Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - concours de débardage

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 5 mars 2015

Equi-Trait-Jeunes 2015, Hippotese quitte le comité de pilotage et ne particpera pas à l'organisation cette année...

Pourquoi Hippotese a quitté le comité de pilotage des Equi-Trait-Jeunes (ETJ), ainsi que sa participation dans l'organisation ?

La Société Française des Equidés de Travail (SFET) gère les ETJ depuis 2 ans et Sophie BOUGEL de France-Trait, en est l'animatrice par délégation (c'est France-Trait qui gérait les ETJ avant la SFET).

Suite à un différent entre France-Trait et la SFET, la SFET a décidé de suspendre la mission de Sophie BOUGEL des ETJ, sous prétexte, entre autres, d'incompétence...

Or, Sophie organise les ETJ depuis les premières éditions et à la satisfaction de tous. Elle a organisé aussi avec Hippotese de nombreuses manifestations et concours de débardage (Viriat 2011, Euroforest 2012 et 2014)...


Sophie Bougel de France-Trait au bureau des calculs, lors du concours de Viriat en 2011...

Nous qui nous sommes toujours loués du professionnalisme de Sophie... Serions-nous tous des incompétents aussi ?

Il est évident que cette mise à l'écart n'est qu'un règlement de compte entre structures. Mais il y a aussi la manière et là, nous ne sommes vraiment plus d'accord du tout.

Nous avons donc décidé, lors de la réunion des juges pour les ETJ au SIA de Paris, de nous retirer de l'organisation des ETJ cette année.

Nous avons été suivi dans cette décision par le Syndicat National des Cochers Professionnels et peut être aussi par le représentant des SIVAM qui attend la position de son CA.

Bien d'autres personnes nous soutiennent dans cette position.


Sophie Bougel et une partie de l'équipe des juges et bénévoles, Viriat 2001.

Néanmoins, nous regrettons beaucoup que cette situation remette en question cette compétition qui implique de jeunes meneurs (nos futurs collègues de travail) et qui stimule et fait connaître les centres de formation qui proposent des cursus en Traction Animale.

A ce jour, nous ne savons pas si la SFET a décidé de maintenir ou non les ETJ pour cette année.

Dans tous les cas, nous espérons pouvoir réorganiser les ETJ dans les prochaines années, même avec le soutien de France-Trait seul, comme cela a été fait depuis le début.

Pour Hippotese, Christian Deiber.

mardi 29 novembre 2011

Compte-rendu des essais de traction en débardage, réalisé par le CERRTA, mars 2011

Compte-rendu des essais de traction en débardage réalisés par le CERRTA, à Villers-sous-Chalamont (Doubs) le 06 mars 2011.

Objectifs : Effectuer des mesures, en tirant sur un même parcours, un même tronc, à différents stades de préparation et avec différentes techniques afin de mesurer les efforts fournis par les chevaux dans chaque situation.

Les conditions de l'expérimentation :

  • Le tronc d'arbre utilisé pour l’expérimentation est un épicéa de 17 m de long pour un diamètre moyen de 22 cm, soit un volume de 0,646 m3 et une masse de 475 kg.
  • 1er cheval de la paire utilisée : OPIUM, hongre de 8 ans, hauteur au garrot H=162 cm, capacité thoracique=208 cm, poids=780 kg, Capacité de traction théorique au pas=80 kgf
  • 2ème cheval de la paire utilisée : QUARMINA, jument de 6 ans, hauteur au garrot H=158 cm, capacité thoracique=208 cm, poids=790 kg, Capacité de traction théorique au pas=82 kgf

Les situations expérimentales :

  1. Première traction : tronc non ébranché
  2. Deuxième traction : tronc mal ébranché (« chicots » de 2 cm).
  3. Troisième traction : tronc ébranché à ras de l'écorce tiré par le gros bout.
  4. Quatrième traction : tronc ébranché à ras de l'écorce tiré par le petit bout.
  5. Cinquième traction : tronc écorcé tiré par le gros bout.
  6. Sixième traction : tronc écorcé tiré par le petit bout.
  7. Septième traction : tronc suspendu en équilibre sous le trinqueballe
  8. Huitième traction : tronc soulevé par le gros bout sous l'avant-train de débardage.

