Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Bernard Michon

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 30 mars 2016

Présentation de matériel hippomobile moderne, mardi 1er mars, Salon de l'Agriculture de Paris 2016

Comme chaque année depuis plus de 20 ans, Hippotese, représentée par Jean Louis Cannelle et Deny Fady, fait une présentation de matériel hippomobile moderne dans le hall équin lors du Salon de l'agriculture de Paris.

Cette présentation se déroule le mardi et le jeudi du salon et était jusqu'à l'année dernière organisée, avec brio, par France-Trait et en particulier par Sophie Bougel (nous ne saurons jamais comment la remercier pour l'immense travail qu'elle a réalisé durant de nombreuses années pour faire coopérer toutes les composantes de la traction animale, nous prenons conscience aujourd'hui du vide que son éviction nous laisse).

Elle permettait à tous les constructeurs de présenter leurs dernières innovations en matière d'outils, d'avant-trains, de voitures ou de matériel hippomobile moderne.

Cette année, la SFET a repris l'organisation et a tenu, contre notre avis, à imposer un thème restrictif du "cheval en ville" sans même autoriser le matériel adapté aux espaces verts. Du coup, la présentation était un peu limitée en diversité de matériels et de constructeurs.

Il faut aussi savoir que ces présentations sont destinées au grand public et aux élus, ce qui oblige à être, sans doute, "un peu trop" pédagogique aux yeux des initiés.
Ces derniers trouveront peutêtre cette vidéo une peu longue, navré...

On peux enfin regretter que les meneurs aient choisi, pour le plupart, d'utiliser des bricoles (sauf un), alors que les véhicules, pour certains assez lourds auraient été mieux attelés en collier. Ce point a été corrigé lors de la présentation du jeudi (il faut bien comprendre qu'au SIA, meneurs, chevaux et matériel sont "appairés" souvent seulement quelques minutes avant la présentation en fonction des disponibilités).

Pour conclure cette introduction, nous remercions le Concours Général Agricole du SIA 2016, qui nous a autorisé à diffuser cette présentation et la boîte de production (Comexposium) qui a tourné ces images.

Nous remercions aussi Yves Spriet, président de France trait, qui a présenté les meneurs et les équidés.

Je vous ai fait quelques captures d'écran au moins pour ceux qui n'auront pas la patience de tout regarder...


Un avant-train avec un broyeur à branches à moteur auxiliaire.


Un avant-train BMH avec un porte-container.


Un avant-train BMH avec une cuve d'arrosage à pompe électrique sur batterie.


Bernard Michon présente au public ses matériels.


Remorque à un cheval, 1T de charge, dite "La Savoyarde" de chez BMH.


Démonstration de la benne basculante de "La Savoyarde".


Sylvie Buschhoff de la Sellerie Percheronne présente son nouveau collier en magnésium "__Agilis__" de 6,4 kg


Petit clin d’œil à José Thorel (en arrière plan), cheville ouvrière de cette présentation et des nombreuses épreuves de traction animale au salon.


Les ânes étaient aussi présents avec le baudet de Nicolas Séguier des "Ânes d'Oléron"


Jean-Claude Louis, le président du CECD (Comité Européen des Chevaux de Débardage) est venu nous présenter le résultat d'un de ses rêves, à savoir le livre "Cheval de travail Trait contemporain" du photographe Jean-Pierre Ruelle et du journaliste Marc Vandermeir (disponible dans toutes les bonnes librairies).

Et pour ceux qui souhaitent avoir un coup d’œil plus large sur les équidés au salon, Je vous passe le reportage que l'association Espritrait (en la personne d'Aurore Salzard) nous a gentiment autorisé à diffuser...

Avec nos remerciements pour leur travail...

dimanche 11 octobre 2015

Assemblée Générale d'Hippotese, le dimanche 15 novembre 2015, à La Combe Naguin, 71960 Berzé-le-Châtel (Saône et Loire)

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE d'HIPPOTESE se tiendra cette année le dimanche 15 novembre 2015, chez Bernard Michon et Éloise, à La Combe Naguin, 71960 Berzé-le-Châtel.

