Hippotese, Le cheval de Travail

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de porte-outils bucher a donné 47 résultats.

dimanche 26 avril 2015

8eme Journée technique d’échange sur la Traction Animale en Maraîchage, samedi 2 mai 2015 à Dullin (Savoie)

Comme indiqué dans l'agenda, la 8ème Journée technique d’échange pour les professionnels sur l'utilisation de la Traction Animale en maraichage organisée par Hippotese, se déroulera samedi 2 mai 2015 à Dullin (Savoie), à partir de 9h.

Pour la huitième année, Hippotese en partenariat avec différentes organisations de l'agriculture biologique et du maraîchage (Adabio, Conf Savoie...), propose, à destination des professionnels, une journée de découverte et d'échange entre les utilisateurs de la traction animale et les maraîchers sur la ferme de Thierry Bonnamour (maraîcher bio en Traction Animale depuis 5 ans).

Le NeoBucher en exclusivité mondiale...

Cette année, la journée sera encore plus centrée autour de l'utilisation du porte-outils Bucher (que Thierry utilise régulièrement) avec en exclusivité mondiale, la première sortie publique sur le terrain du prototype NeoBucher...


Le NeoBucher est repassé à l'atelier pour quelques améliorations les 22 et 23 avril...


Nous avons retravaillé sur les brides de fixation et la barre porte-outils triangulaire notamment...

Ce sera l'occasion de présenter le projet NeoBucher et ses premiers résultats tangibles, ce sera aussi l'occasion de visualiser les différences entre le NeoBucher et son modèle original...


Le NeoBucher a été équipé de herses étrilles et de dents de sarclage pour sa première sortie (privée) sur le terrain...


... qui a consisté en un sarclage sur de très jeunes plants de camomille.

Enfin, dans la mesure du possible, nous apporterons plusieurs porte-outils Bucher (historiques) que les volontaires pourront prendre en main pour apprécier les qualités techniques et les améliorations que nous avons tenté d'apporter avec le projet NeoBucher.


Nous aurons aussi le 2 mai, le plaisir de voir utiliser des doigts bineurs sur le NeoBucher...

Le porte-outils de binage Vitiméca en démonstration...

Nous présenterons aussi d'autres matériels de maraîchage mono-rang anciens et modernes et en particulier un porte-outils de binage Vitimeca avec 5 outils différents qu'Hippotese a en test actuellement et qui semble léger, modulable et efficace.


Le porte-outils de binage mono-rang Vitiméca sera aussi en démo le 2 mai...


... Avec toute sa gamme d'outils...


Nous avons déjà eu l'occasion de le mettre à l'épreuve sur de petits jardins en terrasse en Savoie...


... Et nous avons été agréablement surpris par sa polyvalence et sa légèreté.

Vous pouvez apporter votre casse-croûte que nous partagerons en toute convivialité au moment de la pause de midi.

Itinéraire :

Lien vers le plan d’accès au château partagé (pdf), à imprimer.

Lien2 vers la carte google-map, pour faire simple, aller jusqu'au gué des planches" puis, suivre les indications...

Le Château partagé (Dullin) :
Coordonnées GPS : 715760 - 5048240 De Grenoble, prendre le col de la Placette, Saint Laurent du Pont, Les Échelles puis Lac d'Aiguebelette.
De Chambéry ou Lyon, en venant de l'A43, prendre la sortie 12 "Aiguebelette"

Suivre la D921 direction St Alban de Montbel en longeant le lac sur 3 km. Traverser St Alban et continuer sur la D921 jusqu'au Gué des Planches. Au rond point prendre la 1ère à droite D36 direction Dullin.

Après 800 m dans un virage à gauche, vous voyez en face une grande bâtisse (c’est le château).
Continuer sur 400 m jusqu'à une intersection indiquant Dullin à gauche. Prendre tout droit direction "La roue, Le frandin, Le potin"
200 m plus loin, une nouvelle inter-section. Prendre à droite direction "la Roue"
Après 300 m juste après un virage sans visibilité à gauche, vous êtes arrivé au château partagé.
Contact : Thierry BONNAMOUR : 09 72 27 87 88.

Les autres billets sur le maraîchage sur le blog d'Hippotese...

Liens vers les billets des précédentes journées techniques maraîchage...

Ou ici...

Être informé des dernières nouvelles du projet NeoBucher...

Si vous voulez avoir les dernières nouvelles sur le projet NeoBucher, allez visiter les actualités du KissKiss, c'est ouvert à tous...

mardi 21 avril 2015

Présentation diapos du projet NeoBucher avec commentaires (ver française, avril 2015)

Lors de l'AG de la FECTU en Italie (voir billet précédent), nous avons présenté sous forme de Diapos un résumé de l'histoire du Projet NeoBucher...

Comme certains d'entre-vous nous l'ont demandé, c'est avec plaisir que nous la diffusons aujourd'hui avec les commentaires, intercalés avec les diapos...
Vous trouverez en fin de billet la présentation et les commentaires sous forme de 2 fichiers au format PDF...

Nous diffuserons prochainement une version anglaise de cette présentation (et des commentaires) pour l'international (sic)...

Histoire du projet Néo Bucher


01 : Nous allons vous présenter le projet NeoBucher qui raconte l'histoire de la renaissance du porte-outils de maraîchage à Traction Animale Bucher.
Ce projet, encore en cours aujourd'hui, est porté par l'association Hippotese qui est une association de promotion du Cheval de Travail.


02 : L'association Hippotese est une association loi de 1901 qui a été créée en 1986 par la fusion du groupe Traction Animale du CEP Savoie et du groupe Traction Animale ARTAP de Franche-Comté.
Le nom "HIPPOTESE" signifie Ass HIPPOmobile de Technologie et d'Expérimentation du Sud-Est, car la Savoie et la Franche-Comté sont situées dans la quart Sud-Est de la France.


