Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - trinqueballe

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 9 février 2013

Hippo-bricolage, le serre-joint à tout faire...

Stéphane Chanoux, que nos lecteurs connaisse pour un précédent billet, déjà sur les serre-joints, utilisés pour fabriquer une pince à grumes, nous envoie de nouvelles idées d'hippo-bricolage avec des serre-joints...

Mais laissons le présenter ses recherches...

Il existe des objets ordinaires si banals qu'on en trouve souvent abandonnés dans un coin mais qui sont pourtant de véritables mines d'or pour peu qu'on les détourne de leur usage premier.

Pour reprendre une célèbre et originale métaphore équestre, on peut même les comparer à l' "aspirine" … comme le disait Nuno Oliveira, grand écuyer de dressage, comparant "l'épaule en dedans" à "l'aspirine de l'équitation", tant cet exercice permettait de guérir tous les maux du cheval de sport.

En tant que fier Hippo-bricoleur dominical devant l'éternel, j'ai trouvé mon aspirine du bricoleur, mon couteau suisse, ma moulinette universelle : c'est le serre-joint de maçon !

J'avais déjà présenté une pince à grume faite de 4 serre-joints de maçon qui me sert pour débarder. Plus tard, il m'a fallu la perfectionner pour pouvoir l'utiliser avec mon trinque-balle… c'est encore le serre-joint de maçon qui m'a permis de construire une autre pince à grume, simple, efficace et pas chère.


Les serre-joints sont la base de la fabrication de ces pinces à grume et de ce tourne-bille.

J'avais besoin d'un tourne-bille pour faire rouler les gros troncs sur le sol… hop, le serre-joint fut encore mon ami fidèle !

Dernièrement, un voisin m'a donné une vieille sarcleuse qui traînait dans un coin de son jardin. Les brancards en bois avaient disparu sous l'effet du temps, mais après moult réflexions et pistes hasardeuses de bricolage, c'est encore le serre-joint du maçon qui m'a sauvé la mise pour remplacer les mancherons, avec quelques adaptations rapides : leur forme s'adaptait comme s'ils avaient été conçus pour !


2 serre-joints ont permis ici de reconstituer des mancherons à cette sarcleuse.

Pour herser les sols, qui sont malheureusement riches en rochers et racines de surface dans ma région, je me suis fabriqué une petite herse qui se relève automatiquement quand elle se coince afin d'éviter les à-coups sur les épaules mon cheval. Il me fallait la perfectionner pour la rendre plus pratique et plus fonctionnelle et en particulier y ajouter là-aussi des mancherons : le serre-joint a encore répondu présent !


2 serre-joints ont permis ici de fabriquer des mancherons à cette herse.

Bref, le serre-joint du maçon c'est l'aspirine de l'hippo-bricoleur !

Stéphane Chanoux Association "Avenir à Tout Crin"

Nota : Stéphane Chanoux est aussi un infatigable chercheur sur les véhicules hippomobiles à assistance, nous aurons l'occasion de reparler bientôt de ses expérimentations sur ce sujet...

samedi 25 décembre 2010

Reculer une grume sur un triqueballe avec un cheval de trait

L'hiver est de retour, c'est le moment de faire du bois...

J'ai retrouvé cette vidéo que m'avait envoyé José Thorel, du parc de Vincennes, il y a un an ou deux...

Un beau reculé de grume avec un avant-train (vieux Polynol) et un triqueballe (de fabrication Marbach). On voit bien l'intérêt du reculement de type "Grand-Vallier" dans cette manœuvre...


Reculer une grume sur un triqueballe avec un cheval de trait
envoyé par hippotese. - Découvrez plus de vidéos d'animaux.

J'en profite pour vous faire passer d'autres photos de ce trinqueballe, certaines assez anciennes, d'autres plus récentes...


Le triqueballe Marbach derrière un avant-train hippomobile, au parc de Vincennes, transport d'un jeune plant... (Photo : Parc de Vincennes)


Le triqueballe Marbach derrière un avant-train hippomobile, au parc de Vincennes, transport d'un jeune plant... (Photo : Parc de Vincennes)


Le triqueballe Marbach au parc de Vincennes, gros plan... (Photo : Parc de Vincennes)


Le triqueballe Marbach et un avant-train hippomobile pour le transport d'une grosse grume, au parc de Vincennes... (Photo : Parc de Vincennes)


Un avant-train hippomobile et une remorque 2 roues pour le transport des bûches, au parc de Vincennes... (Photo : Parc de Vincennes)


Un avant-train hippomobile et une remorque 2 roues pour le transport des bûches, au parc de Vincennes... (Photo : Parc de Vincennes)

samedi 2 janvier 2010

Plans pour fabriquer une sauterelle qui permet de libérer une chaîne sous charge

Suite à une discussion que nous avions eu sur les sauterelles (qui permettent de libérer une chaîne d'attache sous charge), Claude Bertholet m'a envoyé (il y a déjà quelques mois) ses explications sur la fabrication des sauterelles qu'il réalise pour ses avant-trains de débardage.