NB : Sur une carte, Berzé le Chatel, se trouve à quelques kilomètres au sud de Cluny (71).

Nous serons reçus par Bernard et Éloise, tel 06.85.32.81.88

Comme d'habitude, nous vous attendons dés le samedi 14 novembre 2015 pour regarder tout le matériel fabriqué par Bernard Michon Hippomobile et assister à quelques démonstrations (si le temps le permet)...

Évidemment nous ferons la fête, tous ensemble le samedi soir, et vous pourrez dormir sur place (apportez duvet, couverture et matelas...).

Demandez le programme...

Samedi 14 novembre 2015

Le matin à partir de 10h00, présentation libre de tout le matériel Bernard Michon Hippomobile
A midi, repas sorti du sac...
L'après midi à partir de 14h00, démonstration et essais possibles des matériels Bernard Michon, présentation du NéoBucher et du dernier proto de Porte-outils mono-rang Vignotte, issu de notre recherche (en collaboration avec Gilles Duvin).

Dimanche 15 novembre 2015

AG à partir de 9h00 !!! jusqu'à 13h, puis repas partagé

Logistique repas :

Comme d'habitude, la base du repas du samedi soir est prévu mais il faut apporter vos spécialités culinaires : (tartes, pains, fromages, pâtés, charcuteries, desserts, salades, vins, bières, fruits...) pour compléter et pour le dimanche midi.

Logistique couchage :

Si vous comptez venir le samedi et dormir la nuit du samedi au dimanche, vous devez apporter vos duvets, mousses et sacs de couchage, il est possible de dormir dans une salle mise à disposition par Bernard et Éloise ou planter la tente...

Un petit florilège des matériels que nous pourrons voir à l'AG (crédit photo Jean Léo Dugast et Bernard Michon)...

Chez Bernard et Éloise, c'est là...

Pour venir, 2 possibilités :

- En venant du sud : par l'autoroute sortie Mâcon Sud, direction Cluny-Moulin par la RCEA N79 - sortie Cluny sur D980 - au rond point 1ere à droite direction Cluny - puis à environ 300m tourner à droite (attention, on voit la route au dernier moment) - passer sous le pont du TGV et poursuivre tout droit - laisser une première ferme à gauche puis 100m après, monter à droite devant une maison rénovée - monter sur environ 350m jusqu'aux boîtes aux lettres - prendre le chemin à droite sur 1 km dans les prés, c'est tout au bout !

- En venant du nord : par l'autoroute sortie Tournus puis D906 jusqu'à Fleurville - au 2ème rond point prendre à droite direction Viré-Péronne-Azé. A Azé, prendre à droite direction Donzy le Perthuis-Cluny - en arrivant à Cluny, prendre à gauche juste après le camping - tout droit jusqu'au stop et prendre à gauche direction Mâcon D980 - à la sortie de Cluny prendre à gauche direction Déchetterie-La Combe Naguin-Ferme de la Corbette-Béton Rhône Alpes - passer le pont de TGV et tourner à droite (longer la voie verte sur la gauche et la voie de TGV sur la droite) - passer devant les Anesses de Julie et continuer - prendre la montée à gauche en passant devant une maison rénovée - monter sur environ 350m jusqu'aux boîtes aux lettres - prendre le chemin à droite sur 1 km dans les prés, c'est tout au bout !

Il y aura des pancartes...

dimanche 27 mars 2011

Compte-rendu du 8ème Congrès des Chevaux Territoriaux oct 2010 (et de la Commission Nationale)

Je viens de m'apercevoir que nous n'avions pas diffusé le compte-rendu officiel du 8ème Congrès des Chevaux Territoriaux d'oct 2010 et de la Commission Nationale de Développement des Chevaux Territoriaux...

Voici un oubli réparé...

Le Compte-rendu du 8ème Congrès des Chevaux Territoriaux 2010 ici...

Comme je n'avais pas de photo, je vous ai mis une petite photo de matériel hippomobile spécial "cheval cantonnier" prise au SIA 2011...