03 : Depuis 1986, l'association Hippotese fait de la recherche technique (colliers, harnais, matériel agricole, forestier, urbain...), de la formation, de la collecte et de la diffusion d'informations (sur son site web, son blog, dans son journal Hippobulle et par une lettre d'information mensuelle HippoNews), organise des manifestations de promotion de la Traction Animale et soutient ses membres dans leur activités (prêt de matériel, chantiers collectifs, coups de main...).


04 : Le porte-outils de maraîchage en traction animale Bucher (Bucher Guyer AG) est un outil d'origine suisse, qui existe depuis les années 30 et qui a été commercialisé jusque dans les années 60.
Il est adapté à la culture de légumes de plein champ et au maraîchage.
Il est équipé d'un système de relevage d'outils et son châssis est de conception simple et légère.


05 : Le porte-outils Bucher a des qualités rares, outre qu'il permet de travailler 2 rangs en même temps (3 rangs possibles), il propose deux systèmes de correction de trajectoire qui permettent de sarcler les plantes au plus prés et il peut être utilisé avec un seul cheval (2 chevaux possibles).


06 : A Hippotese, nous avons découvert ce porte-outils dans les années 1990 et nous avons diffusé une première documentation technique en 1992 dans l'Hippobulle n°15/16.
En 2006, dans un billet du blog, nous nous posions déjà la question de refaire fabriquer de manière semi-industriel cet outil, sans donner suite.


07 : Entre 2000 et 2008, nous avons importé plusieurs dizaines de porte-outils Bucher d'occasion de Suisse jusqu'à en épuiser la source.
La question d'une re-fabrication s'est de nouveau posée mais sans réponse satisfaisante.


08 : À partir de 2010, il est sorti sur le marché français de nombreux prototypes de porte-outils de maraîchage mais aucun ne s'inspirait vraiment du Bucher.
Il nous semblait idiot de vouloir réinventer la roue, alors que nous avions une base de travail à la fois simple et très sophistiquée, qui a été perfectionnée pendant plus de 20 ans, qui a été diffusée à plusieurs centaines d'exemplaires et reste très facile à reproduire.
De plus, aucun de ces nouveaux porte-outils ne répondait aux 3 fonctions principales du Bucher : 1 cheval, 2 rangs et correction de trajectoire.


09 : En juillet 2014, nous avons décidé de faire dessiner les plans du porte-outils Bucher (existant) pour pouvoir les diffuser à ceux qui voudraient en construire un.
Dans un deuxième temps, à partir des plans de définition, nous avons essayé de simplifier la construction de l'outil en limitant le nombre de sections (de profilés métalliques) utilisées.
Puis on a réfléchit au remplacement de certaines pièces en fonte moulée (sur le Bucher original) par des pièces mécano-soudées, réalisables plus simplement.


10 : En octobre 2014, on a décidé d'apporter des améliorations au modèle original tout en gardant une compatibilité avec les barres d'outils existantes. Le projet NéoBucher est lancé !
On a alors créé un groupe de travail pour écrire un cahier des charges des éléments à garder et des éléments à améliorer.
C'est aussi à ce moment là qu'Hippotese s'est associée avec la Coopérative d'Autoconstruction l'Atelier Paysan, qui pouvait nous apporter sa compétence technique et son expérience sur la conception d'outils de maraîchage autoconstruits et la formation.
Ensemble, nous avons cherché des solutions techniques, simples, originales ou éprouvées.


11 : Nous avons décidé :
- De diffuser le résultat de notre travail en licence libre "Creative Common",
- De réfléchir dés la conception à la possibilité d'auto-construire le porte-outils (choix de solutions nécessitant peu de compétences techniques),
- De rendre possible, avec l'Atelier Paysan, l'organisation de formations à l'autoconstruction,__
- Et aussi d'autoriser la fabrication partielle ou totale des porte-outils par des artisans, pour les utilisateurs qui ne souhaitent pas réaliser eux-même le leur.


12 : Nous nous sommes imposé la recherche de solutions constructives adaptées à l'équipement d'un atelier mécanique de base.
À savoir : un poste à souder, une disqueuse, une perceuse à colonne, et des profilés métalliques courants.
En nous réservant la possibilité de faire réaliser à l'extérieur quelques pièces complexes (tournage, découpe laser...).
Ce qui ouvrait la possibilité de construire des NeoBucher partout dans le monde en utilisant des moyens techniques locaux.


13 : Axel, élève ingénieur, en service civil à l'Atelier Paysan, a accepté de travailler sur les plans 3D du NéoBucher et nous a proposé des solutions constructives qui répondaient au cahier des charges.
De nombreux échanges entre les membres du groupe de travail (Hippotese, Atelier-Paysan, simples utilisateurs de Bucher...) ont permis de sélectionner les meilleures solutions.


14 : Février 2015, organisation d'un premier stage d'auto-construction qui réunit 13 stagiaires sous la direction d'Axel et de Joseph de l'Atelier Paysan à Valence (Drôme).
En 3 jours (et plus de 300 heures d'atelier), les prototypes 001 et 002 sont construits et valident du même coup la faisabilité technique des solutions retenues.


15 : Dans la foulée, Hippotese est invitée à présenter 15 jours plus tard, un prototype de NéoBucher au Salon International de l'Agriculture de Paris. Nous nous empressons de rendre présentables les prototypes.


16 : Début mars 2015, le prototype 002 est présenté aux 2 démonstrations de matériel hippomobiles innovants du salon en présence du Ministre de l'agriculture.


