Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Hippotese

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 24 avril 2017

Journée spéciale "NéoBucher" dans le cadre des Rencontres 2017 de l’Atelier Paysan, samedi 29 avril à Montoison (Drôme)

Dans le cadre des Rencontres 2017 de l’Atelier Paysan, les 28, 29 et 30 avril à Beaumont-lès-Valence (Drôme), voir billet précédent ici..., Hippotese organise une visite de la ferme de Nicolas Koziel à Montoison (26800, Drôme, lieu-dit "Route d'Allex") autour du projet NéoBucher.

Nous avons prévu le matin de travailler en atelier sur la ferme de Montoison où a eu lieu la mise au point des différents prototypes de NéoBucher.

Nous pensons faire quelques modifications et fabriquer une nouvelle herse étrille pour le NéoBucher, vous êtes les bienvenus pour donner un coup de main ou vous imprégner de "l'esprit auto-constructif"...

L'après midi, sur le même lieu, dans le cadre des visites de ferme "officielles" des Rencontres de l’Atelier Paysan, nous présenterons le NéoBucher "en activité", sans doute accompagné de mesures au Datafficheur.

Ce sera l'occasion de parler d'itinéraires techniques, de réglages des outils, de menage, d'efforts de traction et de chevaux...

Si vous êtes intéressés par le suivi du projet NéoBucher, c'est une bonne occasion de venir en discuter avec les acteurs de terrain...

Et si vous souhaitez partager notre repas de midi, pensez à apporter quelques unes de vos spécialités (solides et liquides)...

dimanche 1 janvier 2017

Hippotese vous souhaite une bonne année 2017, que vos projets en Énergie Animale soient nombreux et réussis...


Hippotese renouvelle son équipement informatique pour la nouvelle année... (photo web)

Comme les personnes présentes à l'assemblée générale de début décembre 2017 ont pu s'en apercevoir dans les nombreux compte-rendus, l'année 2016 a été très fertile en activités diverses, en particulier pour des réalisations techniques, la recherche matérielle (NéoBucher, Datafficheur, NéoPlanète...), des achats de matériels (voir plus loin), de nombreuses actions de promotion de l'Énergie Animale (SIA, journée technique maraîchage, chantier-école, foire romande, Sciez-sur-Léman...) et aussi notre participation à TraitComtest (qui nous a valu de remporter le Trophée Européen du Matériel Moderne en Traction Animale).

NB : un compte-rendu d'AG est en préparation et sera diffusé dans la première HippoNews de l'année...

Et en parlant d'HippoNews, d'ailleurs, c'est là que nous avons été mauvais, voir très mauvais puisque nous n'en avons diffusé que quelques unes en début d'année 2016...

Même si le blog a relativement bien fonctionné (26 billets en 2016, soit un, toutes les 2 semaines en moyenne), nous savons que vous êtes gourmands de ces nouvelles "régulières" et nous n'avons pas d'excuse de ne pas avoir pris du temps pour les réaliser...

La panne (suite à 2 piratages du site Hippotese.fr) du "moteur" des HippoNews va nous obliger à changer de système et mettre en place une autre solution technique mais il va falloir surtout trouver (prendre) du temps d'ordis pour écrire ces "Nouvelles" et s’astreindre à le faire régulièrement surtout...

Notre situation financière n'est pas fameuse non plus, la recherche technique coûte chère...
Notre parc à matériel en essais s'est enrichi de 3 NéoBuchers (les 2 premiers prototypes sont d'ailleurs à vendre au prix de la matière d’œuvre, 1000 et 1500 €). Nous avons aussi acquis une bineuse grisette BMH et un Vario Equi-Idea (bâti équipé de roues, qui peut être adapté à un cultivateur à ressorts souples ou à une herse à dents).

En gros, nous avons eu en 2016, un déficit de 6000 € qui ne s'explique pas seulement par le faible recouvrement des adhésions (seulement une trentaine d'adhésions ont effectivement été réglées en 2016), nous avons toujours eu pour slogan que nous ne sommes pas un association d'adhésions, celà reste vrai, mais bon, il y a malheureusement des limites économiques...

NB : D'ailleurs, je vous rappelle que vous pouvez adhérer par carte bancaire via le pot commun, trop peu utilisent cette solution pourtant simple et rapide...

Nous avons fait le choix de ne pas dépendre de subventions publiques ou privées (sauf financement ponctuel de projets particuliers), ce choix a été réaffirmé à l'assemblée générale, c'est le gage de notre indépendance...
Nous avons aussi fait le choix de la diffusion libre et gratuite de nos recherches, nous continuerons de fonctionner avec, et de promouvoir cette philosophie...
Mais nous devons trouver quelques ressources financières en 2017... Vos idées nous intéressent...

NB : Si notre situation ne s'améliore pas, si nous n'avons pas un soutien massif de nos adhérents (il y a eu des années où nous avons enregistré près de 200 adhésions soit 4000 €), nous limiterons tout simplement nos actions de recherche les plus coûteuses...

Mais ne restons pas sur une note pessimiste, nous avons pleins de projets, plein d'énergie, nous souhaitons les partager avec vous dans ce fabuleux projet collectif de promotion de la Traction Animale Moderne qu'est Hippotese et qui a plus de 30 ans cette année...

Deny Fady, président.

mercredi 17 août 2016

Le "Datafficheur", un système de Suivi "Temps Réel" des Efforts en Traction-Animale (2ème partie)

Nous vous avons un peu oublié cet été sur le blog, la moyenne d'un billet par semaine n'a pas été respectée, et puis pas d'HippoNews, et le site Hippotese.fr toujours en panne...

Rassurez-vous, nous étions simplement un peu occupé ailleurs car pour beaucoup, c'est la pleine saison : foins, légumes, vignes, tourisme...

Mais nous n'avons pas non plus chaumé sur l'avancement de nos recherches hippotésiennes...

Nous avons, entre autres, beaucoup progressé sur le projet "Datafficheur" dont nous avons déjà parlé dans un précédent billet (ici).

Comme le Datafficheur doit être présenté au trophée européen de l'innovation à TraitComtest, j'ai dû écrire un petit texte de présentation que je vous livre, brute de décoffrage...


Titre du projet : Le "Datafficheur", un système de Suivi Continu et "temps réel" des efforts en Traction-Animale.

Domaine d’intervention : Attelage, travail du sol, débardage... La traction des animaux de trait en général.

Résumé du projet : Le Datafficheur est un appareil réunissant :

1 Un système d'affichage double porté par le cheval et visible, depuis l'arrière, guides en main par le meneur. Cet afficheur doit indiquer en temps réel la valeur moyenne et la valeur maxi de l'effort de l'équidé

2 Un capteur dynamométrique porté par l'animal (placé sur l'un des avant-traits du cheval ou sur le palonnier par exemple.)