La remorque "porte-containers" surbaissée (Bernard Michon constructeur) et la remorque tribenne à grue, "Hippoben" (Perrier constructeur) au Salon de l'Agriculture 2011, (photo Deny Fady)

mercredi 17 mars 2010

Matériel hippomobile moderne au Salon International de l'Agriculture 2010

Mercredi 3 et jeudi 4 mars 2010, je suis allé au SIA à Paris pour faire un petit reportage sur les présentations de matériel hippomobile moderne.

Et d'abord, j'ai fait un arrêt aux stands d'Equivinum et de Bernard Michon Hippomobile (BMH)...


Le stand Equivinum au SIA 2010, photo Deny Fady

Le matériel Equivinum...

Je doit dire que le nouveau porte-outils (exclusivité salon ?) qu'ils proposent est vraiment "haut de gamme". Il reprend des systèmes techniques éprouvés, comme le mancheron réglable en hauteur par simple poignée (d'inspiration "Plumett") et la roue de terrage à pneu (que nous avions aussi adopté sur notre prototype de "Vignotte").
Le châssis de ce porte-outils, à ouverture triangulaire, est réglable en largeur (facilement, par poignée sur crémaillère, même en travail). Il parait très résistant, toutes les articulations sont munies de graisseurs et les outils sont orientables.
Le système de traction est à tirant avec réglage de déport.
Le système de terrage est un système rapide par crémaillère (ici aussi possible en travail)
Ils proposent toute une gamme de socs et de dents forgés spécialement (pour leur besoin et pour la traction animale), ce qui est rare.
La finition, très pro, avec pièces moulées, est vraiment soignée et l'ensemble ne parait pas trop lourd même si l'on est dans une gamme plutôt "costaud".
Il reste à le tester sur le terrain, mais je fais confiance au concepteur, qui est aussi prestataire pour nous proposer des outils efficaces.
Pas de fiche de prix, il faut contacter le constructeur par mél ou téléphone (voir leur site)


Le stand Bernard Michon Hippomobile au SIA 2010, photo Deny Fady

Le matériel Bernard Michon Hippomobile...

Sur le stand un avant-train et un triqueballe. D'autres matériels sont présentés sur les démonstrations

L'avant-train Bernard Michon.

L'avant-train (pour un ou deux chevaux) est de facture classique, avec cependant un siège courroie (que j'utilise avec bonheur depuis de longues années), je trouve cependant qu'il y manque une courroie "dossier" pour plus de confort et un meilleur soutien du dos.
Il est équipé d'un frein à pied (double commande) et d'un frein à main à crémaillère (type frein à main de voiture). Il est possible de monter sur demande (je le conseille vivement) un frein à main-ralentisseur, type "mécanique de chariot" qui me semblerait bien plus adapté (permet aussi de ralentir dans les descentes et donc de diminuer l'effort de retenue du cheval).
Pour les freins, Je regrette l'usage, ici, des câbles sous gaine qui me semble un point de vieillissement (rouille due à l'humidité stagnante dans la gaine) accéléré des câbles et non contrôlable.
Nota : Nos nombreux essais et notre longue expérience de véhicules modernes qui tournent depuis plus de vingt ans, nous a appris à toujours préférer une transmission directe par câble, (avec renvois poulie si besoin), réglage par tendeur à lanterne, balance d'équilibrage, freins à tambour à commande par excentriques (type agraires) avec ressorts de rappel individuel, à tous autres systèmes de frein.
L'avant-train BMH est aussi muni d'une chape réglable avec boule de 50 amovible, d'une suspension (caoutchouc, type remorque routière) et de garde-boues.


Trinqueballe sur le stand BMH, au SIA 2010, photo Deny Fady

Le triqueballe Bernard Michon.

Le triqueballe est plus novateur avec son treuil de charge (sur toute la largeur) à vis sans fin et ses sauterelles à libération groupée (nous en avions parlé dans un billet précédent).
Il est utilisable en brancards et en timon.
Ça parait solide et bien conçu même si Je pense qu'il y manque une mécanique aussi...


