Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 29 novembre 2011

Compte-rendu des essais de traction en débardage, réalisé par le CERRTA, mars 2011

Compte-rendu des essais de traction en débardage réalisés par le CERRTA, à Villers-sous-Chalamont (Doubs) le 06 mars 2011.

Objectifs : Effectuer des mesures, en tirant sur un même parcours, un même tronc, à différents stades de préparation et avec différentes techniques afin de mesurer les efforts fournis par les chevaux dans chaque situation.

Les conditions de l'expérimentation :

  • Le tronc d'arbre utilisé pour l’expérimentation est un épicéa de 17 m de long pour un diamètre moyen de 22 cm, soit un volume de 0,646 m3 et une masse de 475 kg.
  • 1er cheval de la paire utilisée : OPIUM, hongre de 8 ans, hauteur au garrot H=162 cm, capacité thoracique=208 cm, poids=780 kg, Capacité de traction théorique au pas=80 kgf
  • 2ème cheval de la paire utilisée : QUARMINA, jument de 6 ans, hauteur au garrot H=158 cm, capacité thoracique=208 cm, poids=790 kg, Capacité de traction théorique au pas=82 kgf

Les situations expérimentales :

  1. Première traction : tronc non ébranché
  2. Deuxième traction : tronc mal ébranché (« chicots » de 2 cm).
  3. Troisième traction : tronc ébranché à ras de l'écorce tiré par le gros bout.
  4. Quatrième traction : tronc ébranché à ras de l'écorce tiré par le petit bout.
  5. Cinquième traction : tronc écorcé tiré par le gros bout.
  6. Sixième traction : tronc écorcé tiré par le petit bout.
  7. Septième traction : tronc suspendu en équilibre sous le trinqueballe
  8. Huitième traction : tronc soulevé par le gros bout sous l'avant-train de débardage.

PREMIER TEST : tronc avec les branches.

CINQUIEME TEST : tronc écorcé tiré par le gros bout.

HUITIEME TEST : le tronc est tiré, le gros bout suspendu sous l'avant-train de débardage, les chevaux sont attelés à l'avant-train.

Conclusions :

A partir des mesures, il est intéressant de comparer les différents modes de traction :

Voir ci-dessous le tableau récapitulatif classé par ordre décroissant de l'effort (traction moyenne).
Nota : Toutes les données sont en kgf.
La colonne « pic de traction » reste vide, si au cours de la traction la force ne monte pas au delà de la valeur du « coup de collier ».
Le coup de collier est représentatif de la qualité du menage, avec un démarrage en douceur le coup de collier est réduit.



L'utilisation de l'avant-train de débardage en trinqueballe permet de diviser par 5 l'effort développé par les chevaux.

Le simple fait d'écorcer le bois permet de diviser par 2,5 l'effort.

L'utilisation de l'avant-train en trinqueballe permet de diviser par 2 l'effort par rapport à la traîne directe (bois écorcé).

Les résultats, montrent que l'utilisation de l'avant-train de débardage facilite le travail des chevaux, attention toutefois, en forêt, le terrain ne permet pas toujours son utilisation.

La préparation des bois (couronne, ébranchage et écorçage), est également importante.

On constate qu'un bois écorcé de 0.6 m3 nécessite, en traîne directe, une traction de 200 kgf, qui correspond à la force déployée (en usage moyen) par 2 chevaux.

Le débardage par temps humide (non mesuré) devrait faciliter le travail, par contre entraînera une perte d'adhérence du cheval et du meneur (risques de chute accrus).

Vous pouvez télécharger le PDF (7,1 Mo) de toute l'étude ici...

mardi 1 décembre 2009

Scoubidou, cheval municipal à Mably (Loire)

Grâce à Geneera TV, la télé du développement durable en Rhône-Alpes, un super reportage sur la commune de Mably (42) et son cheval cantonnier Scoubidou.

Dans le cadre du renouvellement d’un véhicule plateau utilisé par les services espaces verts et voirie, la commune de Mably a étudié les alternatives à un remplacement par un véhicule similaire.

Après l’examen des différentes alternatives (dont véhicule électrique), la solution retenue porte sur l’acquisition d’un véhicule hippomobile, avec l’acquisition d’un cheval de trait et du matériel nécessaire ainsi que sur la formation de deux agents municipaux. Si l’on associe souvent «développement durable» à surcoût, tel n’est pas le cas pour cette action qui s’avère plus économique...

Le matériel hippomobile vient de chez Bernard Michon (bernardmichonaze@aol.com) à Azé (71), Scoubidou de la Maison Cannelle (cerrta@wanadoo.fr) à Villers sous Chalamont (25) et le harnais de la sellerie Audry à Pierre de Bresse (71)

site de la ville de Mably
Partenaires : Rhônalpénergie-Environnement et VIDICOM

Une page du bulletin municipal de Mably de mai 2009, annonçant la nouvelle...
Une autre page d'un autre bulletin de Mably

Le reportage original de Mably en streaming visible sur Geneera TV
D'autres mag complets de Geneera TV à voir absolument...