieront les utilisateurs de porte-outils de maraîchage.

Il s'agit du Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI (sans indications, mais je pense qu'il date des années 60), que nous a envoyé Vincent Bastard (membre du CA d'Hippotese), merci à lui...

Vous remarquerez la ressemblance de ce porte-outils avec le BUCHER, dont nous avons largement parlé dans ce blog (cherchez "Bucher"), ressemblance qui va jusque dans les dessins du manuel qui sont des copies pures et simples.

Ce manuel complète la fiche technique N°3 sur le Bucher (que vous trouverez aussi ici sur le nouveau site), la doc "Bucher" VG2 de 41p diffusée sur le blog ici (que vous trouverez aussi dans la page __Bibliothèque Numérique Collaborative de la Traction Animale__, onglet "Téléchargements" du nouveau site) et la documentation (en allemand) du porte-outils Raussendorf (sur le blog ici ou dans la bibliothèque collaborative).

Je vous laisse découvrir les photos et le PDF de ce manuel et je vous souhaite une bonne et heureuse année 2014 au nom de tout le CA d'Hippotese.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.

Et le Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI au complet (4,3 Mo) au format PDF.

mercredi 1 janvier 2014

Tarif du matériel de Traction Animale américain disponible en France (suite de l'Hippobille N°31)

Conformément à l'habitude, vous pouvez trouver dans la rubrique "HIPPOBULLE compléments d'infos", des compléments d'information sur les Hippobulles parus dernièrement...

NB : vous pouvez aussi participez à ces compléments en nous envoyant vos remarques...

Dans le dernier Hippobulle N°31, dans un compte-rendu du salon de Detmold en Allemagne (Août 2013), nous avons diffusé des indications de prix trouvées sur place, pour du matériel américain.

Je vous fais un rappel de ces indications que nous avait proposé l'importateur allemand (extrait de l'HIPPOBULLE N°31) :


*************************** Texte extrait de l 'Hippobulle N°31 ********************************

Faucheuse I&J
Peut supporter une barre de coupe de 1.9m, 2.2m, 2.5m, ou 2.8m, avec un optimum à 2.2m.
Le modèle actuel (2014) dispose maintenant d'un carter d'huile au niveau de la transmission (grosse roues dentée d'entraînement) et d'une aide au pied pour enclencher (la mise en mouvement?) (en option?).
La pièce de « transmission » est spécialement dimensionnée pour les prairies européennes (?) (augmente la vitesse du mouvement).
Peut s'atteler en simple (brancards), en paire ou à 3 chevaux (le point d'accroche du palonnier se décale).
Elle est vendue avec le timon (les brancards?) : 6700 € avec un jeu de lames supplémentaire.
Pèse environ 300 kg
Les barres de coupe sont produites en Allemagne (www.esm-­ept.de), donc pas de problème pour les pièces de rechange (section ESM 344-098).
Il faut affûter très peu mais très souvent, et l'importateur ne vend pas le matériel d’affûtage.


Faucheuse I&J, Detmold 2013, photo Nina Passicot


Faucheuse I&J, Detmold 2013, photo Deny Fady


Faucheuse I&J, Detmold 2013, photo Deny Fady


Faucheuse I&J, Detmold 2013, photo Deny Fady

Épandeur Lancaster
Modèles à 3 hérissons (selon l'importateur, les modèles à 2 hérissons ne fonctionnent pas).
Existent en 3 tailles : 50 (90cm x 2m x 50 cm), 85 (2.4m x 50cm x 1m), ou 110 (2.4m x 60cm x 1m).
Le 50, sans option, est vendu 3600 €.
Option « grille de protection » (à l'avant) : 80 €.
Option « porte arrière avec trappe » (pour matières fines ou éviter que ça ne coule sur le trajet) et commande hydraulique : environ 400 €.
Option « roule et ailes arrière » (pour épandage plus large des matières fines) : 750 €.
Le 110 sans option : 4900 €.
Le 50 n'a pas de système de freinage intégré, alors que le 85 et le 110 si, avec un avant­-train spécifique.


Épandeur Lancaster, Detmold 2013, photo Deny Fady


Épandeur Lancaster, Detmold 2013, photo Deny Fady


Épandeur Lancaster, Detmold 2013, photo Deny Fady

Homesteader Pioneer
Poids à vide autour de 200kg.
3200€ sans outil, avec les 6 outils 5200€, un outil seul environ 300€ ; possibilité de commander seulement la barre porte­-outils.
Option "un cheval" sur demande.
Compensation de la direction par les roues, non réglable.
Les commandes sont à payer à l'avance.
Le délai de livraison un fois un plein container commandé est de 2 à 3 mois.
Le container est déposé là où il y a le plus de commandes.