Je vous livre les photos de Claude, son plan et ses explications de fabrication :

La partie fixe, soudée sur la cornière (de l'avant train) peut être directement tiré dans du plat de 30 x 10 (ici lg 90) sans tronquer la partie supérieure.
La pièce basculante, en revanche, est plus longue à réaliser, mais la taille peut se faire à la disqueuse par coupes droites, sans angle intérieur, dans du plat de 60 x 10 (ici lg 110).

Personnellement je les fais à la scie à métaux, c'est un peu long, mais la finition est meilleure.
Le bout de maillon de chaîne, soudé sur la manille (de 12), facilite le décrochage de la chaîne par un coup de marteau bien appliqué !

Je me suis permis de refaire un plan côté en renforçant un peu les épaisseurs (sauterelle modèle renforcé).

Je vous livre aussi quelques photos de mes recherches sur le fabrication de sauterelle sans découpe.

Elles sont fabriquées à base de gros maillons de chaîne (85 x 40 x 10) que j'achète pour faire l'anneau des harnais chevilatte, et d'écrou M12...

Je n'ai pas poussé plus loin mais c'est une base de travail...

A noté aussi un système ingénieux vu sur un triqueballe de débardage de Bernard Michon (à l'AG de la FECTU 2009)...

Ce système utilise un plat sur toute la largeur de l'engin, qui libère toutes les sauterelles en même temps...

Les sauterelles qui sont à double crochet (la chaîne est prise entre ces 2 doigts) doivent être fabriquées spécialement pour ce système...

jeudi 25 juin 2009

Photos du Concours International de débardage à cheval de Montagny sur Grosne les 19 et 20 juin 2009 (suite)

Christophe Fromenty nous a envoyé une superbe série de photos du Concours International de débardage à cheval de Montagny sur Grosne des 19 et 20 juin 2009 dernier...

Voir notre billet précédent ici...

Je vous ai fait une petite sélection...


Vivien Ricard "en simple" (Photo Chris Fromenty)


Gilles Marty "en simple" (Photo Chris Fromenty)


Jean Louis Cannelle aux commentaires (Photo Chris Fromenty)


Jean Léo Dugast lui aussi aux photos (Photo Chris Fromenty)

A ce propos, je vous recommande le site de Jean Léo en général et son billet sur le concours de Montagny en particulier...


Jean Baptiste Ricard et son fils Léo (ou Vivien)... (Photo Chris Fromenty)


Christophe Marichaud "en simple", remarquez le petit trucage de Chris qui vous donne l'adresse du site de Cathy, sa femme, peintre animalier, à visiter d'urgence... (Photo Chris Fromenty)


Le percheron blanc de Christophe Marichaud (Photo Chris Fromenty)


Un maillon mal verrouillé qui va bientôt lâcher... En arrière plan le dynamomètre électronique expérimental. (Photo Chris Fromenty)


Gilles Marty surveille les démonstrations au triqueballe... (Photo Chris Fromenty)


Démonstration au triqueballe avec Florent Daloz (Photo Chris Fromenty)


Franck Gaulard, 1er du concours en simple, avec sa mule (Photo Chris Fromenty)


Stéphanie Boudin, bourrellier. Adresse : Bayerie, 87310 Saint Laurent sur Gorre, Tél/ Fax 05 55 78 80 96, Mel. boudin.stephanie@orange.fr (Photo Chris Fromenty)


Deny Fady perdu dans ses fiches de pointage... (Photo et commentaire de Chris Fromenty)


Marc Guillaume "en double" (Photo Chris Fromenty)


Jean Paul Moureau "en double" (Photo Chris Fromenty)


Florent Daloz "en double" (Photo Chris Fromenty)

... et l'ensemble des 55 photos de Chris ici...

mercredi 24 juin 2009

Photos et Résultats du Concours International de débardage à cheval de Montagny sur Grosne les 19 et 20 juin 2009

Comme nous vous en avions parlé lors d'un précédent billet, nous avons co-organisé avec Franc-Trait, le Concours International et la Rencontre des professionnels du débardage à cheval de Montagny sur Grosne les 19 et 20 juin 2009.


