Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - harnais scandinave

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 22 janvier 2012

Toutes les photos de l'AG de la FECTU à Andrarum (Suède) le 16 avril 2011

Les 28-29 janvier 2012, aura lieu l'Assemblée Générale 2012 de la FECTU en Autriche.
En attendant voici quelques photos de l'AG FECTU 2011 en Suède...

Comme à notre habitude, après avoir diffusé quelques photos avec le compte-rendu en juin 2011 (voir billet précédent), voici, comme promis, l'ensemble des photos des matériels que nous avons pu voir...

Et nous devons remercier notre hôte Lars-Göran Göransson pour le nombre, la diversité et la qualité des matériels présentés aussi bien traditionnels que modernes.


notre hôte Lars-Göran Göransson

Les matériels, dans l'ordre alphabétique :


Une arche de débardage simple...


Un avant-train moderne


Un épandeur à fumier monté avec un avant-train amovible à roues directionnelles...


Un avant-train à moteur auxiliaire (américain ?)


Une jolie collection d'épandeurs à fumier...


Une jolie collection de canadiens et cultivateurs...


Faucheuse à entraînement par les roues


Une arracheuse à patates reconvertie en fraise à neige...


Utilisation du harnais en simple (à chevilles latérales) en attelage au timon...


Avant-train simple


Gros plan collier-harnais suédois


Traîneau traditionnel à 2 lugeons, équipé de son "panier" de transport


Pelles à neige à cheval...


2 planteuses à patates...


Traineau simple utilisé en porte-balle


Porte-harnais à poulies pour harnacher sans se fatiguer...


Porteur forestier à 6 roues


Autre porteur forestier plus récent à grue manuelle


Porteur forestier à 8 roues et essieux "boggie"


Autre vue du porteur


Tondeuse hélicoïdale à traction animale

Nous aurons l’occasion de reparler plus en détails de certains de ces matériels dans de prochains billets...

L'ensemble des 184 photos des matériels... Ici

jeudi 16 juin 2011

Compte-Rendu et 1ères photos de l'Assemblée Générale de la FECTU à Andrarum (Suède) le 16 avril 2011

Avec un peu de retard, voici les premières photos et le compte-rendu de l'Assemblée Générale de la FECTU (Fédération Européenne des Associations qui s'intéressent aux Chevaux de Traits).

Ces photos vous permettront surtout de visualiser les paysages suédois (sud de la Suède), au sortir de l'hiver...
Quelques photos du harnais suédois traditionnel. D'autres photos plus techniques suivront bientôt...

Mais tout d'abord le compte-rendu au format PDF (150 Ko) ici...


Wolfgang Ehmeyer de l'association autrichienne ÖIPK, qui sera notre hôte en 2012


Le petit village d'Andrarum, avec son église et sa salle commune...


Lars-Göran Göransson, notre hôte...


Paysage typique de la région...


Visite de la ferme...


Démonstration d'un prototype de cultivateur en cours de mise au point...


Quelques photos de harnais scandinaves typiques (et celui-ci est un superbe harnais traditionnel) avec son attelage en brancards par chevilles latérales...

...son collier à attelles séparées et avant-traits semi-rigides...


... sa sellette traditionnelle (qui me parait, d'ailleurs, beaucoup mieux conçue que les sellette scandinaves modernes), assez particulière et son reculement lui aussi original...


Vue d'ensemble de l'attelage vue de profil, je me demande juste à quoi sert le palonnier dans cette configuration où le jeu limité des chevilles (dans les logement des brancards) le rend à priori inefficace...

La traditionnelle photo de groupe "Suède-2011" de Erhard Schroll (merci à lui...)

jeudi 28 octobre 2010

Recherche sur un harnais à chevilles latérales (7eme partie) : le plan d'ensemble

Voici la suite du compte-rendu de nos recherches sur un harnais à chevilles latérales dit "harnais chevilatte" et en particulier le plan de l'ensemble que vous êtes nombreux à nous avoir demandé, et une modification de la fixation des protections caoutchoutées sous les attaches latérales.