17 : Mi-mars 2015, Hippotese a atteint la limite de ses capacités d'auto-financement, nous lançons une collecte en financement participatif sur le site KissKissBankBank.com avec l'objectif d'acheter des outils modernes pour équiper nos porte-outils et ainsi permettre des essais en conditions d'utilisation réelle pour finaliser rapidement le projet.


18 : Fin mars 2015, nous présentons l'un des deux prototypes et le projet NeoBucher à l'Assemblée Générale de la Fédération Européenne du Cheval de Trait (FECTU), en Italie, devant nos partenaires européens.


19 : La suite du projet reste à écrire...
Nous pensons réaliser des essais sur le terrain et la mise au point des prototypes d'avril à septembre 2015.
Mi-septembre 2015, le NeoBucher sera présenté au salon Tech&Bio à Valence (Drôme).
A partir d'octobre 2015 et jusqu'à la fin 2015, nous établirons les plans définitifs et le tutoriel de fabrication.
Début 2016 : Nous espérons pouvoir diffuser les plans et organiser les premières formations à l'autoconstruction en vue de la multiplication des porte-outils NeoBucher...
A suivre sur le Blog d'Hippotese : http://hippotese.fr


La présentation de l'Histoire du projet Néo Bucher (version française, d'avril 2015) au format PDF téléchargeable ici.

Les commentaires de la présentation de l'Histoire du projet Néo Bucher (version française, d'avril 2015) au format PDF téléchargeable ici.

mercredi 8 avril 2015

Le NeoBucher présenté à l'AG de la Fédération Européenne du Cheval de Trait en Italie (fin mars 2015)

Fin mars 2015, nous avons présenté le projet NeoBucher (en salle) et le prototype 002 (en extérieur), à l'Assemblée Générale de la Fédération Européenne du Cheval de Trait (FECTU) chez Henry Finzi-constantine, à Tassarolo (Italie).

Nous avons reçu un très bon accueil de nos amis européens, surtout italiens et espagnols qui souhaitent suivre le projet avec nous...

De bons retours et remarques techniques aussi qui vont nous permettre d'améliorer notre prototype de NeoBucher

Malheureusement, une pluie abondante et continue ne nous a pas permis de réels essais sur le terrain... Henry a simplement pû réaliser quelques manœuvres de retournement, attelé en brancards, sellette et palonnier.

NB : A remarquer que nous avons aussi présenté du matériel de maraîchage mono-rang de la société VitiMeca que nous avons en test actuellement à Hippotese et dont nous reparlerons bientôt...

Le samedi soir, en salle, nous avons présenté cinq petits films sur le Bucher d'origine et sur l'histoire du projet NeoBucher.
Vous connaissez sans doute déjà ces films si vous êtes un fidèle lecteur (lectrice) du blog, sauf le 4ème d'octobre 2014 que j'ai mis en ligne pour l'occasion...


Traction animale et agriculture en Suisse en 1936 par hippotese

Ce film en allemand est un film de présentation des techniques agricoles mises en œuvre avec les chevaux en Suisse en 1936.
C'est un film promotionnel de la société Bucher-Guyer.
A partir de la 12 ème minute, on peut voir l'utilisation du porte-outils de maraîchage en traction animale Bucher utilisé ici pour la culture de la pomme de terre.
C'est le premier modèle connu de porte-outils Bucher.


Sarclage au cheval avec un porte-outils de... par hippotese

Sarclage de billons au Bucher, sur des jeunes semis de roquette et cresson alénois. Par Nicolas MOUSSU du Jardin Du Coin.
On voit bien l'intérêt des secteurs crantés des roues du Bucher pour le réglage du terrage des outils, l'intérêt de l'essieu directionnel (en particulier pour s'aligner au retour sur le rang) et la difficulté de tourner en bout de rang avec les brancards traditionnels du Bucher...
On comprend alors, l'intérêt d'une étude en vue de la conception d'un NéoBucher qui reprendrait les qualités du modèle original, corrigerait ses défauts et y ajouterait des fonctions nouvelles.


Billonnage au Porte-outils de maraichage Bucher... par hippotese

Au Potadjé, Jérémy Fady et Ruby ont monté des billons à l'aide du porte-outils Bucher.
A l'aller, on utilise un sillon existant à gauche (en guidage) pour tracer 2 nouveaux sillons. Le sillon de droite est juste marqué.
Au retour, il permet le guidage du cheval et les 3 sillons sont alors repris et creusé à la bonne profondeur. Il faut donc un aller-retour pour faire 3 sillons.
En fait, à chaque aller-retour on ne réalise que 2 nouveaux sillons mais leur écartement est très régulier.
Le porte-brancards est monté en position extrême à gauche de façon à ce que les brancards et donc le cheval soit aligné avec la roue de gauche, la traction est donc dissymétrique, ce qui ne semble pas poser de problème si la terre est bien préparée et aussi parce que c'est le soc billonneur de gauche qui est le plus enfoncé, le soc du milieu est moyennement enfoncé et le soc de droite ne fait qu'un léger traçage (du fait de l'inclinaison naturelle du porte-outils dont une roue se trouve dans le sillon précédent).


NeoBucher-Traction-Animale-et-Maraîchage par hippotese

Lors du Bucherware 2014 (réunion de travail sur le projet de NeoBucher), Jean Louis Cannelle nous a fait une petite démonstration avec un jeune cheval de l'intérêt d'atteler un porte-outils de maraîchage en traction animale (comme le Bucher) avec un timon en col de cygne (système dit "Passe-Partout", traditionnel des Pyrénées Orientales).
Ce mode d'attelage permet une grande liberté de mouvement du cheval en bout de rang au moment du retournement.
Il semble assez facile à faire apprendre aux chevaux, comme celui-ci qui est un débutant en maraîchage.