3 Un automate programmable chargé de la réception des données du capteur, de leur traitement et de la gestion de l'affichage.

Genèse du projet : Depuis l'origine d'Hippotese, nous avons toujours voulu connaître, de manière "non empirique", les efforts auxquels nous soumettons nos chers équidés... Nous avons, pour cela, testé de nombreux dynamomètres.

Nos conclusions : Les dynamomètres à lecture directe existants sont difficilement lisibles par le meneur pendant le travail et les appareils à enregistrement sont plutôt adaptés aux mesures scientifiques, ils demandent souvent un post-traitement des données et ne permettent une analyse des résultats qu'à posteriori (et donc aucune correction en temps réel, sur le terrain).

Nous avons donc décidé de développer notre propre appareil en se fixant, en plus, un prix maximum de 1000 € (matière) et en le concevant autoconstructible et diffusable (comme toutes nos recherches) en licence libre Creative-Commons.

En quoi le projet est innovant ?

Ce projet est innovant dans son usage puisqu'il permettra à tout utilisateur d'adapter son menage ou de régler ses outils en ayant une bonne connaissance des efforts mis en jeu et celà en toute autonomie, chez lui, sur son terrain, en pratiquant ses activités habituelles.

Ce projet est aussi innovant dans son principe de développement : ouvert, collectif et partageable (licence libre).

Ce projet est conçu dés l'origine pour être abordable, autoconstructible, autoréparable, évolutif et adaptable aux besoins de chacun.

En quoi le projet est-il adapté à une utilisation moderne de l’animal ?

Les animaux de trait sont aujourd'hui majoritairement utilisés par des personnes qui n'ont pas (ou pas encore) la connaissance intuitive ou culturelle des efforts qu'ils est possible de demander à un animal en particulier dans des conditions d'utilisation nouvelles (outils ou domaines inhabituels) où les références manquent.

Pour améliorer les conditions de travail de l'animal et du meneur et faciliter sa formation, en bref pour optimiser l'utilisation de la traction animale, il faut avoir des outils de mesure d'effort en continu, simples et efficaces. Le Datafficheur voudrait répondre en partie à ce défit.

lundi 8 août 2016

Trait Comt'Est, 26 au 28 août 2016 : Passez donc nous voir et pourquoi pas, nous soutenir sur le stand Hippotese !

Les 26, 27 et 28 août prochains aura lieu « Trait Comt'Est », la nouvelle route comtoise, exportée dans la Nièvre suite à la fusion des régions administratives.

Si les « Routes du Vin et du Comté », et « Franche­-Comté Terre de Traits » ­que nous connaissions comme « Levier 1996, 2006, 2010 »­ ont été marquées par un partenariat fort entre l'APTC et Hippotese, ce n'est plus le cas pour cette édition. Nous ne participons plus à l'organisation générale.

Cependant, Hippotese a été sollicitée à travers ses membres professionnels ou experts pour réaliser diverses prestations (démonstrations, commentaires, mesures d'effort...).

En plus de cela, et comme les autres associations qui défendent la traction animale, un stand nous a été proposé, qui permettra de présenter les activités de notre association, de diffuser la documentation éditée par Hippotese ou par la FECTU, mais aussi de nous retrouver autour de moments conviviaux : les apéros et les repas !

Nous serons donc une petite équipe, essentiellement composée (pour l'instant) de membres du CA, pour représenter Hippotese lors de cette grande manifestation. Malheureusement, nous ne sommes à ce jour que 2, pleinement disponibles, pour la tenue du stand...

Alors, si vous êtes membre d'Hippotese ou souhaitez le devenir, n'hésitez pas à venir nous rejoindre, pour un passage rapide ou un relais plus long.

Contacts :
Nina 06 12 95 24 04 (covoiturage possible depuis la Drôme),
Annie 06 74 07 89 81

Nina.

mercredi 13 avril 2016

Bientôt le 13ème Chantier-École de Montdenis, les 4, 5, 6, 7 et 8 mai 2016...

Comme indiqué dans l'Agenda depuis plusieurs mois, le chantier d'autoformation au débardage annuel de Montdenis se déroulera le week-end de l'Ascension les 4, 5, 6, 7 et 8 mai 2016.

Le thème du chantier-école n'est pas encore vraiment choisi mais il y aura du transport, du débardage sur chemins étroits (moins d'un mètre) en traîne, avec traîneau et mini-porteur, du mouflage sur ancrage "volant", de la fabrication et du débuscage de fagots, de l'attelage en ligne et toujours du travail en forte pente...

Sans doute nous continuerons aussi nos essais de remise en état de chemins étroits de montagne en traction animale...

Ce chantier annuel d'autoformation au débardage de Montdenis se déroule comme chaque année le week-end de l'Ascension (du mercredi au dimanche), vous pouvez venir un jour ou plusieurs...

Comme d'habitude nous ferons quelques ateliers de débusquage à l'Hippotreuil et/ou par mouflage avec poulies largables, nous ferons aussi de l’abatage dirigé au cheval et du travail en forte pente...

Nous testerons aussi la fabrication et le débusquage de fagots au porteur et traîneaux et le transport par bât de bois de faible diamètre et de branchages (il y a des ânes bâtés sur le village et nous avons des bâts suisses pour les chevaux à disposition).

Enfin, pour ceux qui le désirent nous testerons quelques "arracheurs hippomobiles" sur églantiers et prunelliers.

Et voici en même temps que quelques photos du chantier-école de 2015, quelques généralités sur le chantier-école d'Hippotese de Montdenis...

Rappel des objectifs du chantier-école : C'est un chantier d'autoformation au débardage et d'échanges de pratiques, ouverts à tous les membres et futurs membres de l'association (les personnes non à jour de leur cotisation devront s'acquitter, le 1er jour, de leur 20 € pour une question d'assurance).

Difficulté : Le chantier ou plutôt l'ensemble des activités proposées sont de difficultés plutôt fortes, il n'est pas adapté aux débutants ou alors en observateurs pour les moments dangereux.

Nous n'avons pas de contrainte de résultat mais les travaux sont des travaux réels de débusquage de bois de chauffage ou d'entretien d'espaces naturels et sont donc idéaux pour de l'auto-formation.

Chaque chantier permet de tester des nouveaux systèmes de débardage, d'accrochage, de traction, des poulies, de faire des mesures au dynamomètre, d'échanger des idées, des techniques... Apporter vos prototypes de matériel, de harnais... On les testera...