Florent Daloz "en paire" (Photo D. Fady)

Comme d'habitude et avec seulement 4 jours de retard (joke), nous vous diffusons quelques 90 photos des épreuves (d'autres devraient suivre dés que reçues) et le classement des 2 épreuves.
L'épreuve "en simple" a réuni 17 concurrents) et l'épreuve "en paire" a réuni 6 équipages.

Merci au public (surtout professionnel), merci aux concurrents (venus de loin pour certains), merci à l'organisation et merci aux bénévoles pour ce concours de grande qualité. Rendez-vous pour Euroforest 2010, les 17, 18 et 19 juin 2010 à Saint Bonnet de Joux (71)...


Les bénévoles d'Hippotese, Jury de présentation et de parcours se transmettent les feuilles de pointage, (Photo D. Fady)

Résultats des épreuves du samedi 20 juin 2009

Débardage en simple

  1. Franck Gaulard (mule)
  2. Florent Daloz
  3. François Barchon (mule)
  4. Florentin Guillaume
  5. Nicolas Moureau
  6. Jean Paul Moureau
  7. Gilles Marty
  8. Marc Guillaume
  9. Michel Schnoebelen
  10. Christophe Marichaud
  11. Jean Baptiste Ricard
  12. Vivien Ricard
  13. Léo Ricard
  14. Frédéric Destailleur
  15. Jean Noêl Boiteux
  16. Jean Luc Belbheze (mule)
  17. Gérald Hoolans

On peut remarquer dans les 4 premières places "en simple" la présence inhabituelle de 2 mules à la première et troisième place, (et aussi à la troisième place "en paire", voir ci-dessous).

On peut aussi noter la présence de 4 jeunes (- de 18 ans) dans le concours (dont un à la 4ème place du classement général), ce qui nous a permis de faire un second classement spécial "jeunes" pour les récompenser...

Classement spécial jeunes (- de 18 ans)

  1. Florentin Guillaume
  2. Nicolas Moureau
  3. Vivien Ricard
  4. Léo Ricard


Florentin Guillaume "en simple", premier des "jeunes" (Photo D. Fady)


Nicolas Moureau "en simple" prêt au départ... (Photo D. Fady)


Vivien Ricard "en simple" (Photo D. Fady)


Léo Ricard "en simple" (Photo D. Fady)

Débardage en paire

  1. Florent Daloz
  2. Jean Paul Moureau
  3. François Barchon (mules)
  4. Jean Baptiste Ricard
  5. Gilles Marty
  6. Marc Guillaume

Quelques photos...


Jean Paul Moureau "en paire" (Photo D. Fady)


Gérald Hoolans "en simple" (Photo D. Fady)


Frédéric Destailleur "en simple" (Photo D. Fady)


Jean Noël Boiteux et Jessica Roux, Briefing avant le parcours "en simple" ? (Photo D. Fady)


Hervé Jourdain commente les résultats transmis par radio à son ordinateur, lors de la démonstration du dynamomètre électronique expérimental réalisé avec l'ENSAM (Photo D. Fady)


Marc Guillaume "en simple" (Photo D. Fady)


Les bénévoles d'Hippotese, Jury du concours, mesurent l'alignement de la grume dans l'obstacle final du parcours de François Barchon "en simple" (Photo D. Fady)


Florent Daloz "en simple" (Photo D. Fady)


Gilles Marty "en double" (Photo D. Fady)


Franck Gaulard "coatch" Jean Luc Belbheze pour sa première participation à un concours de débardage (Photo D. Fady)


Les superbes colliers à grelots des mules de François Barchon... (Photo D. Fady)


Le percheron blanc de Christophe Marichaud au milieu de la verdure... (Photo D. Fady)


'Jean Louis Cannelle en maître du commentaire, présente les attelages... (Photo D. Fady)''


Michel Schnoebelen, "le stress" de l'attente du départ... (Photo D. Fady)

L'ensemble des 90 photos ici...

D'autres photos de Chris Fromenty dans quelques jours...

dimanche 9 mars 2008

5eme Chantier-Ecole de débardage à Montdenis (Savoie) du 1er au 4 mai 2008

Le 5ème Chantier-école de Montdenis(Savoie) aura lieu les 1, 2, 3 et 4 mai 2008.