PREMIER TEST : tronc avec les branches.

CINQUIEME TEST : tronc écorcé tiré par le gros bout.

HUITIEME TEST : le tronc est tiré, le gros bout suspendu sous l'avant-train de débardage, les chevaux sont attelés à l'avant-train.

Conclusions :

A partir des mesures, il est intéressant de comparer les différents modes de traction :

Voir ci-dessous le tableau récapitulatif classé par ordre décroissant de l'effort (traction moyenne).
Nota : Toutes les données sont en kgf.
La colonne « pic de traction » reste vide, si au cours de la traction la force ne monte pas au delà de la valeur du « coup de collier ».
Le coup de collier est représentatif de la qualité du menage, avec un démarrage en douceur le coup de collier est réduit.



L'utilisation de l'avant-train de débardage en trinqueballe permet de diviser par 5 l'effort développé par les chevaux.

Le simple fait d'écorcer le bois permet de diviser par 2,5 l'effort.

L'utilisation de l'avant-train en trinqueballe permet de diviser par 2 l'effort par rapport à la traîne directe (bois écorcé).

Les résultats, montrent que l'utilisation de l'avant-train de débardage facilite le travail des chevaux, attention toutefois, en forêt, le terrain ne permet pas toujours son utilisation.

La préparation des bois (couronne, ébranchage et écorçage), est également importante.

On constate qu'un bois écorcé de 0.6 m3 nécessite, en traîne directe, une traction de 200 kgf, qui correspond à la force déployée (en usage moyen) par 2 chevaux.

Le débardage par temps humide (non mesuré) devrait faciliter le travail, par contre entraînera une perte d'adhérence du cheval et du meneur (risques de chute accrus).

Vous pouvez télécharger le PDF (7,1 Mo) de toute l'étude ici...

dimanche 18 octobre 2009

Concours 2009 de labour et de débardage à Serpaize (Isère)

Le 17ème concours de labour et de débardage de Serpaize (Isère) a eu lieu ce dimanche 11 octobre 2009.

Comme d'habitude, une forte représentation de l'association HIPPOTESE était sur place...

Comme d'habitude, l'accueil était d'une qualité exemplaire, simple, sympa, efficace...

Merci à Vincent Bourguignon et aux nombreux bénévoles de l'Association d'Animation de Serpaize qui font un boulot formidable...

Nous avons appris que ce 17ème concours serait peutêtre le dernier, sachez messieurs et mesdames, que nous regretterons ce rendez-vous, devenu habituel, de l'automne, et si cet arrêt était confirmé (ce que nous ne souhaitons vraiment pas) merci, merci à vous tous, pour toutes ces années de plaisir... (mais réfléchissez quand même...)

Chris Fromenty m'a envoyé quelques photos que je met en ligne... D'autres suivront bientôt...


Une photo du parcours de débardage : Le fossé... (photo Chris Fromenty)


Une photo du concours de labour (photo Chris Fromenty)


Photos du parcours de débardage : Florent Daloz en action...(photo Chris Fromenty)


Photo du parcours de débardage (photo Chris Fromenty)


Une photo du parcours de débardage : Ruby en action... (photo Chris Fromenty)


Une photo du parcours de débardage : Le trou de souris... (photo Chris Fromenty)


Les premiers tests de mon dernier harnais bas-cul de maraîchage , fabriqué à partir d'un petit palonnier de vigne (modifié) et d'un harnais d'arceau de traction, type "Taravello" (fabriqué par Didier Mahillon). (photo Chris Fromenty)


Les premiers tests de mon dernier harnais bas-cul, (photo Chris Fromenty)


Les premiers tests de mon dernier harnais bas-cul, (photo Chris Fromenty)


Le concours de l'Oie, Patrice sacré chevalier... (photo Chris Fromenty)