L'accueil : Vous êtes accueillis (gratuitement) chez Deny Fady et Odile Mouchet, à 1400 m d'altitude, (dans un dortoir et une salle commune de la ferme), prévoyez duvets, couvertures et pantoufles, les nuits peuvent être fraîches (et tentes si vous voulez).

Pensez aussi à vos casques, gilets fluo, protection auditive et pantalons de sécurité...

NB : Il y a aussi quelques gîtes de France sur le village, chercher sur "73870 Saint Julien Montdenis", au moins 3 gîtes sont situés sur le hameau d'altitude de Montdenis...

Vous pouvez (devez) apporter vos spécialités, pour manger, boire (on apprécie les bons vins et les bières belges) et faire la fête... (animation musicale et chants sont au programme). On vous offre les plats chauds de base...

Il est possible de venir avec son cheval (au moins dressé au palonnier) ou au bât (à faire confirmer par l'organisation).

Pensez à nous appeler pour s'inscrire... Tél : 04 79 59 65 50 ou petit mél (hippotese@free.fr ou page contact)

Si vous souhaitez aussi avoir plus d'infos sur le déroulement ou sur les précédents chantiers-école, vous pouvez lire les anciens billets ici...

Et enfin, une petite vidéo de quelques activités du 12ème chantier-école de Montdenis (en 2015) pour avoir une petite idée de l'ambiance habituelle des chantiers-école...

NB : Les vidéos de Dailymotion sont parfois bloquées si vous avez activé un bloqueur de Pub (type Adblock)...


Debardage au cheval, Montdenis, mai 2015... par hippotese

La même sur Youtube avec musique et pour les smartphones et tablettes...

dimanche 7 février 2016

Présentation diapos du projet NeoBucher (fr), mise à jour de janvier 2016

Nous avions diffusé dans ce billet en mai 2015 une présentation (avec commentaires) sur l'histoire du projet NéoBucher...

Depuis, le prototype 003 (V2) est sorti...


Première présentation du NéoBucher V2 à l'AG d'Hippotese (nov 2015)


Première présentation du NéoBucher V2 à l'AG d'Hippotese (nov 2015)


Une vue éclatée du NeoBucher V2 (janvier 2016)

Nous avons donc fait une petite mise à jour de cette présentation diapos (janvier 2016) que vous pouvez retrouver ici (PDF, 5,8 Mo)...

jeudi 23 juillet 2015

PferdeStark 2015, samedi 29 et dimanche 30 août 2015 à Dörentrup (Allemagne)

La Pferdestark ("Force du cheval") est la plus grosse manifestation de présentation de matériel moderne à traction animale en Europe.

Cette manifestation, est organisée tous les 2 ans par l'IGZ (l’association allemande des utilisateurs de chevaux de trait) en fait plutôt la section de l'IGZ du pays de Rhénanie du Nord-Westphalie. C'est avant tout une vitrine de l’utilisation actuelle et future de la traction animale comme source d’énergie renouvelable.

Depuis 2013, la PferdeStark a lieu, dans un nouveau cadre (le musée de plein air de Detmold, où elle se déroulait depuis 1996, ne convenant plus pour des raisons de normes de sécurité).
C'est donc sur le domaine de Wendlinghausen, sur la commune de Dörentrup (à quelques kilomètres de Detmold) que se déroule maintenant la manifestation.

Ce domaine héberge une exploitation agricole qui travaille selon des principes écologiques sur 350 ha de terres agricoles et 100 ha de forêts.
Même si l'utilisation de chevaux de trait sur le domaine s'est limitée jusqu'à présent aux travaux forestiers, les convictions du propriétaire Joachim Von Reden s'accordent parfaitement avec l'esprit de la PferdeStark et présentent beaucoup de points communs avec celles de l'IGZ.

Un nombre impressionnant de machines et d'outils à Traction Animale (très récents pour certains) construits aux États-Unis, en Angleterre, Allemagne, Italie, Autriche, Pologne, Suisse, Suède et France…
Tous les matériels sont exposés et présentés au travail...

Les outils les plus simples et les machines les plus sophistiquées, tirées par un, deux, ou quatre chevaux, tournent dans les prés et les champs du domaine en démonstrations programmées à heures précises tout au long des 2 journées (l'organisation allemande).

En 2013, nous avons pu voir de nombreux avant-trains simples, à moteur auxiliaire et à prise de force sur les roues, des faucheuses à entraînement par les roues et à moteur, des faneuses, des andaineurs, des botteleuses, une superbe moissonneuse-javelleuse à 3 chevaux, ancienne, des charrues, herses, bineuses, semoirs, épandeurs à fumiers, planteuses et ramasseuses à patates, des porte-outils de culture sarclée et de maraîchage, des porte-balles-rondes, des porteurs forestiers, des chariots etc.

Il y avait aussi des des harnais, des colliers, des voitures anciennes de collection ou modernes, des bourreliers, des constructeurs de toute l'Europe...

Et parallèlement aux démonstrations techniques en situation, il y a une très grande carrière avec présentation en continu de spectacles, de show de races, de concours d'utilisation et de matériel avec des commentaires (malheureusement seulement en allemand).

Il y a aussi la finale régionale de labour et un concours européen de débardage.

Nous feront le déplacement à quelques uns d'Hippotese pour suivre tout ça, retrouver nos amis de la FECTU et aussi pour présenter notre prototype de NéoBucher.

Pour y aller...

Thierry Bret de la Drôme organise un départ collectif en minibus, si vous êtes intéressés... Tél rapidement au 06-17-96-58-51

Quelques billets sur le blog d'Hippotese qui parlent ou qui font suite à l'édition 2013...

Derniers tarifs du matériel de maraîchage du constructeur italien, Albano Mascardo vu à la Pferdestark

7ème Journée technique Traction Animale en Maraîchage : Le Compte-Rendu (partie 2) avec des photos de l'avant-train IJ

Billet Tarif du matériel de Traction Animale américain disponible en France (suite de l'Hippobille N°31) dont la faucheuse IJ

Vous retrouverez aussi des infos dans l'Hippobulle N°31 (pour les adhérents) qui en parle largement...

A suivre dans un prochain billet, une petite vidéo et des explications au sujet d'une trépigneuse à 2 chevaux vue au PferdeStark 2013...

jeudi 7 mai 2015

Bientôt le 12ème Chantier-École de Montdenis, les 14, 15, 16 et 17 mai 2015...

Comme indiqué dans l'agenda, nous organisons bientôt le 12ème Chantier-École de Montdenis, les 14, 15, 16 et 17 mai 2015.