Homesteader Pioneer, Detmold 2013, photo Nina Passicot


Homesteader Pioneer, Detmold 2013, photo Deny Fady


Homesteader Pioneer, Detmold 2013, photo Deny Fady


*************************** Fin d'extrait de l'Hippobulle N°31 **********************************

Nous avons reçu un mél de Hervé CHAMPOMIER de H2C Distribution, qui nous donne des informations complémentaires et des indications de ses tarifs en France (et répond à notre interrogation sur le différentiel de prix entre la France et l'Allemagne).
Je me permet de le diffuser tel quel...


*************************** Courrier de Hervé Champomier ***********************************

Bonjour,

Je tiens tout d'abord à vous remercier pour l'envoi du dernier Hippobulle, très intéressant.

Je souhaite vous apporter quelques précisions sur les outils américains vus à detmold.

Concernant la faucheuse I&J, la pédale sert à relever la barre de coupe pour éviter une taupinière par exemple, comme sur les anciens modèles mac cormick).
''Pour les tarifs, ils sont de 7 000 € pour la version à un cheval et de 7 200 € pour la version à deux chevaux. Vendue soit avec une barre de coupe (2 lames) supplémentaire.''
On n'est pas si loin du tarif annoncé de 6 700€.

Concernant les épandeurs, je propose les Millcreek, de conception identique au Lancaster : - modèle 27 GD : 0,75 m3 : 2 828 €
- modèle 37 GD : 1 m3 : 3 501 €
- modèle 57 GD : 1,5 m3 : 4 366 €
- modèle 77 GD : capacité 2 m3 : 4 924 €
options :
- porte arrière : 170 €
- hérisson adapté pour fiente de volaille : 120 €

largeur hors tout : 1,19m pour le 27 et le 37 et 1,47m pour le 57 et le 77.

Concernant le Homesteader de Pioneer, le poids est de 153 kg sans outil.
Les tarifs sont :
- Porte-outils avec siège de travail, roues métalliques, timon et balance de palonniers : 3 920€
- charrue 10" : 610 €
- cultivateur 6 dents : 320 €
- herse : 300 €
- butoir pommes de terre : 170 €
- disques billoneurs (la paire) : 270 €
- cover-crop : 520 €

Tarifs automne 2013 hors taxes.
Les délais sont de 2 mois environ, sans avoir à attendre la fin du remplissage d'un containeur.

Voilà, je voulais juste préciser que les revendeurs français ne sont pas des voleurs pratiquant des tarifs exorbitants comme le laisse entendre l'article (bas de page 43).

Les prix sont calculés au plus juste mais l'exercice est difficile pour en même temps faire face aux charges de l'entreprise et rester attractif afin de permettre le développement de la traction animale.

Sincères salutations,

Hervé CHAMPOMIER
H2C Distribution - H2C Services
2 Route des Cerisiers
63310 SAINT-CLEMENT-DE-REGNAT
France



Tél : +33 (0)681-694-843
Fax : +33 (0)470-328-173
mail : herve.champomier@hotmail.fr
blog : http://h2c-distribution.over-blog.com


*************************** Fin du courrier de Hervé Champomier *****************************

mercredi 25 décembre 2013

Un nouveau site HIPPOTESE pour noël 2013

Tous le conseil d'administration d'Hippotese vous souhaite un joyeux noël et vous offre un petit cadeau...

Un nouveau site web pour Hippotese !

En effet, depuis un certain temps, (un temps certain, diront les mauvaises langues), le site web d'Hippotese n'était plus mis à jour car nous privilégiions l'actualité sur le blog.

De plus, comme il s’agit d'un site "statique" écrit en "html pur" il est difficile à mettre à jour... (les "experts" me comprendront, et rassurez-vous, c'est peu important pour les autres !).

Jérémy Fady a proposé de s'attaquer à la refonte complète, la réécriture même, du site web d'Hippotese en utilisant un CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu), très populaire actuellement, j'ai cité WordPress.

Nous avons même, grâce à Yoan Fady (son frère), acheté un nouvel hébergement et le nom de domaine http://hippotese.fr.

Jérémy a donc installé et réécrit le nouveau site que vous trouverez à cette adresse : http://hippotese.fr.

Pour l'instant l'adresse http://hippotese.free.fr (et son "vieux" site statique) est toujours valide jusqu'à ce que la nouvelle mouture soit complètement finalisée.

Jérémy a aussi fait un énorme travail de référencement de tous les contenus du site et du blog, ce qui permettra à chacun d'entre-vous, nous l'espérons, de trouver plus facilement les informations qu'il recherche.

On compte donc sur vous pour nous faire des retours (critiques mais gentils) avec la page "contact" du nouveau site qui pointe vers l'adresse mél d'Hippotese.