(Le harnais chevilatte est un harnais polyvalent, ici utilisé en brancards, Valloire 2010, photo Yoan Fady)

Nous avons même créé une catégorie "Recherche sur le Harnais chevilatte" qui vous permettra de retrouver rapidement un des billets de ce sujet...


(Le harnais chevilatte permet de dégager l'encolure et d'utiliser des véhicukes à brancards en forêt, Montdenis 2010, photo Mylène Fady)

Dans les billets précédents, 1ère partie, 2eme partie, 3eme partie et 4eme partie, 5eme partie, 6ème partie nous avons étudié l'existant pour arriver au prototype N°1 puis au prototype N°2, et enfin après 3 ans d'utilisation à un modèle, sinon définitif, du moins stabilisé, de harnais "chevilatte".


(Le harnais chevilatte permet aussi d'utiliser des traits avec un palonnier, Montdenis 2010, photo Deny Fady)


(Le harnais chevilatte est un harnais adapté aux usages agricoles mixtes en simple, Montdenis 2010, photo Deny Fady)

Et tout d'abord, voici le plan côté de l'ensemble...

Et une série de photos de chaque partie pour vous aider à comprendre...

Nous avons aussi modifié le mode de fixation des plaques de protection caoutchouc, à l'avant sur les avant-traits en chaîne. A l'origine, c'était un lacet de cuir, qui a été remplacé par un anneau rond, coupé, monté, puis resserré au marteau, dans lequel, on passe un petit maillon rapide, que l'on fixera ensuite sur la chaîne du demi-trait...

NB : (toutes ces photos sont de Deny Fady)

Voilà, c'est tout pour cette fois... Le prochain billet vous donnera les côtes et le mode de fabrication des brancards à mortaise, les côtes des chevilles d'origine (inox) et les côtes précises des anneaux (type Hippotese)...

dimanche 27 avril 2008

Harnais-chevilatte-simplifié Hippotese et porteur Ulvins 3

Harnais-chevilatte-Hippotese-porteur-ulvins-arch-3
Vidéo envoyée par hippotese

Michel Schnoebelen expérimente le harnais "chevilatte" mais en modèle simplifié, avec le porteur de débuscage Ulvins (Detmold 2007, Allemagne).

samedi 16 février 2008

Recherche sur un harnais à chevilles latérales dit harnais chevilatte (3eme partie)

Après quelques semaines d'arrêt, je reprend la suite du compte-rendu de nos recherches sur un harnais à chevilles latérales (dit "chevilatte" pour à chevilles latérales).

Voir précédents billets ici : (1ère partie) et (seconde partie).

Et pour ce billet, quelques photos de harnais scandinaves (Norvégiens ici surtout) dans leur milieu "d'origine" qui permettent de mieux connaître les usages.

Ces photos ont été récupérées sur le web, en particulier sur le site de l'association Foreningen Arbeidshesten que je remercie chaleureusement et dont nous reparlerons bientôt.



On peut constater que les filles ont l'air de mener souvent...



Que ce type de harnais est utilisé pour tous les types de traction...


Qu'il n'y a pas que des poneys Fjord dans ces pays même si les chevaux sont dans l'ensemble de petite taille...



Que pour les traîneaux ou les outils agricoles, ils utilisent des brancards rigides (à la place des traits)...


Et qu'il y a sans doute beaucoup à apprendre des Scandinaves en particulier sur le matériel moderne (surtout adapté aux charges petites et moyennes).

vendredi 15 février 2008

Epandeur à fumier à 2 roues, norvégien

En cherchant des photos de harnais scandinave pour notre recherche sur le harnais à cheville latérales, je suis tombé sur des photos exceptionnelles d'un épandeur Norvégien, à 2 roues...

Je n'avais jamais vu ça, un épandeur à traction animale (entrainé par les roues), à 2 au lieu de 4 roues !

Pas trop lourd, pour pouvoir être tiré par un seul cheval...