Et tout d'abord, une petite vidéo du 11ème chantier-école de Montdenis (en 2014) pour avoir une idée de l'ambiance habituelle des chantiers-école...


Chantier-école de débardage de Montdenis, mai 2014 par hippotese

Ce chantier annuel d'autoformation au débardage de Montdenis se déroulera comme chaque année le week-end de l'Ascension (14, 15, 16 et 17 mai).

Le thème du chantier-école sera cette année 2015, le débardage sur chemins étroits (moins d'un mètre) avec traîneau et mini-porteur et des essais de remise en état de chemin (recreusement) simultané au débusquage.

Nous testerons aussi la fabrication et le débusquage de fagots au porteur et traîneaux et le transport par bât de bois de faible diamètre et de branchages.

Comme d'habitude nous ferons quelques ateliers de débusquage à l'hippotreuil et/ou par mouflage avec poulies largables et du travail en forte pente...

Enfin, pour ceux qui le désirent nous testerons quelques "arracheurs hippomobiles" sur églantiers et prunelliers.

Voici aussi quelques photos du chantier-école de 2014 et quelques généralités sur les chantiers-école d'Hippotese...

Rappel des objectifs des chantiers-école : Ce sont des chantiers d'autoformation au débardage et d'échanges de pratiques, ouverts à tous les membres et futurs membres de l'association (les personnes non à jour de leur cotisation devront s'acquitter, le 1er jour, de leur 20 € pour une question d'assurance).

Difficulté : Le chantier ou plutôt l'ensemble des activités proposées sont de difficultés plutôt fortes, il n'est pas adapté aux débutants ou alors en observateurs pour les moments dangereux.

Nous n'avons pas de contrainte de résultat mais les travaux sont des travaux réels de débusquage de bois de chauffage ou d'entretien d'espaces naturels et sont donc idéals pour de l'auto-formation.

Chaque chantier permet de tester des nouveaux systèmes de débardage, d'accrochage, de traction, des poulies, de faire des mesures au dynamomètre, d'échanger des idées, des techniques...
Apporter vos prototypes de matériel, de harnais... On les testera...

L'accueil : Vous êtes accueillis (gratuitement) chez Deny Fady et Odile Mouchet, à 1400 m d'altitude, (dans un dortoir et une salle commune de la ferme), prévoyez duvets, couvertures et pantoufles, les nuits peuvent être fraîches (et tentes si vous voulez).

Pensez aussi à vos casques, gilets fluo, protection auditive et pantalons de sécurité...

NB : Il y a aussi 3 gîtes de France sur le village, chercher sur "73870 Saint Julien Montdenis", les 3 gîtes sont situés sur le hameau de Montdenis...

Vous pouvez (devez) apporter vos spécialités, pour manger, boire (on apprécie les bons vins et les bières belges) et faire la fête... (animation musicale et chants sont au programme). On vous offre les plats chauds de base...

Il est possible de venir avec son cheval (au moins dressé au palonnier) ou au bât (à faire confirmer par l'organisation).

Pensez à nous appeler pour s'inscrire... Tél : 04 79 59 65 50 ou petit mél (hippotese@free.fr ou page contact)

Si vous souhaitez aussi avoir plus d'infos sur le déroulement ou sur les précédents chantiers-école, vous pouvez lire les anciens billets ici...

Bientôt une autre vidéo et d'autres photos sur le chantier-école de 2014...

mercredi 6 mai 2015

2 petits films des 1ers essais de binage du NeoBucher sur Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM), début mai 2015

Suite des essais du prototype 002 du NeoBucher (porte-outils de maraîchage en traction animale auto-construit), dans une jeune plantation de Plante Aromatiques et Médicinales (PAM), chez Nicolas Koziel (Drôme), début mai 2015.

Le travail de binage sur de jeunes plants, d'une grande précision, est facilité par la conduite des roues directrices (grâce aux mancherons) propre au Bucher et impose la présence d'un meneur et d'un conducteur d'outils.

Les doigts bineurs (ici de modèle Kress) permettent une intervention de désherbage des adventices au stade "cotylédon", au plus près de la plante.

Cette technique évite le recours aux désherbants chimiques (de toutes façon interdits en agriculture biologique) ou les interventions de désherbage manuelle ou thermique ou encore les systèmes de "paillage" avec films plastiques.

Merci à Nicolas K. et Vincent B. pour cette démonstration.


NeoBucher, binage de précision avec des doigts... par hippotese

Pour ceux qui n'ont pas vu le précédent film (que nous avions réservé à nos Kisskissbankers) des dernières modifications d'atelier et des premiers essais du 22-23 avril toujours dans la Drôme.

Retour à l'atelier pour quelques réglages et modifications et 1ère sortie sur le terrain du prototype NeoBucher (22-23 avril 2015).

Nous nous sommes réunis pendant 2 jours, à 5 (Joseph, Nico, Vincent, Jérémy, Nina et Deny) à Montoison (Drôme) chez Nicolas K. pour quelques modifications et réglages du porte-outils de maraîchage en traction Animale NeoBucher (prototype N° 002).

Au menu : correction de quelques ratés d'atelier, rattrapage de jeu en tous sens, renforcement de certaines pièces, fabrication de nouvelles barres porte-outils (retour au triangle), fabrication de nouvelles brides de fixation d'outils, modification barre de direction, test de l'assistance au relevage en conditions réelles...

Nous en avons profité pour faire nos premiers essais attelés de herses étrilles (fabrication maison de Nico K.) et binage sur une plantation de camomille à peine sortie de terre.

Il reste certes quelques réglage à faire mais nous avons validé un certains nombres de choix technologiques et nous avons surtout progressé dans la compréhension de la cinématique complexe de ce génial porte-outils qu'est le Bucher (original).


NeoBucher : Atelier et Premières intervention... par hippotese

Si vous avez envie de soutenir le projet NeoBucher, dépêchez-vous, plus qu'une quinzaine de jours (fin de la collecte le 26 mai 2015)...

Donnez ! donnez même un peu mais donnez ! Le nombre de vos soutiens nous aide aussi beaucoup dans nos efforts...

Grâce à vous, les plans du NeoBucher pourront être finalisés et diffusés (dés 2016) partout dans le monde et chacun pourra se fabriquer ou se faire fabriquer son porte-outils de maraîchage...

La collecte, c'est ici : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/neo-bucher-traction-animale-et-innovation

mardi 14 avril 2015

Formation "Travail Agricole en Traction Animale" organisée par la Confédération Paysanne et Hippotese, samedi 2 mai 2015 à Dullin (Savoie)

La Confédération Paysanne et Hippotese organise le samedi 2 mai à Dullin (73810) une formation "Travail Agricole en Traction Animale".