Neo-Bucher-Traction-Animale-et-Innovation par hippotese

Ambiance d'atelier au premier chantier de prototypage du porte-outils de maraîchage Néo-Bucher par l’association Hippotese et la coopérative d'autoconstruction l'Atelier Paysan, dans les locaux du Valence-Atelier-Libre début février 2015.


Dans un prochain billet, nous diffuserons la série de diapos qui reprend l'histoire du projet NeoBucher, que nous avons projeté ce soir là...

samedi 28 mars 2015

Fin février 2015, le NeoBucher 002 est présenté à PARIS au salon de l'agriculture en présence du ministre...

Nous avons présenté le prototype 002 du NeoBucher lors des Présentations de Matériel Hippomobile Moderne au SIA 2015 à Paris.

Voici quelques photos des présentations du mardi 24 et du jeudi 26 février 2015 (Les Kisskissbankers ont eu ces photos en avant-première, mais il y en a quelques nouvelles)...

Un grand merci à Olivier Bernard pour son autorisation à diffuser ses photos et pour son travail au service des chevaux et autres équidés...


Votre serviteur et Jean Louis Cannelle avaient la lourde tâche de présenter le projet NeoBucher en quelques mots...


C'est Benjamin Cannelle assisté de Vincent Bastard qui assuraient la démonstration...


Le deuxième jour, Benjamin était assisté de José Thorel...


Et (sauf erreur) c'est Olbo qui était attelé avec un timon en col de cygne (dit Passe-Partout) traditionnel du labour en vigne dans la région de Baniuls...


Ce timon est suspendu sur une forte courroie portée par la sellette et deux demi-traits en chaîne assurent la traction par le collier...


La carrière en sable a permis de montrer les différents avantages du NeoBucher (relevage, roues dirigées)...


Et l'attelage au passe-partout qui permet une grande liberté en rotation par rapport à l'outil...


Son utilisation en maraîchage pour les retournements en bout de ligne apporte un grand confort au cheval...


Et le cheval s'habitue très vite à cette nouvelle mobilité...


De plus, cette mobilité, associée au relevage assisté des barres porte-outils, libèrent le meneur pendant les manœuvres.


Le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, nous a fait la gentillesse de venir assister à la démonstration du matériel moderne et a longuement applaudi le NeoBucher.


Jean Louis Cannelle en a profité pour lui demander son avis sur l'Énergie Animale - Énergie Renouvelable, il a répondu que la future "Conférence Paris Climat 2015" devrait en effet, intégrer cette dimension...

lundi 2 mars 2015

Soutenez le projet NéoBucher d'Hippotese, un porte-outils de maraîchage auto-constructible et librement copiable... (2ème partie)

Suite du billet de la première partie ici...

5-6 et 7 février 2015

Stage d'autoconstruction NéoBucher.
13 stagiaires sont inscrits au stage, celui-ci se déroule au Valence-Atelier-Libre, à Valence (Drôme).
En 3 jours, sous la direction technique d'Axel et de Joseph de l'Atelier Pyasan, à raison de 10 heures par jour, nous fabriquons les châssis des 2 prototypes...

Alors que le premier proto n'est pas sorti de l'atelier, Sophie Bougel, de France-Trait nous propose de le présenter 15 jours plus tard, au Salon de l'Agriculture à Paris, lors des présentations de Matériel Hippomobile Moderne.
D'abord un refus poli, c'est très court, trop court...
Et puis l'occasion est trop belle pour être refusée...
Il va falloir mettre les bouchées doubles pour faire exister un NeoBucher et surtout le rendre "présentable"...

16-17-18 février 2015

Chantier collectif de finition des 2 NéoBucher.
Nous nous retrouvons à 4 dans le Doubs (Micka, Didier, Michel et Deny) pour finir les 2 prototypes, régler les petits dysfonctionnements, fabriquer les mancherons, poncer, décaper et peindre...

Merci à Cédric Vitte de JFSCIE SARL, à La Main 25520, qui nous a accueilli dans la salle de peinture de son entreprise...

Le 19 février, l'un des proto est prêt pour partir au SIA de Paris.

24 et 26 février 2015

Présentation du NéoBucher sur la grande carrière des équins le mardi 24 février avec d'autres matériels hippomobiles modernes (dont nous reparlerons bientôt).

Nouvelle présentation le jeudi 26, en présence du ministre de l'agriculture M. Lefoll (excusez-du peu...).

Printemps 2015...

Et maintenant nous allons pouvoir commencer les essais en situations réelles, dés que nous aurons pû trouver et acheter les outils de travail du sol, à monter sur le porte-outils...
L'un des prototypes sera basé en Rhône-Alpes, le second dans l'ouest de la France...

La philosophie du projet :

Au delà du projet de se fabriquer pour nos besoins un porte-outils de maraîchage performant, nous souhaitons surtout offrir une solution d'équipement à tous les maraîchers et futurs maraîchers en traction animale.

En effet, si Hippotese s'est associée, sur ce projet, à la Coopérative d'Auto-construction l'Atelier Paysan, en plus de sa compétence technique, c'est surtout pour permettre ensuite la diffusion de cet outil par les formations à l'autoconstruction que cette scoop propose. Ces stages permettent à ceux qui souhaitent gagner en autonomie de réaliser ou d'apprendre à réaliser par eux-mêmes leur porte-outils.

Car le résultat final de cette démarche doit rester simple à fabriquer (utilisation des moyens présents sur une ferme) et à partir de matériaux facilement approvisionnables.
De plus, les plans de construction seront diffusés en licence libre Creative Commons et chacun pourra librement se les approprier, y compris au delà de nos frontières dans les pays en voie de développement...

Des artisans pourront également réaliser et commercialiser tout ou partie de ce porte-outils, à destination des maraîchers qui préfèrent acheter un matériel fini ou semi-fini.