J'étais tellement content de tomber la dessus que je n'ai pas noté l'adresse du site mais je crois que ça a un rapport avec celui-ci...


http://www.gardtassing.no/lillestrand.htm

Ceci dit comme je ne parle pas un mot de Norvégien...

Bon en tout cas, il m'en faut un absolument ! Quand est-ce qu'on va en Norvège ?

vendredi 11 janvier 2008

Recherche sur un harnais à chevilles latérales dit harnais chevilatte (1ere partie)

Vous avez été nombreux à nous demander des informations sur nos recherches sur notre nouveau harnais de travail mixte (attelage et en traits) que nous appelons harnais à chevilles latérales (ou harnais Chevilatte).

Dans cette première partie, je vais essayer de vous expliquer l'origine de cette recherche.

Depuis le début d'Hippotese (21 ans cette année), nous cherchons à améliorer les harnais des chevaux de travail, afin qu'ils soient plus légers, plus rapides à poser, plus faciles à fabriquer, plus efficaces...

Nous nous sommes toujours aussi fixé comme règle d'étudier les matériels existants, traditionnels ou non, de toutes les régions ou pays, avant de créer de nouveaux modèles, persuadés que nous sommes qu'il ne faut pas toujours ré-inventer la roue, mais plutôt recréer en mélangeant les genres.

Nous sommes arrivés, entre autres, à deux modèles pour chevaux en simple, qui sont bien fixés aujourd'hui.

1) Le harnais que nous appelons "Franc-Comtois" qui est un harnais mélangeant le mode d'attelage "en cheville" des monts du Jura (rapide à garnir, simple et sans sellette) et un reculement "Grand-Vallier" très solide et très bien adapté à la pente et au reculé en charge, avec ses 2 avaloires qui empêchent le cheval de s'asseoir.
Il était utilisé par le limonier des "Trains Grand-Vallier" (attelages de 4 chevaux) qui emportaient les mâts de bateau du Haut Jura jusqu'à Nantes ou Bordeaux.
Le harnais "Franc-Comtois" est très rapide à atteler en brancards (2 chevilles à mettre, 2 reculements), il n'a pas de culeron et pas de sellette (donc pas de blessure de sangle).

2) Le harnais de débardage Hippotese (et pour le travail "aux traits" en général), certains modèles sont fabriqués en Biotane (matière synthétique imitant le cuir), il est simple, très stable sur le dos du cheval et adapté à la traction vers le bas avec sa sous-ventrière renforcée.

Ces deux harnais sont très performants dans leur fonction (l'attelage en brancards ou l'attelage en traits), leur seul défaut est d'être "deux" justement.

Quand je vais au bois avec ma petite carriole et mon Cabri (véhicule à trois roues), j'utilise le harnais Comtois, arrivé sur place, je change pour le harnais de débardage pour atteler le traîneau et aller débarder.
Au retour, je rechange de harnais pour rentrer avec le Cabri.

Si j'avais un harnais susceptible de remplir les 2 fonctions, j'économiserai du temps et j'éviterai d'avoir un 2eme harnais à apporter au bois.
Voilà la raison principale qui nous a poussé à rechercher un harnais mixte.

Il y a aussi d'autres raisons :

  • Le harnais "en cheville" comtois ne peut pas être utilisé avec des véhicules à 2 roues non équilibrés (dont les brancards appuient sur le collier) à cause de l'absence de sellette,
  • Il ne peut pas non plus être utilisé dans des terrains accidentés (typiquement avec des porteurs ou des arches de débardage) dans la mesure ou l'encolure est relativement bloquée par les brancards (ce qui influe sur l'équilibre du cheval).

Le harnais de type scandinave (Suède, Norvège, Finlande) qui possède une sellette et des chevilles au niveau des flancs nous semblait offrir une solution technique intéressante à ces problèmes, d'autant qu'il est utilisable avec des traits.

Nous verrons dans la deuxième partie que ce n'est pas si simple...