Il y a encore, sans doute, pas mal de fautes d'orthographe ou d'erreurs que nous essaierons de corriger, l'objectif étant en début d'année 2014 de rediriger, définitivement, l'adresse hippotese.free.fr vers la nouvelle adresse hippotese.fr

vendredi 13 décembre 2013

l'Hippobulle N°31 (avec un dossier spécial maraîchage) est arrivé pour noël...

Hippobulle N°31, notre bulletin irrégulomadaire, est paru pour l'AG début décembre 2013...

Ce numéro 31, qui fait 50 pages, est sans doute un des Hippobulles les plus dense depuis sa création. Il compense quelque peu, notre incapacité à sortir plusieurs numéros dans l'année.

Merci à Nina Passicot, qui a été la cheville ouvrière de ce numéro. Merci à tout ceux (Olivier Pichaud, Michel Carrel, Hervé Jourdain, Valérie Méo, Paul Deshayes...) qui ont participé aux articles, merci à Emmanuel, Mickaël, Valérie et Denis et Olivier qui ont accepté de nous ouvrir les portes de leurs jardins et aux constructeurs qui ont répondu à nos demandes d'information en nous fournissant des documents parfois inédits.



Sommaire d'Hippobulle N°31

Dossier maraîchage

  • Témoignages : 4 expériences (Vienne, Haute-Vienne, Drôme et Gard) autour des productions maraîchères en traction animale p2
  • Le Matériel de maraîchage disponible en France : l'ancien, le nouveau, caractéristiques, prix... (Prommata, Jourdant, Equi-Idea-Albano-Mascardo, Equivinum, Le Bon Coin, Le POM-Tech-Trait-Roger-Fillon, le Bucher) p8
  • Les Formations en maraîchage en Traction Animale p 23

Dossier recherche

  • Les ressorts amortisseurs de traction : comparaison de différents systèmes (étude du groupe Hippometrix) p 26
  • Les tests de colliers (expérience CERRTA-Hippotese lors de la journée trait'stival) p 29
  • Le mancheron ergonomique autoconstructible (plans et présentation de la collaboration ADABIO-Autoconstruction et Hippotese) p 36

Vie de l'association

  • Detmold, la plus grosse foire européenne consacrée à la traction animale (la Pferdestark en Allemagne) p 41
  • Tech'n'Bio (le salon professionnel de la Bio, à Valence, Drôme) p 45
  • Montmorillon (salon de la TA dans la Vienne) : Hippotese en action à l'ouest ! p 46

NB : Si vous voulez profiter de ce numéro exceptionnel et que vous n'êtes pas adhérent...
Vous savez ce qui vous reste à faire... Bulletin d'adhésion, ici... Précisez bien avec votre adhésion que vous souhaitez recevoir l'Hippobulle numéro 31...

NB2 : La deuxième série de Ressorts Amortisseurs "Hippotese" est entièrement vendue.
Nous allons lancer la fabrication d'une 3ème série de 100 pièces qui sera toujours disponible par correspondance et seulement pour les adhérents.
Les demandes de devis sont en cours, le prix de la paire de ressorts devait se situer entre 50 et 60 € et toujours 10 € de port pour une ou 2 paires. Plus d'informations sur les disponibilité en février 2014, ici sur le blog.

mercredi 11 décembre 2013

Revue de presse, nouveaux membres du CA, AG Hippotese décembre 2013

Merci aux 40 participants de l'AG 2013 qui ont bravé la neige (peu mais glissante) le samedi, pour venir nous rejoindre à Montdenis et profiter du grand soleil, au dessus de la mer de nuages, le dimanche 1er décembre...

Bientôt un Compte-rendu complet des débats...

En attendant, je vous fais suivre un très bel article du Dauphiné Libéré du samedi 7 décembre sur l'AG et la Traction Animale en Rhône-Alpes...


Cliquez pour lire l'article...

Je vous signale aussi l'entrée au CA d'Hippotese pour 2014, de 4 nouveaux membres :

  • Valérie Colin (Le Monestier du Percy dans l'Isère)
  • Thomas Duguy (Blanzay-sur-Boutonne en Charente-Maritime)
  • Françoise Dulac (Sciez sur Léman en Haute-Savoie)
  • Mathias Liebig (Soulatge dans l'Aude)

Bienvenue à eux...
Ils remplacent Bernard Deschenaux, Patrice Monnet, Christophe Marichaud et Nicolas Greff qui souhaitaient se libérer du temps pour des activités personnelles.
Aux noms de tous les membres d'Hippotese, je tiens à les remercier pour leur investissement au service de notre action collective durant toutes ces années.

Je profite aussi de cette occasion pour vous faire profiter d'un autre article que Cédric Grand, le même journaliste du Dauphiné Libéré, avait écrit en mai 2013, au moment du chantier-école de Montdenis et que je n'avais pas diffusé.


Cliquez pour lire l'article...

- page 1 de 39