Ce projet qui a démarré réellement en octobre 2014, après test et validation sur le terrain au cours de l'année 2015, doit arriver, nous l'espérons, à un résultat opérationnel et diffusable fin 2015-début 2016.

Hippotese a financé sa partie du projet entièrement sur ses fonds propres et nous avons déjà obtenu les premiers résultats tangibles qui prouvent sa faisabilité, malgré les doutes et les critiques de certains.

L'association souhaite maintenant permettre aux personnes qui partagent sa philosophie de soutenir ce projet, sous forme d'un financement participatif, afin qu'il se développe le plus rapidement possible et que nous puissions acquérir les plus grand nombre d'outils et ainsi crédibiliser nos essais...
Nous avons choisi pour celà la plate-forme de financement participatif kisskissbankbank.com....

Si vous aussi, vous pensez que l'on peut partager son savoir pour avancer collectivement (plutôt que de déposer des brevets), rejoignez-nous...

Allez sur kisskissbankbank.com et cherchez "Neobucher" ou "Hippotese"...


Ou cliquer sur l'image pour suivre le lien...

NB : Si ce projet est une réussite, si nous arrivons à rembourser notre mise, nous souhaitons étudier d'autres outils dans cet esprit, sur ce modèle du logiciel libre et des Farm Lab, et pourquoi pas, un NéoBucherMini utilisable par de petits chevaux ou des ânes...

Soutenez le projet NéoBucher d'Hippotese, un porte-outils de maraîchage auto-constructible et librement copiable... (1ère partie)

Le Néo-Bucher, un porte-outils de maraîchage auto-constructible et librement copiable...

L'objectif de cette recherche est de concevoir un nouveau porte-outils de maraîchage en traction animale, qui remplace le porte-outils Bucher, célèbre dans les années 1960 et qui n'est plus commercialisé depuis 50 ans.

L'idée directrice a été de conserver les qualités techniques (qui ont fait leurs preuves) du porte-outils d'origine, parfaitement adapté au binage/buttage de précision sur les cultures biologiques, maraîchères et de plein champs, et de lui ajouter de nouvelles fonctionnalités qui améliorent le confort de travail (du meneur comme du cheval) et l'ergonomie et qui permettent l'adaptation d'outils récents (doigts bineurs) tout en gardant une compatibilité avec les barres d'outils existantes.

Juillet 2014

Pendant l'été 2014, Hippotese a fait réaliser les plans 2D de toutes les pièces du Bucher original par un artisan métallier, Thibaut Campaignolle, Les Forges d'Higaro.
Thibaut nous a livré l'ensemble des plans en septembre 2014.

Septembre 2014

En Septembre, la scoop d'autoconstruction l'Atelier Paysan, avec laquelle nous avons déjà travaillé sur le mancheron ergonomique, accepte de travailler avec nous sur un Neo-Bucher et met à notre disposition sur ce projet Axel Poisson-Courtial qui est élève-ingénieur en service civil à l'Atelier Paysan.
Axel met en 3D les plans de Thibaut et commence, avec notre aide, un travail de documentation sur le Bucher et les autres porte-outils de maraîchage existants.

Octobre 2014

Hippotese constitue un groupe de travail formé d'utilisateurs actuels de Bucher, de maraîchers et de personnes intéressées par l'autoconstruction. Nous échangeons critiques et remarques sur le Bucher existant, ses qualités, ses défauts et nous tentons d'établir un cahier des charges de ce que pourrait être un NéoBucher idéal.

Fin octobre nous organisons chez Jérémy Fady, une rencontre/démonstration (le 1er BucherWare) entre les membres de l'Atelier Paysan et le groupe de travail NéoBucher d'Hippotese.

Jean-Louis et Manon Cannelle nous présentent une adaptation du "passe-partout" (timon en col de cygne dont nous reparlerons) sur un Bucher en lieu et place des brancards.

Jérémy nous présente divers outils et des brancards déportés. Nous écrivons un 1er cahier des charges et déterminons les participations respectives des 2 structures dans le projet NéoBucher.

Novembre-décembre-2014-janvier 2015

De nombreux échanges par mél et un travail exceptionnel d'Axel permettent de concevoir en plan 3D un premier prototype de NéoBucher.
Ce prototype n'utilise que très peu de pièces hors profilés courants (un secteur cranté et quelques pièces tournées sont fabriqués par un atelier extérieur) et reste facilement fabricable avec un poste à souder, un perceuse à colonne et une disqueuse conformément au cahier des charges.

L'Atelier paysan propose d'organiser un premier stage d'autoconstruction pour 2 exemplaires de NéoBucher début février 2015.


La suite bientôt...

NB : Si vous souhaitez soutenir le projet NeoBucher, visitez le lien http://www.kisskissbankbank.com/neo-bucher-traction-animale-et-innovation

dimanche 1 mars 2015

Soutenez le projet NéoBucher d'Hippotese, un porte-outils de maraîchage auto-constructible et librement copiable... (2ème partie)

Suite de la première partie.

5-6 et 7 février 2015

Stage d'autoconstruction NéoBucher.
13 stagiaires sont inscrits au stage, celui-ci se déroule au Valence-Atelier-Libre, à Valence (Drôme).
En 3 jours, à raison de 10 heures par jour, nous fabriquons les châssis des 2 prototypes...

France-Trait nous propose alors de présenter 15 jours plus tard, au Salon de l'Agriculture à Paris, lors des présentations de Matériel Hippomobile Moderne notre NéoBucher. C'est très court pour rendre "présentable" l'un de nos prototypes mais l'occasion est trop belle pour être refusée...