Voir le document ci-dessous pour plus d'informations :

Lien vers le pdf d'inscription ici (aussi)...

mercredi 8 avril 2015

Le NeoBucher présenté à l'AG de la Fédération Européenne du Cheval de Trait en Italie (fin mars 2015)

Fin mars 2015, nous avons présenté le projet NeoBucher (en salle) et le prototype 002 (en extérieur), à l'Assemblée Générale de la Fédération Européenne du Cheval de Trait (FECTU) chez Henry Finzi-constantine, à Tassarolo (Italie).

Nous avons reçu un très bon accueil de nos amis européens, surtout italiens et espagnols qui souhaitent suivre le projet avec nous...

De bons retours et remarques techniques aussi qui vont nous permettre d'améliorer notre prototype de NeoBucher

Malheureusement, une pluie abondante et continue ne nous a pas permis de réels essais sur le terrain... Henry a simplement pû réaliser quelques manœuvres de retournement, attelé en brancards, sellette et palonnier.

NB : A remarquer que nous avons aussi présenté du matériel de maraîchage mono-rang de la société VitiMeca que nous avons en test actuellement à Hippotese et dont nous reparlerons bientôt...

Le samedi soir, en salle, nous avons présenté cinq petits films sur le Bucher d'origine et sur l'histoire du projet NeoBucher.
Vous connaissez sans doute déjà ces films si vous êtes un fidèle lecteur (lectrice) du blog, sauf le 4ème d'octobre 2014 que j'ai mis en ligne pour l'occasion...


Traction animale et agriculture en Suisse en 1936 par hippotese

Ce film en allemand est un film de présentation des techniques agricoles mises en œuvre avec les chevaux en Suisse en 1936.
C'est un film promotionnel de la société Bucher-Guyer.
A partir de la 12 ème minute, on peut voir l'utilisation du porte-outils de maraîchage en traction animale Bucher utilisé ici pour la culture de la pomme de terre.
C'est le premier modèle connu de porte-outils Bucher.


Sarclage au cheval avec un porte-outils de... par hippotese

Sarclage de billons au Bucher, sur des jeunes semis de roquette et cresson alénois. Par Nicolas MOUSSU du Jardin Du Coin.
On voit bien l'intérêt des secteurs crantés des roues du Bucher pour le réglage du terrage des outils, l'intérêt de l'essieu directionnel (en particulier pour s'aligner au retour sur le rang) et la difficulté de tourner en bout de rang avec les brancards traditionnels du Bucher...
On comprend alors, l'intérêt d'une étude en vue de la conception d'un NéoBucher qui reprendrait les qualités du modèle original, corrigerait ses défauts et y ajouterait des fonctions nouvelles.


Billonnage au Porte-outils de maraichage Bucher... par hippotese

Au Potadjé, Jérémy Fady et Ruby ont monté des billons à l'aide du porte-outils Bucher.
A l'aller, on utilise un sillon existant à gauche (en guidage) pour tracer 2 nouveaux sillons. Le sillon de droite est juste marqué.
Au retour, il permet le guidage du cheval et les 3 sillons sont alors repris et creusé à la bonne profondeur. Il faut donc un aller-retour pour faire 3 sillons.
En fait, à chaque aller-retour on ne réalise que 2 nouveaux sillons mais leur écartement est très régulier.
Le porte-brancards est monté en position extrême à gauche de façon à ce que les brancards et donc le cheval soit aligné avec la roue de gauche, la traction est donc dissymétrique, ce qui ne semble pas poser de problème si la terre est bien préparée et aussi parce que c'est le soc billonneur de gauche qui est le plus enfoncé, le soc du milieu est moyennement enfoncé et le soc de droite ne fait qu'un léger traçage (du fait de l'inclinaison naturelle du porte-outils dont une roue se trouve dans le sillon précédent).


NeoBucher-Traction-Animale-et-Maraîchage par hippotese

Lors du Bucherware 2014 (réunion de travail sur le projet de NeoBucher), Jean Louis Cannelle nous a fait une petite démonstration avec un jeune cheval de l'intérêt d'atteler un porte-outils de maraîchage en traction animale (comme le Bucher) avec un timon en col de cygne (système dit "Passe-Partout", traditionnel des Pyrénées Orientales).
Ce mode d'attelage permet une grande liberté de mouvement du cheval en bout de rang au moment du retournement.
Il semble assez facile à faire apprendre aux chevaux, comme celui-ci qui est un débutant en maraîchage.


Neo-Bucher-Traction-Animale-et-Innovation par hippotese

Ambiance d'atelier au premier chantier de prototypage du porte-outils de maraîchage Néo-Bucher par l’association Hippotese et la coopérative d'autoconstruction l'Atelier Paysan, dans les locaux du Valence-Atelier-Libre début février 2015.


Dans un prochain billet, nous diffuserons la série de diapos qui reprend l'histoire du projet NeoBucher, que nous avons projeté ce soir là...

vendredi 30 janvier 2015

HippoNews, la première NewsLetter mensuelle de l'association Hippotese a été envoyée aux adhérents fin janvier 2015

Suite à la décision de la dernière AG du 23 novembre 2014, les adhérents reçoivent maintenant, par mél, une Newsletter mensuelle qui rappelle les derniers billets du blog, précise l'agenda et diffuse les informations réservées aux membres de l'association...

Si vous êtes membre de l'association à jour de votre cotisation 2015 et que vous souhaitez recevoir cette lettre, vous devez nous envoyer votre nom, prénom et surtout votre adresse mél à hippotese@gmail.com (si nous avions votre mél, vous avez sans doute été abonné automatiquement).

Aujourd'hui, 30 janvier 2015, si vous étiez adhérent 2014 (et pas encore 2015), vous avez reçu pour la dernière fois cette HippoNews, si vous souhaitez continuer à la recevoir, pensez à envoyer votre adhésion 2015 (20 € par chèque à l'ordre d'Hippotese) à Gilles Bernigaud, Villars, 71160 LES GUERRAUX.

Pour vérifier si vous êtes adhérent 2014 ou 2015, vous pouvez consulter l'entête du mél d'envoi de l'HippoNews dans laquelle est indiquée avec notre nom, votre situation d'adhérent.
Exemple : "Durand Paul Adh 2015 <paul-durand@free.fr>" ou "Dubois Julie Adh 2014 <dubois.julie@riseup.net>.

Les membres peuvent gratuitement passer une annonce dans l'HippoNews (fête locale, petite annonce, rencontre, chantier collectif ou autre... ) en rapport avec le cheval de travail, envoyez-nous une photo et un texte court, nous diffuserons en fonction de la place disponible.