Balance de palonnier sur le stand BMH, au SIA 2010, photo Deny Fady

Les palonniers et balance.

Bernard Michon Hippomobile propose aussi des palonniers à ressorts (type Hippotese) et des balances en inox qui sont extrêmement légers et d'un prix accessible (150 €). Il m'en a prêté un pour test de solidité, je vous tiens au courant...


Palonnier à ressort en inox sur le stand BMH au SIA 2010, photo Deny Fady

La remorque surbaissée pour le travail en ville.

Bernard Michon avait aussi apporté deux prototypes de remorques surbaissées à essieu avant, directeur, pour les usages urbains (ramassage de déchets, transport divers...), et là je doit dire que j'ai été très impressionné de voir en réalité un chariot dont je rêve depuis de longues années.


Remorque surbaissée Bernard Michon au SIA 2010, photo Deny Fady

Je pense qu'il y a là, la base du meilleur système de transport urbains (et agricole aussi), avec une hauteur de chargement possible à 25 cm (voir nos réflexions sur les poses-à-terre dans un précédent billet). Celà permet de charger un bac roulant sans effort mais aussi de monter avec une brouette chargée ou une tondeuse auto-portée...


Remorque surbaissée Bernard Michon au SIA 2010, photo Deny Fady

Celà permet aussi d'envisager des remorques de taille raisonnable mais avec des volumes utile qui approchent les 6 M3 et une hauteur de chargement par dessus les ridelles qui ne dépasse pas 1,10 m.
Bien sûr, il faut sans doute encore peaufiner certains détails, mais la base concrète existe et Bernard Michon est prêt à faire évoluer ses modèles pour répondre à toutes demandes.


Remorque surbaissée Bernard Michon au SIA 2010, photo Deny Fady


Remorque surbaissée Bernard Michon au SIA 2010, photo Deny Fady

D'autre matériels nouveaux étaient présentés en démonstration, comme le matériel agritrait (voir billet précédent) :


Avant train à moteur auxiliaire Agritrait au SIA 2010, photo Deny Fady

Un matériel Equitract (commercialisé par Nord-attelage à ce que l'on m'a dit, bien que je n'ai rien trouvé sur leur site), il s'agit d'un avant-train à quatre roues, avec moteur auxiliaire essence 25 ou 38 cv, embrayage et boîte hydraulique, prise de force (540 tours/minute)…) qui permet d'utiliser une balayeuse ou un broyeur...


Avant train à moteur auxiliaire Equitract au SIA 2010, photo Deny Fady

Et puis une remorque (type Poclain), à 3 roues, utilisée sur les plages de Normandie je crois, le siège du meneur est vraiment dans une position dangereuse (pas de par-botte, et sûrement écrasé en cas d'emballement ou de virage à l'équerre) et la traction en traits sans brancard (traditionnelle du Nord) est vraiment une aberration technique dans la mesure où les chevaux ne peuvent pas retenir la charge. C'est dommage de mal utiliser ce matériel qui fut en son temps très novateur (mais je vous ferai un petit billet à ce sujet un de ces jours).


Remorque type Poclain, à trois roues, au SIA 2010, photo Deny Fady

Il y avait aussi les 2 avant-trains Burkhalter (celui d'Hippotese et celui de la ville de Paris, Bois de Vincennes) déjà connus, le second a été présenté, équipé du dynamomètre électronique et nous avons pu voir sur l'écran géant les résultats des mesures ...


Avant train Burkhalter au SIA 2010, photo Deny Fady


Avant train Burkhalter au SIA 2010, photo Deny Fady


Avant train Burkhalter équipé du dynamomètre électronique, au SIA 2010, photo Deny Fady


Visualisation des résultats mesurés par le dynamomètre électronique sur l'écran géant, au SIA 2010, photo Deny Fady

Et puis enfin une intéressante roulotte réalisé en bois moulé époxy stratifié (technique de fabrication des bateaux) par l'Atelier d'Archimède (www.roulottes.org). Elle est vraiment jolie et ne pèse que 430 kg.