16-17-18 février 2015

Chantier collectif de finition des 2 NéoBucher.
Nous nous retrouvons à 6 dans le Doubs pour finir les 2 prototypes, régler les petits dysfonctionnements, fabriquer les mancherons, poncer, décaper et peindre...
Le 19 février, l'un des proto part pour Paris.

24 et 26 février 2015

Présentation du NéoBucher sur la grande carrière des équins le mardi 24 février avec d'autres matériel hippomobiles modernes (dont nous reparlerons bientôt).
Nouvelle présentation le jeudi 26, en présence du ministre de l'agriculture M. Lefoll (excusez-du peu...).

Printemps 2015...

Et maintenant nous allons pouvoir commencer les essais en situations réelles, dés que nous aurons pû acquérir les outils de travail du sol, à monter sur le porte-outils...
L'un des prototypes sera basé en Rhône-Alpes, le second dans l'ouest de la France...

La philosophie du projet :

Au delà du projet de se fabriquer pour nos besoins un porte-outils de maraîchage performant, nous souhaitons surtout offrir une solution d'équipement à tous les maraîchers et futurs maraîchers en traction animale.

En effet, si Hippotese s'est associée, sur ce projet, à la Coopérative d'Auto-construction l'Atelier Paysan, au delà de sa compétence technique, c'est surtout pour permettre la diffusion de cet outil par les formations à l'autoconstruction que cette scoop propose. Ces stages permettent à ceux qui souhaitent gagner en autonomie de réaliser ou d'apprendre à réaliser par eux-mêmes leur porte-outils.

Car le résultat final de cette démarche doit rester simple à fabriquer (utilisation des moyens présents sur une ferme) et à partir de matériaux facilement approvisionnables.
De plus, les plans de construction seront diffusés en licence libre Creative Commons et chacun pourra librement se les approprier, y compris au delà de nos frontières dans les pays en voie de développement...

Des artisans pourront également réaliser et commercialiser tout ou partie de ce porte-outils, à destination des maraîchers qui préfèrent acheter un matériel fini ou semi-fini.

Ce projet qui a démarré réellement en octobre 2014 après test et validation sur le terrain au cours de l'année 2015 doit arriver, nous l'espérons, à un résultat opérationnel et diffusable fin 2015.

Hippotese a entièrement financé le lancement du projet sur ses fonds propres et a obtenu les premiers résultats tangibles qui prouvent sa faisabilité, malgré les doutes et les critiques de certains.

L'association souhaite maintenant permettre aux personnes qui partagent sa philosophie de soutenir ce projet, sous forme d'un financement participatif, afin qu'il se développe le plus rapidement possible et que nous puissions acquérir les plus grand nombre d'outils et ainsi crédibiliser nos essais...
Nous avons choisi pour celà la plate-forme de financement participatif kisskissbankbank.com (cherchez " néobucher ").

Si vous aussi, vous pensez qu'on peut partager son savoir pour avancer ensemble (plutôt que de déposer des brevets), rejoignez-nous...

NB : Si nous arrivons à rembourser notre mise, nous souhaitons étudier d'autres outils sur ce modèle et pourquoi pas, un NéoBucherMini pour les ânes.

dimanche 25 janvier 2015

Agenda Hippotese 2015

Agenda Hippotese pour 2015
Dernière Mise à Jour : Mercredi 4 mars 2015

Cet agenda (prévisionnel et évolutif) sera mis à jour au fur et à mesure des informations que nous recevrons...
Un lien permanent dans la colonne de droite du blog permet de le consulter régulièrement...
Date 1ère diffusion : lundi 25 janvier 2015

Février 2015

- Chantier collectif de construction du premier prototype du Néo-Bucher à Valence, du jeudi 5 février au samedi 7 février 2015 (inscriptions closes). Ce chantier-stage est le premier résultat "matériel" de la recherche que nous menons avec l'Atelier-Paysan sur un porte-outils de maraîchage inspiré du Bucher.

- Le Salon de l'Agriculture de Paris (SIA) aura lieu du 21 février au 1er mars 2015 :
- Les chevaux seront dans le Hall 6 comme en 2014.
- Les journées de présentation du matériel moderne, (les derniers outils à « énergie cheval » issus des avancées technologiques les plus récentes) auront lieu les mardi 24 février et jeudi 26 février 2015.
- Hippotese sera présente sur un stand partagé avec le CERRTA...
- Pour avoir une petite idée des présentations et des rencontres que l'on fait au SIA, voir les billets récapitulatifs de 2014, ici

Mars 2015

- 18 mars 2015 - Journée Technique "vigne" à Bourg-les-Valence (Drôme)
Le lycée agricole du Valentin accueille le mercredi 18 mars 2015 une série de démonstrations d'outils hippomobiles pour le travail des vignes en traction animale.
Programme :
13h : Accueil autour d'un café
13h30 : Début des démonstrations
17h30 : Clôture et Bilan des démonstrations
Outils : Porte outils "Percheron" Viti Méca, Porte-outils "Equinox" Vini-vitis-Bio, Charrue Vigneronne ETS Grenier Franco, Charrue Vigneronne ETS Jourdant, Bineuse ETS Fatton, Porte-outils "Pégase" et "Passe partout" Bernard Michon Hippomobile.

- 18 mars 2015, Le Réseau Rhône-Alpes de Traction Animale (RRATA) organise son assemblée générale, à 18h00, au Lycée Agricole du Valentin, Passage René Berthoin, 26500 Bourg-lès-Valence.