Cette deuxième lettre de janvier 2015 (après un test en décembre 2014) est la première HippoNews officielle, c'est encore un brouillon, sans doute perfectible, que nous allons essayer de diffuser chaque mois...
Si vous avez des remarques, des idées, des critiques et même des encouragements sur cette Newsletter, ils sont les bienvenus...

A noter que pour des raisons techniques, les adhésions de l'année N sont renouvelables à partir de l'Assemblée Générale (début décembre de l'année N-1) à la fin du mois de janvier suivant et ne sont valables que jusqu'à fin décembre de l'année N en cours.
Autrement dit, quel que soit le moment de votre adhésion dans l'année, celle-ci se termine en décembre de cette même année, mais vous recevrez quand même l'HippoNews de janvier en début d'année suivante.

Attention, si vous ne voyez pas la Newsletter dans vos méls, elle est peutêtre dans vos indésirables (SPAM)...
Par exemple, l'HippoNews de test de décembre 2014 qui a été envoyée aux seuls adhérents 2015 après l'AG n'a été ouverte que par 58% des personnes qui l'ont reçu, elle doit se trouver dans les Indésirables (SPAM) des 42% restants (et plus certainement, a été détruite automatiquement après une dizaine de jours)...

Pour vous faire une idée de son contenu, nous avons mis exceptionnellement en téléchargement L'HippoNews-test de décembre 2014 ici...

Vue réduite de l'HippoNews de décembre 2014, cliquez sur l'image pour la télécharger en PDF

samedi 2 août 2014

Grenoble, Ramassage hippomobile des déchets, article et vidéo du journal Terre-Dauphinoise

Depuis le 28 juillet 2014 (et jusqu'au 14 août), l'association triévoise Equipage appuie les équipes municipales pour la collecte des déchets dans les parcs de Grenoble avec ses chevaux...

Comme pendant l'été 2013, chaque matin, Ulysse et Athis, menés par Valérie Colin et Laurence Cassar, cochères, tractent paisiblement leur benne, sous le regard étonné des passants... et des automobilistes.


La benne Ochsner prêtée par Hippotese dans sa nouvelle "livrée" verte... (photo Marianne Boilève)

Article et vidéo du journal Terre Dauphinoise du 30 juillet 2014, par Marianne Boilève ici...

Et si le lien disparaît, sauvegarde de la vidéo ci-dessous...


Grenoble-ramassage-hippomobile-des-déchets-(vidéo de Terre Dauphinoise) hippotese

jeudi 3 avril 2014

5ème Concours de débardage de Cibeins, 12 avril 2014

Petit rappel de l'agenda pour ceux qui sont fâchés avec les dates...

Samedi 12 avril, Concours de débardage de Cibeins organisé par le lycée agricole de Cibeins-Misèrieux (Ain), Hippotese et le syndicat des éleveurs et utilisateurs de chevaux de trait de l’Ain.
Ce concours est ouvert à tous (professionnels, amateurs, débutants).

Ce concours se déroule sur une journée, dans un cadre magnifique, à coté du château du lycée et au bord de l'eau...

Entrée et inscription gratuite...

Attention, l'inscription est obligatoire par téléphone auprès de Eve Thivolle au 06-18-29-39-39 si possible avant le 22 mars 2014 (20 places maxi).

Ce concours se déroulera en parallèle avec une "labellisation loisirs" (diverses épreuves qui montrent le bon dressage d'un cheval de loisirs et sa capacité à rester aux ordres en situation imprévue).

Je vous passe des photos de 2013 bientôt...

mardi 10 septembre 2013

Démonstration de TA au Salon Tech&Bio, 18 et 19 septembre 2013 à Bourg les Valence (Drôme)

Le prochain salon Tech&Bio aura lieu les 18 et 19 septembre 2013 à Bourg les Valence, ce salon présente le meilleur des démonstrations techniques bio et alternatives.

Pour la deuxième année, Hippotese (en partenariat avec Prommata) réalise des démonstrations techniques et sera présente sur un stand au pôle traction animale.

Cette année, nous présenterons :

Le POM (Porte outils de maraîchage) de Roger Fillon.
Le prototype N°4 du tout nouveau Mancheron Ergonomique (un partenariat ADABIO-Autoconstruction/HIPPOTESE).
Le collier Espedis (que nous testons depuis plusieurs années en partenariat avec La Sellerie Percheronne).
Ainsi que des démonstrations de décavaillonage et de travail du sol avec des outils plus classiques.

Le programme des démos :

Traction Animale en viticulture.
9h30/10h30 (18 sept)
12h30/13h30 (19 sept)

Traction Animale sur cultures légumières et sol nu.
14h30/15h30 (18 sept)
9h30/10h30 (19 sept)

Pôle Traction Animale : "Présentation de retours d’expériences de l’utilisation de la traction animale dans des exploitations agricoles en continue dans la zone matériel".


Thierry Bret en démonstration de décavaillonage (photo Valérie Méo)

Programme des démos TA (en pdf) à imprimer ou sauvegarder sur votre smartphone...

NB : Les membres d'Hippotese sont les bienvenus pour animer le stand...
Valérie Méo et Denis Arnaud sont les coordonnateurs "Hippotese" sur place (mél : valyherba@gmail.com).

Pour info, petite Présentation du salon Tech&Bio :

Initiative des Chambres d’agriculture soutenue par plus de 40 partenaires, le salon européen des techniques bio et alternatives Tech&Bio a lieu tous les 2 ans dans la Drôme, 1er département bio de France, en région Rhône-Alpes, 1re région bio de France. La 4e édition se tiendra les 18 et 19 septembre 2013 sur le lycée agricole du Valentin à Bourg-lès-Valence.

Événement majeur et unique pour l’agriculture, Tech&Bio a pour vocation de favoriser les échanges de techniques de production innovantes et de savoir-faire entre agriculteurs bio et conventionnels pour développer une agriculture durablement performante répondant à un marché en constante progression et aux attentes des consommateurs. Le meilleur des démonstrations en Europe

Tech&Bio est un concept innovant : plus qu'un salon, c'est un lieu de formation et de rencontres organisé sur une exploitation agricole biologique. Toutes les principales productions animales et végétales sont abordées.

Au programme, une centaine de démonstrations de matériel sont réalisées en plein champ par des spécialistes des Chambres d'agriculture et des exposants (désherbage, travail du sol, compostage...). De nombreux experts nationaux et européens sont mobilisés pour animer des ateliers où sont présentés des techniques et itinéraires de production innovants.