Roulotte en bois moulé époxy stratifié, de l'Atelier d'Archimède, au SIA 2010, photo Deny Fady

L'ensemble de ses présentations étaient vraiment d'un niveau professionnel, tant par la qualité du matériel présenté que par celle des chevaux et des harnais. C'est vraiment réconfortant de constater l'évolution positive de ce rendez-vous du matériel hippomobile moderne en trois ans d'existence.
Rendez-vous donc au SIA 2011.

Vous trouverez l'ensemble des photos de ce reportage sur le site d'Hippotese à la rubrique "reportages" ici...

samedi 2 janvier 2010

Plans pour fabriquer une sauterelle qui permet de libérer une chaîne sous charge

Suite à une discussion que nous avions eu sur les sauterelles (qui permettent de libérer une chaîne d'attache sous charge), Claude Bertholet m'a envoyé (il y a déjà quelques mois) ses explications sur la fabrication des sauterelles qu'il réalise pour ses avant-trains de débardage.

Je vous livre les photos de Claude, son plan et ses explications de fabrication :

La partie fixe, soudée sur la cornière (de l'avant train) peut être directement tiré dans du plat de 30 x 10 (ici lg 90) sans tronquer la partie supérieure.
La pièce basculante, en revanche, est plus longue à réaliser, mais la taille peut se faire à la disqueuse par coupes droites, sans angle intérieur, dans du plat de 60 x 10 (ici lg 110).

Personnellement je les fais à la scie à métaux, c'est un peu long, mais la finition est meilleure.
Le bout de maillon de chaîne, soudé sur la manille (de 12), facilite le décrochage de la chaîne par un coup de marteau bien appliqué !

Je me suis permis de refaire un plan côté en renforçant un peu les épaisseurs (sauterelle modèle renforcé).

Je vous livre aussi quelques photos de mes recherches sur le fabrication de sauterelle sans découpe.

Elles sont fabriquées à base de gros maillons de chaîne (85 x 40 x 10) que j'achète pour faire l'anneau des harnais chevilatte, et d'écrou M12...

Je n'ai pas poussé plus loin mais c'est une base de travail...

A noté aussi un système ingénieux vu sur un triqueballe de débardage de Bernard Michon (à l'AG de la FECTU 2009)...

Ce système utilise un plat sur toute la largeur de l'engin, qui libère toutes les sauterelles en même temps...

Les sauterelles qui sont à double crochet (la chaîne est prise entre ces 2 doigts) doivent être fabriquées spécialement pour ce système...

mardi 1 décembre 2009

Scoubidou, cheval municipal à Mably (Loire)

Grâce à Geneera TV, la télé du développement durable en Rhône-Alpes, un super reportage sur la commune de Mably (42) et son cheval cantonnier Scoubidou.

Dans le cadre du renouvellement d’un véhicule plateau utilisé par les services espaces verts et voirie, la commune de Mably a étudié les alternatives à un remplacement par un véhicule similaire.

Après l’examen des différentes alternatives (dont véhicule électrique), la solution retenue porte sur l’acquisition d’un véhicule hippomobile, avec l’acquisition d’un cheval de trait et du matériel nécessaire ainsi que sur la formation de deux agents municipaux. Si l’on associe souvent «développement durable» à surcoût, tel n’est pas le cas pour cette action qui s’avère plus économique...

Le matériel hippomobile vient de chez Bernard Michon (bernardmichonaze@aol.com) à Azé (71), Scoubidou de la Maison Cannelle (cerrta@wanadoo.fr) à Villers sous Chalamont (25) et le harnais de la sellerie Audry à Pierre de Bresse (71)

site de la ville de Mably
Partenaires : Rhônalpénergie-Environnement et VIDICOM

Une page du bulletin municipal de Mably de mai 2009, annonçant la nouvelle...
Une autre page d'un autre bulletin de Mably

Le reportage original de Mably en streaming visible sur Geneera TV
D'autres mag complets de Geneera TV à voir absolument...

mardi 31 mars 2009

Vidéos du porte-outils viticole Pégase de Bernard Michon

Suite de nos vidéos prises lors de l'AG de la FECTU à Villers Sous Chalamont (mars 2009) avec la démonstration du porte-outils viticole Pégase.