- Concours de débardage de Cibeins, samedi 28 mars 2015, organisé par le lycée agricole de Cibeins-Misèrieux (Ain), le réseau Rhône-Alpes-TA et Hippotese.
Renseignements : auprès d'Eve Thivolle : 06.18.29.39.39 ou 04.74.08.88.22
Inscription par retour de courrier avec cette fiche d'inscription auprès de Julie Cessieux, 25 allée Eugène Faure, 38170 Seyssinet Pariset.
Mél Julie Cessieux : reseau.ra.tractionanimale@gmail.com

Avril 2015

Mai 2015

- Samedi 2 Mai 2015, 8ème journée d'échange en maraîchage réservée aux professionnels : chez Thierry Bonnamour (à Dullin 73, à côté du lac d'Aiguebelette sur l'avant-pays savoyard). Il y aura une présentation in-situ du prototype NéoBucher qu'Hippotese et l'Atelier Paysan ont conçu à partir du Porte-outils de maraîchage Suisse Bucher et des démos de matériel monorang (Viti-Méca, Plumett, Planett-JR...)
Nous organisons ce même jour, une formation "Travail Agricole en Traction Animale" orientée "Prise en main du Bucher" (NeoBucher et Bucher) coordonnée comme l'année dernière par la Conf. Pour plus d'infos sur le Bucher original ou sur le projet NeoBucher, cliquez sur les liens...

- 12ème Chantier-École de Montdenis, les 14, 15, 16 et 17 mai 2015.
Le chantier d'autoformation au débardage annuel de Montdenis se déroulera comme chaque année le week-end de l'Ascension.
Le thème du chantier-école n'est pas encore vraiment choisi mais il y aura du transport par bât, du débardage sur chemins étroits (moins d'un mètre) avec traîneau et mini-porteur, du mouflage sur ancrage "volant", de la fabrication et du débuscage de fagots, de l'attelage en ligne et toujours du travail en forte pente...
Plus de renseignements bientôt ici...

Juin 2015

Juillet 2015

Août 2015

Septembre 2015

- Troisièmes journées de la Traction Animale en Rhône-Alpes à Sciez sur Léman (Haute Savoie).
les vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 septembre 2015. Des détails bientôt...

- Salon Tech&Bio à Valence (Drôme), les mercredi 23 et jeudi 24 septembre 2015. Hippotese sera présente comme les années précédentes avec un stand et des démonstrations, en compagnie du Réseau Rhône-Alpes Traction Animale et d'autres partenaires. Des infos bientôt...

Octobre 2015

Novembre 2015

Les autres dates bientôt...

samedi 15 novembre 2014

Traduction en français de la documentation du porte-outils de maraîchage Raussendorf (1941)

En 2007, chez Berthold Marten (merci à lui), j'avais récupéré la documentation (en allemand) datant de 1941 du porte-outils de maraîchage Raussendorf, il ressemble beaucoup aux porte-outils Bucher et AEBI dont nous avons aussi diffusé la documentation...

Cette documentation complète la fiche technique N°3 sur le Bucher (que vous trouverez aussi ici sur le nouveau site), la doc "Bucher" VG2 de 41p diffusée sur le blog ici (que vous trouverez aussi dans la page __Bibliothèque Numérique Collaborative de la Traction Animale__, onglet "Téléchargements" du nouveau site) et la documentation (en allemand) du porte-outils Raussendorf (sur le blog ici ou dans la bibliothèque collaborative).

Voir aussi la documentation sur le porte-outils de maraîchage AEBI diffusée au début de cette année, ici...

Cette documentation du porte-outils Raussendorf est vraiment très pédagogique. Elle permet de mieux comprendre l'utilisation des porte-outils à roues et cadre en maraîchage et surtout apporte des éléments très intéressants sur les réglages des outils, et ce, bien au delà de ce porte-outils spécifique.

Elle permettra d'alimenter aussi notre réflexion sur les porte-outils de maraîchage modernes que l'on voit poindre ici ou là et dont l'aboutissement technologique semble parfois bien en deça de ceux des années 1940... Et encore, celui-ci est un modèle simple sans essieu directeur...

Sabine nous a fait une traduction d'une grande qualité (et depuis l'allemand technique, c'est un exploit, merci à elle) et nous l'avons intercalé page par page dans un nouveau PDF

Celui-ci fait maintenant 28 pages (pour 6,5 Mo, ce qui ne le fait grossir que de 0,4 Mo par rapport à l'original), cependant les petits débits Internet devront être quand même patients.


Le PDF complet de la documentation Raussendorf traduite en français ici (document Acrobat, 6,5 Mo), à télécharger et à ouvrir avec le lecteur Acrobat

dimanche 26 octobre 2014

Sarclage de billons au Bucher, sur de jeunes semis de roquette et cresson alénois, par Nicolas MOUSSU du Jardin Du Coin.

Sarclage de billons au Bucher, sur de jeunes semis de roquette et cresson alénois.

Par Nicolas Moussu du Jardin Du Coin.

Nicolas Moussu nous a envoyé une intéressante vidéo de sarclage de jeunes semis au Bucher.

Au delà de la belle démonstration avec un bon cheval de travail, dans le calme et tout et tout...
On voit bien l'intérêt des secteurs crantés des roues du Bucher pour le réglage du terrage des outils, l'intérêt de l'essieu directionnel (en particulier pour s'aligner au retour sur le rang) et la difficulté de tourner en bout de rang avec les brancards traditionnels du Bucher...

On comprend alors, l'intérêt d'une étude en vue de la conception d'un NéoBucher qui reprendrait les qualités du modèle original, corrigerait ses défauts et y ajouterait des fonctions nouvelles.


Sarclage au cheval avec un porte-outils de... par hippotese

Un Bucher équipé d'un timon "col de cygne" de "Passe-Partout"

Pour prolonger notre recherche et apporter des éléments de réflexion en vue de concevoir un NéoBucher, je me dois de vous faire un compte-rendu de la démonstration d'un Bucher équipé d'un timon "col de cygne" de "Passe-Partout", réalisée par Jean Louis Cannelle (CERRTA) aux dernières journées de la Traction-Animale de Sciez-sur-Léman les 26 et 27 septembre 2014, (un compte-rendu complet de ces journées peutêtre bientôt).