La démonstration passe aussi par les témoignages et analyses des solutions de production, de transformation et de commercialisation des produits bio. C’est ce qu’abordent, en présence d’experts européens, les multiples conférences de Tech&Bio.

La suite ici...

Plan d'accès :

Des photos de 2011 dans un billet sur le blog ici...

mercredi 4 septembre 2013

5ème Salon de la Traction Animale de Montmorillon (86) les 4 et 5 octobre 2013

Pour la cinquième fois, le CFPPA de Montmorillon organise son salon de la Traction Animale.

Je laisse Gérard Coti (chargé d’ingénérie Animation et développement du territoire, chargé de communication et de discipline, coordonnateur formations courtes, formateur phytotechnie au lycée agricole de Montmorillon) qui est la cheville ouvrière de ce salon nous présenter ses objectifs...
A noter que cette année, Hippotese aura un stand et réalisera des démonstrations...

Les objectifs du salon :
Le premier est de démontrer l’utilité de la traction animale dans un contexte moderne et dans le cadre d’un développement durable.

Il réunira pour cela des utilisateurs et des professionnels qui réaliseront des démonstrations dans les différents domaines où peut s’exercer la traction animale : le travail du sol en maraîchage et en agriculture, le débardage, les transports divers dans le cadre d’une agglomération, le sport, le loisir.

Le second objectif sera de montrer que l’utilisation des chevaux de trait comme force de traction génère une activité socio économique non négligeable.

Des stands divers exposeront les activités artisanales et professionnelles qui se créent autour et grâce à la traction animale et les emplois et création d’entreprises qui en découlent : sellerie, maréchalerie, voitures, matériel, prestations de services etc…

Un autre objectif sera de situer la traction animale dans une logique d’alternative durable aux problèmes d’environnement et de gestion des ressources naturelles et des énergies fossiles.

Des intervenants expliqueront en quoi l’utilisation du cheval à des fins de travail encourage et contribue au maintien de la biodiversité en développant et maintenant le patrimoine génétique important que représentent nos neufs races de trait françaises.

Ils expliqueront également en quoi le travail du cheval améliore et rend aux sols l’oxygénation et l’activité biologique indispensables à des productions de qualité, en viticulture notamment.

D’autres débattront de l’utilité économique et écologique à employer des chevaux de trait pour réaliser certaines tâches municipales et territoriales.

Des débardeurs professionnels montreront que le cheval de trait peut réunir efficacité, rendement et respect absolu de la faune et de la flore forestières. Beaucoup de témoignages qui iront dans le sens d’un développement de cette énergie douce, parfaitement adaptée à nos conjonctures difficiles et inquiétantes pour l’avenir de la planète.

Des toilettes sèches seront installées sur le site dans une logique de comportement citoyen et responsable vis-à-vis de l’environnement.

Pour cette 5ème édition : la traction bovine sera à nouveau présente

Invitée déjà au dernier salon de 2011 (le salon n'a lieu que tous les 2 ans, NDLR), la traction bovine représente un autre aspect de la traction animale peut-être moins médiatisé mais qui conserve un certain nombre d’adeptes. Depuis quelques temps on constate même une augmentation significative de demandes et d’intérêt pour elle. La traction bovine se place dans la même logique que la traction équine : la recherche de durabilité, la préservation de la biodiversité génétique, la création de lien social. Le 5ème Salon de la Traction Animale de Montmorillon se devait de s’ouvrir à nouveau à cette pratique en accueillant encore cette année quelques meneurs et dresseurs réputés avec leurs bœufs qui montreront que la force et l’habileté de ces animaux représentent des atouts indiscutables pour accompagner les travaux humains.

Le dernier objectif, et non le moindre, réside dans la volonté de créer une dynamique locale et de faire du Pays montmorillonnais un pôle de compétences reconnu et un centre d’attractivité national et européen en matière de traction animale.

En effet, en créant ce salon, au sein d’un établissement d’enseignement agricole situé au cœur du territoire et acteur de celui-ci, nous pouvons faciliter ainsi la découverte des richesses humaines, architecturales, paysagères et économiques du Pays montmorillonnais.

Ce salon peut donc contribuer à créer une animation importante autour d’un thème original et largement populaire, et par-là même, générer du lien social et inter générationnel.

Pour réaliser ces ambitions et objectifs, le Site de Formation Agri Nature de Montmorillon s’appuie sur une équipe d’organisateurs volontaires et convaincus, déjà rodée par quatre expériences réussies en 2005, 2007, 2009 et 2011. Il s’appuie également sur une forte équipe de bénévoles constituée de jeunes élèves et stagiaires en formation ainsi que de professionnels et d’éleveurs de chevaux de trait.

Il mettra à contribution les compétences de ses formateurs et ses propres chevaux de trait et bœufs de travail ainsi que son matériel de traction animale.

Il mettra, enfin, à disposition le site de son exploitation Agricole et ses infrastructures pour accueillir hommes, chevaux et bovins dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

Avec le soutien de la Région Poitou Charentes, de la Ville de Montmorillon, de la ville de Poitiers, de l’IFCE, des associations de professionnels (Trait Poitou Charente, Races Mulassières du Poitou, Asinerie de Dampierre s/ Boutonne, l’association Hippotese, des débardeurs, le Syndicat National des Cochers professionnels ) de la commission Nationale des chevaux territoriaux, du CIVAM du Pays montmorillonnais, de l’Association March’Equitable, de Jard’Insolite et de bien d’autres contribuera à la réussite de cette manifestation.

Il est important de souligner que l’esprit qui veut présider à ce salon va dans le sens de la modernité et de la créativité. Il veut résolument éviter l’écueil folklorique encore trop souvent attaché aux manifestations où interviennent les animaux de trait. Si l’expérience et les savoirs anciens restent indispensables et riches d’enseignement, ils doivent être un tremplin d’évolution et de progrès pour adapter la traction animale à notre monde moderne.

La traction animale moderne ne peut se concevoir que comme une activité venant en complément de l’activité mécanisée, pour en réduire les effets néfastes et dans une idée d’équilibre économique. Elle ne peut en aucun cas se substituer totalement au tracteur et autres engins automobiles, mais elle peut effectivement, dans de nombreux contextes, les remplacer efficacement.

Gérard Coti.

jeudi 4 juillet 2013

Quelques photos de la 1ère Journée de la Traction Animale, 20 juin 2013 à Sciez-sur-Léman (Hte-Savoie)

Voici quelques photos de la 1ère édition de la Journée de la Traction Animale du jeudi 20 juin 2013 à Sciez-sur-Léman (Hte-Savoie), organisée par Françoise Dulac...