Photo : Véro Détré

Cette année, pour la première fois, un thème a été retenu pour le jeudi 1er et vendredi 2 mai, ce sera : "Comment utiliser les chevaux pour la récolte de petits bois" (diamètre < à 20 cm).

En effet nous pensons qu'il existe une demande (et un potentiel à explorer) pour utiliser les chevaux dans les fortes pentes et/ou en milieu fragile, pour les petits bois en particulier :

  1. En Assistance au défrichage manuel pour :
    • Le Débuscage des tiges coupées,
    • L'Evacuation des rémanents (ronces et branches) ou arbres entiers "feuillés".
  2. Le Transport jusqu'au lieu de traitement pour broyage et fabrication de :
    • Copeaux ou granulés de bois (chauffage),
    • BRF (Bois Raméal Fragmenté).
  3. L'Epandage éventuel sur les zones concernées du BRF (apport en vue de reconstitution d'humus, aggradation des sols).

Nous pensons que ce potentiel a été jusqu'alors peu exploré et qu'il convient :

  1. De mieux connaitre les besoins actuels des donneurs d'ordre,
  2. De recenser les besoins potentiels (non pris en compte actuellement).

Et pour pouvoir répondre à ces demandes et besoins, nous devons réfléchir :

  1. Aux méthodes de travail spécifiques et aux techniques à mettre en œuvre (qui ne sont pas exactement celles utilisées en débardage),
  2. Au matériel spécialisé à répertorier ou à inventer (et/ou à fabriquer et/ou à expérimenter pour ces activités),
  3. Aux complémentarités et synergies qu'il faut activer sur ces chantiers (bucherons défricheurs, entreprises de broyage, utilisateurs des produits broyés...),
  4. Aux modes de calcul de la rémunération du travail (taux horaire, au chantier, à la surface, au volume...),

Certes, ce type d'activité ne sera pas étudié exhaustivement en 2 jours, mais nous voudrions faire avancer la réflexion en se plaçant en conditions réelles et en adaptant les outils et méthodes que nous connaissons à ces nouvelles conditions.

Nous proposons donc le jeudi 1er mai et le vendredi 2 mai de réaliser une simulation en conditions réelles d'exploitation d'un chantier de nettoyage de défriches (sous une ligne électrique à moyenne tension) pour alimenter un broyeur à branches à poste fixe, distant de quelques centaines de mètres.
La journée de jeudi sera consacrée à la mise en place et la mise au point de l'exploitation, la journée de vendredi se fera en présence de partenaires, d'élus et de donneurs d'ordre potentiels, intéressés par la problématique, afin d'échanger sur le sujet.

Seront présentés, en utilisations, des traîneaux, traîneaux à roue, arches et porteurs adaptés aux petits bois...
Mais aussi des chariots surbaissés adaptés à la collecte et à l'épandage.

Les 2 autres jours (samedi 3 et dimanche 4 mai), suivant les demandes, pourront être plutôt orientés vers le débardage en forte pente plus classique et l'utilisation de poulies de retour et de moufflage.

Ces 5ème journées d’autoformation sont ouvertes à tous les membres et futurs membres de l’association Hippotese (pour des questions d’assurance, les personnes non à jour de leur cotisation devront s’acquitter, dès le 1 er jour, de 16 € pour l’année 2008) et leurs chevaux.
L'accueil est rustique (à la maison) et les repas se feront en partie à partir de vos spécialités régionales... (possibilités aussi de gites sur le village).

Pour information, Montdenis est situé à 1400 m d'altitude, en Maurienne (Savoie) sur la commune de Saint Julien Montdenis.
Pour tous renseignements, vous pouvez utiliser le formulaire de Contact du blog (en haut à droite, pensez à laissez une adresse valide de mél pour la réponse), ou écrire un mél à hippotese@free.fr ou téléphoner à Deny Fady au 04.79.59.65.50 (le soir).

Si vous souhaitez d'autres informations sur les précédents chantier-école de Montdenis (photos, présentation, plan d'accés), vous pouvez aller sur le site d'Hippotese à la rubrique "chantiers collectifs" puis choisir "Montdenis".