Ce porte-outils multi-fonctions est lui-aussi fabriqué par Bernard Michon (71260 Azé).

Il possède de nombreux systèmes techniques très novateurs comme les brancards à parallélogramme et reculement incorporé, le différentiel de direction, le correcteur de trajectoire, le relevage hydraulique double effet, l'amortisseur de traction, la voie réglable, le réglage de piquage, les rasettes à palpeur...

Il reste à le voir évoluer sur le terrain pour se faire une idée plus précise...

Contact Bernard Michon : Métallerie Bernard Michon, 71260 Azé, tél/fax : 03 85 33 40 24, mél : bernardmichonaze@aol.com

dimanche 29 mars 2009

5 Vidéos de démonstration de l'Equibenne

Invité par Jean Louis Cannelle pour Hippotese lors de l'AG de la FECTU à Villers Sous Chalamont (mars 2009), Bernard Michon (constructeur à 71260 Azé), nous a fait une démonstration des fonctionnalités de son équibenne... (voir billet précédent).

Cette remorque hippomobile, très adaptée aux usages des communes qui ont des chevaux territoriaux, dispose d'une tribenne (versage à droite, à gauche et arrière) actionnée par un système électro-hydraulique à batteries.

C'est, à notre avis, une très bonne conception pour du matériel de traction animale moderne.
Contact Bernard Michon : Métallerie Bernard Michon, 71260 Azé, tél/fax : 03 85 33 40 24, mél : bernardmichonaze@aol.com

Deny Fady nous a fait plusieurs vidéos :

jeudi 12 mars 2009

Remorque hippomobile tribenne, dite "Equibenne" construite par Bernard Michon et présentée au SIA 2009

Grâce à José nous avons reçu des photos d'Olivier Bernard sur la remorque tribenne ("Equibenne") construite par Bernard Michon et présentée au Salon de l'Agriculture 2009 dans le cadre des présentations de matériel moderne à Traction Animales des mardi 24 et Jeudi 26 février 2009.


Equibenne, vue d'ensemble, Photo Olivier Bernard

Moi qui suit un fervent partisan :
- de l'essieu directeur (qui permet de garantir une stabilité performante et autorise un freinage sur 4 roues),
- des freins à tambour (qui supportent le ralentissement et sont bien plus résistants que les freins à disque),
- et leur commande par câble (pas de problèmes d'hydraulique, de réglage fins...)
Me voilà comblé...

Ajouter à celà un basculement tribenne (arrière, latéral gauche, latéral droit) électro-hydraulique et une ouverture automatique des ridelles, commandés depuis le poste de conduite...

On arrive à un poids, certes un peu élevé (820 kg) pour un prix estimé (si mes renseignements sont exacts) de 20 à 25 000 € qui me semble honnête...

A noter que le poste de conduite, le brancard et le plancher pare-botte sont démontables pour convertir la remorque en remorque routière, ce qui garantit sa polyvalence.

Il reste à lui adjoindre une cabine (fermée/ouverte, rigide/souple, fixe/amovible) pour lui ouvrir les portes des usages professionnels et en particulier municipaux...

Il s'agit encore d'un prototype qui demande à être testé en conditions réelles, mais j'avoue que celà fait bien longtemps que je n'avais pas vu un matériel aussi bien conçu...


Equibenne, basculement à droite, ouverture automatique des ridelles, Photo Olivier Bernard


Equibenne, basculement à droite, suite, Photo Olivier Bernard


Equibenne, basculement à droite, fin, Photo Olivier Bernard


Equibenne, modification des points de basculement, Photo Olivier Bernard


Equibenne, vue arrière, Photo Olivier Bernard


Equibenne, basculement arrière, Photo Olivier Bernard

NB : cette remorque a déjà été commandée par le pôle hippique Equivallée Cluny.