Et tout d'abord bravo à Françoise et à tous ses amis et bénévoles pour l'organisation de cette journée...

Merci aussi à tous les participants qui ont apporté (parfois de loin) du matériel moderne et des chevaux et mules de travail (Marco Zandona de Meterus, Bernard Michon de BMH, Roger Fillon de Tech Trait, les associations Traits en Savoie, Espritrait, Énergie cheval, Hippotese, Le Réseau Rhône-Alpes Traction Animale, Serge Tuaz pour la Fédération Mule des Alpes et les Haras Nationaux/IFCE)... et j'en oublie sans doute...

Les démos et les présentations, le colloque sur "Le cheval de trait, une démarche de développement durable ?", l'accueil de la municipalité et des services techniques de Sciez-sur-Leman (et en particulier le maire Jean-Luc Bidal), tout a été réussi...

Certes le public n'a pas été très nombreux, sans doute à cause du choix de la journée en semaine... Mais c'est toujours difficile de concilier une date qui satisfasse à la fois les professionnels et le grand public, peutêtre la prochaine fois sur 2 jours : un vendredi et un samedi par exemple... Et sans doute à l'automne... Nous verrons bien l'année prochaine...

Pour Hippotese, Isabelle Carrel a assuré le menage de Ruby à la benne Oschner (prononcez Oxner) et Deny Fady, président d'Hippotese a assuré les commentaires de présentation des démonstrations...


Françoise Dulac et Jean-Luc Bidal, maire de Sciez sur Léman...


Avant-train et remorque-citerne "arrosage de plantes" de chez Bernard-Michon-Hippomobile...


Détail du système d'arrosage à pompe électrique sur batterie et de l'enrouleur...


Marco Zandona de Métérus, nous donne les dernières nouvelles des véhicules hippomobiles à assistance (qui n'ont pu être présentés ce jour là)...


Benne à ordure hippomobile Oschner de 1957 présentée par Hippotese...


Cette benne à ordure de fabrication suisse (1957), à un cheval, à été utilisée au Grand Hôtel de Zermatt...


Elle est équipée d'une benne en aluminium et d'un relevage hydraulique par pompe manuelle...


Serge Tuaz nous présente sa mule et nous donne des nouvelles de la Fédération des Éleveurs de Mulet des Alpes...


Nous avons même eu droit à une démonstration de portage de plots de travaux routiers...


Roger Fillon de Tech Trait nous présente les dernières évolutions de son Porte-Outils de Maraîchage (POM)...


Éric André (prestataire en TA), assure une démonstration de binage ici avec des doigts Steketee...


... ici avec une herse étrille...


Démonstration de débardage au cheval avec le trinqueballe Bernard Michon Hippomobile


...utilisable à un ou deux chevaux (brancards ou timon)...


Fabienne Panelati et une réplique moderne de voiture traditionnelle...


Vue aussi ce jour, une décavaillonneuse à cheval munie d'un palpeur mécanique d'évitement...


Je n'ai pas pris le temps de relever les indications de marques, ni les dimensions...


'' Détail du nez d'attelage...''


Les photos ne sont pas de très bonne qualité, je vous ai donc détouré celle-ci pour plus de lisibilité) mais nous sommes preneur d'autres infos si vous en avez... (avis aux utilisateurs de ce genre d'outils...).

Et, comme promis, pour ceux qui ont raté la présentation du colloque commenté par Olivier Croze (Directeur Territorial Rhône-Alpes-Auvergne de l'IFCE) voici le document "support" qui a servi de base : (Dossier n°3 : Cheval et Développement durable de l'IFCE, doc en pdf, 169 p, Attention 12,4 Mo).

jeudi 3 janvier 2013

Hippotese vous souhaite une bonne année 2013


Le muletier Johao, le mulet Muntanya et Hippotese vous souhaitent une Feliç any Nou 2013...


dimanche 15 juillet 2012

(Episode 4) Faire ses foins avec un cheval et une motofaucheuse, c'est possible... (Partie 1)

Série : Faire ses foins avec un cheval et une motofaucheuse, c'est possible...
Épisode 4 : Transport des trousses avec le cheval et un traîneau...

Nous avons décidé de faire une petite série de vidéos sur la récolte du foin (une quinzaine de tonnes) avec un cheval et une simple motofaucheuse, à Montdenis (1400 m, Maurienne, Savoie) en utilisant la technique des trousses de foin.

Nous avons simplement perfectionné la méthode traditionnelle en y ajoutant des "troyes" pour la tension des cordes et la compression du foin, ce qui permet d'obtenir simplement, des trousses de 50 à 100 kg de foin pressé mais non brisé.

L'épisode 4 montre le chargement des trousses sur un simple traîneau de 2 m de long par 1 m de large (celui-ci vient des Hautes Alpes, merci Didier), mais ils existaient aussi en Savoie.

''Que ceux qui comprendraient pas pourquoi on commence par l'épisode 4, se rappellent la Saga Stars-War qui elle aussi commençait au 4ème épisode...
En fait y'a pas de raison, sauf qu'on avait filmé ça... Mais on va filmer le reste, rassurez-vous...''

On vous prépare aussi des billets explicatifs sur la fabrication des bois des trousses et la méthode de réalisation des trousses elles-même...


(Episode 4) Faire ses foins avec un cheval et... par hippotese

Code pour les smartphone et les tablettes


(Episode 4) Faire ses foins avec un cheval et... par hippotese

Merci à Zsigmond Vladar pour le tournage, le montage et la réalisation...

mardi 27 mars 2012

Chevaux de trait, l'Énergie tranquille dans Paris-Match du 22 au 28 mars 2012

Un article (plutôt bien fait) sur le retour des chevaux de trait et qui parait dans PARIS-MATCH, c'est inhabituel...

Merci à Maryvonne Ollivry pour cet exercice qui n'allait pas de soi, celui d'écrire pour le grand public sans simplifier ou dire des bêtises...

Les néophytes de ma connaissance qui l'ont lu ont beaucoup apprécié et les pros s'y reconnaitront aussi, je pense...

Les bons conseils de Jean Léo Dugast (grand photographe de chevaux, voir son blog ici) ne sont sans doute pas étrangers à cette réussite...

S'il ne fallait retenir qu'un bon mot, celui de Jean Louis Cannelle m'a beaucoup plu : Un cheval de trait, c'est comme un massif de roses qui fleurit toute l'année.

Les quatre pages de l'article...

Les 4 pages sous forme d'un PDF en basse résolution (3 Mo) ici

Les 4 pages sous forme d'un PDF en haute résolution (18 Mo) ici

- page 1 de 3