Si vous souhaitez des informations sur le Bois Raméal Fragmenté, vous pouvez consulter les liens suivants (merci Olivier) :

  1. Un document de base pour comprendre ce qu'est le BRF (ici en maraîchage)
  2. Un site sur le Bois Raméal Fragmenté
  3. Un livre "De l'arbre au sol, les Bois Raméaux Fragmentés"

Nous vous tiendrons informé dans nos prochains billets de l'avancée du projet...

dimanche 3 juin 2007

Porteur suédois Ulvins Arch en Devoluy-mai-2007-5


Porteur suédois Ulvins Arch en Devoluy mai-2007-5
Vidéo envoyée par hippotese
2ème essai du porteur, à pleine charge cette fois...
Dans la boue les roues s'enfoncent, les patins prennent le relais puis c'est le châssis qui porte...
Il faut bien 2 bons chevaux attelés en ligne pour sortir des ornières...
On voit aussi la fine équipe des gueules cassés et boueuses...

vendredi 1 juin 2007

Arche de débardage a cheval (trinqueballe) à Montdenis mai 2007-2


Montdenis-05-2007-2
Vidéo envoyée par hippotese
Les 1ers essais du porteur suédois Ulvins Arch, ici monté en arche de débardage (trinqueballe).
Les capacités de franchissement sont assez étonnantes...
Le harnais à chevilles latérales laisse une liberté de l'encolure suffisante malgré les brancards rigides.

D'autres images bientôt sur le blog d'Hippotese

samedi 20 janvier 2007

Concours de débardage en norvège : NM-skogshest-2006

Christian Baltz m'a envoyé un petit lien vers un album photo d'un concours de débardage en Norvège en 2006. Comme je comprend pas grand chose au norvégien, je ne vous en dirais pas plus...

Le matériel utilisé, les harnais typiques et les modèles de chevaux sont intéressants à voir... En plus y'a plein de filles qui débardent...

Le lien ici :
http://www.eurofoto.no/show_album.php?aid=1237319

je vous joins quelques images, dont la première qui indique les coordonées de l'auteur : Inger Handegard. J'ai cru comprendre qu'on pouvait diffuser si usage non commercial...


C'est ce que l'on appelle une Arche de débardage ("arch" en anglais)

NB : le modèle de traineau à roues utilisé est sensiblement identique à celui aperçu chez Richard Branscombes en Angleterre :

Cliquez sur l'image pour aller vers les photos du voyage d'Hippotese en Angleterre.

dimanche 31 décembre 2006

Doug Joiner, constructeur anglais d'avant-train et trinqueballe

Nous avons souvent des demandes d'adresses de fabricants de matériel...

Et en vous préparant la compilation des photos de la fête de Levier, j'ai trouvé quelques images du matériel de débardage que Doug Joiner, "horselogger" (débardeur à cheval) britannique réputé, fabrique et commercialise.

Ce matériel, d'inspiration suédoise, est fabriqué en Angleterre et peut être livré en France, j'ai pensé que celà en intéresserait certains...

Vous trouverez plus de renseignements sur le site web de Doug (en anglais)

Vous trouverez aussi des photos d'utilisation "in situ" dans le compte-rendu du voyage d'étude d'Hippotese en Grande Bretagne.

Nota1 : aujourd'hui, 1 livre anglaise (1 pound ou 1£) vaut 1,56 euro (10,23 F pour les anciens...), mais il faut compter aussi les frais de change et le port.

Nota2 : Doug parle assez bien le français mais il boit un "horrible" cidre de sa fabrication... ;-)
Vous pouvez néanmoins lui écrire de notre part, en français (contact Doug by phone or fax: (+44) 01531 640 236 or on his mobile: (+44) 07773 900 751) ou adresse mél : doug@heavyhorses.net.

Quelques photos prises (par votre serviteur) à Levier en août 2006 (et c'est ma Castille qui joue le mannequin avec un superbe collier Amish canadien et un harnais suédois !) :


Le rouleau brise-fougère (on appelle ça "bracken basher"), environ 1400 £ (2200 €)


Le porteur 8 roues (on appele ça "forwarder"), environ 3200 £ (5000 €)



Beaucoup de monde intéressé lors de la fête de Levier


Le porteur offre une maniabilité impressionnante...


En revenant du bois, le porteur chargé et le trinqueballe croché derrière...


Le trinqueballe (on appelle ça "timber arch"), environ 1075 £ (1700 €)


Adaptation possible d'une barre d'attelage chape/boule.

samedi 22 avril 2006

Plans d'outils de débardage et de carriole pour ânes

Nicolas Fady, mon cousin de Bretagne, m'a fait suivre ce petit mel :

''je suis tombé sur ces documents du DTU (Development Technology Unit) (en anglais) pour la construction de carrioles pour ânes.

J'ai également visité le site de la fao qui donne plein de plans d'outils de débardage de construction simple (traineau, trinqueballe...).''


Utilisations du triqueballe à griffes