Cette adaptation d'un système traditionnel (utilisé surtout en vigne, dans la région de Banyuls) sur un Bucher est une "vraie bonne idée".

Le Passe-Partout traditionnel avec Franck Gaulard, 2006

Autre vue du Passe-Partout traditionnel en 2006 (Gilbert Simon et...)

Et maintenant, l'adaptation du timon du Passe-Partout sur le châssis d'un porte-outils de maraîchage Bucher

Image du montage réalisé par Jean-Louis Cannelle (CERRTA, 2014)

On comprend bien l'intérêt du système, qui libère le cheval en rotation en particulier lors du retournement en bout de rang (ce retournement difficile est un défaut connu du Bucher équipé de ses brancards standards).

Vue d'ensemble du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Il faut préciser que le système de traction en "demi-traits" du Passe-Partout, présente même un effet "palonnier" du fait de l'articulation centrale, ce qui est une grande qualité.

Vue d'ensemble du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Il faut quand même prévoir une légère liberté en rotation longitudinale (du timon "col de cygne" par rapport au châssis) pour libérer le cheval des mouvements de tangage du Bucher dues aux imperfections du terrain.

Vue du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue de la démo à Sciez-sur-Léman du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue de la démo à Sciez-sur-Léman du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue de la démo à Sciez-sur-Léman du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue de la démo à Sciez-sur-Léman du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue de la démo à Sciez-sur-Léman du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Vue de la démo à Sciez-sur-Léman du Bucher-Passe-Partout (Deny Fady, 2014)

Il reste à tester la capacité du système à autoriser des efforts importants sans se rompre ou se déformer (mais la longévité de cette invention et son usage en labour, certes léger, nous laisse assez serein).

Il nous faut aussi avoir la capacité de refabriquer ces Passes-Partout, et pour celà, je vous donnerai dés que possible un schéma côté des principales mesures.

Une dernière vue de l'adaptation in-situ...

autre Image du montage réalisé par Jean-Louis Cannelle (CERRTA, 2014)

mercredi 15 octobre 2014

Porte-Outils Bucher pour monter des billons réguliers, au Potadjé, avril 2014

Voici un retour d'expérimentation du porte-outils de maraîchage Bucher au Potadjé chez Jérémy Fady avec la complicité de Ruby (Titan, le cheval de Jérémy n'était pas encore arrivé en avril). Et tout d'abord, une petite vidéo...

Montage de billons à écartement régulier, avec le Bucher :


Billonnage au Porte-outils de maraichage Bucher... par hippotese

Nous avons "monté" des billons avec le porte-outils Bucher en équipant la barre porte-outils d'origine de 3 socs billonneurs (écartés de 60 cm les uns des autres). Ils n'étaient pas vraiment identiques mais celà est sans importance.


3 socs billonneurs à 60 cm les uns des autres montés sur la barre d'origine du porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

A l'aller, on utilise un sillon existant à gauche pour se guider et tracer 2 nouveaux sillons. Le sillon de droite est marqué mais reste peu profond. NB : le premier sillon de la planche a été réalisé ici avec une sarcleuse "un rangt" équipé d'un buttoir, comme il conditionne la rectitude de toute la planche et doit être réalisé avec soin.


A l'aller, on utilise un sillon existant à gauche pour se guider et tracer 2 nouveaux sillons, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Le sillon de droite est marqué mais reste peu profond, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Au retour, ce marquage permet le guidage du cheval et les 3 sillons sont alors repris et creusés à la bonne profondeur. Il faut donc un aller-retour pour faire 3 sillons. En fait, avec cette technique de culture, à chaque aller-retour on ne réalise que 2 nouveaux sillons mais l'écartement inter-sillons est vraiment très régulier.


Au retour, les 3 sillons sont repris et creusés à la bonne profondeur, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Le porte-brancards est monté en position extrême à gauche de façon à ce que les brancards et donc le cheval soit aligné avec la roue de gauche, la traction est donc dissymétrique, ce qui ne semble pas poser de problème si la terre est bien préparée et aussi parce que c'est le soc billonneur de gauche qui est le plus enfoncé, le soc du milieu est moyennement enfoncé et le soc de droite ne fait qu'un traçage du fait de l'inclinaison naturelle du porte-outils dont une roue se trouve dans le sillon précédent, alors que l'autre est sur le sol non encore travaillé.


Le porte-brancards est monté en position extrême à gauche, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Les modifications que nous avons apporté au Bucher original ou à son utilisation :

- Fixation des brancards sur le porte-brancard à l'aide de demi-colliers d'échafaudage : (ou de colliers-doubles coupés). Les colliers d'échafaudage sont habituellement en dia 49 mm, et sont donc adaptés aux brancards métalliques que nous utilisons (tube chauffage 40-49).
Le montage-démontage et le réglage sont alors très rapides sur le porte-brancard du Bucher. NB : Un collier double coûte environ 5 €.


Brancards fixés sur le porte-brancard du porte-outils de maraîchage Bucher à l'aide de demi-colliers d'échafaudage, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Brancards fixés sur le porte-brancard du porte-outils de maraîchage Bucher à l'aide de demi-colliers d'échafaudage, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

- Double cintrage des brancards : Un des problème du Bucher est que le cheval (même en "Chevilatte", est relativement gêné pour faire un demi-tour court en bout de rangt. On tente de lui donner une certaine liberté en écartant les brancards des flancs par un double cintrage.


Double cintrage des brancards du porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Double cintrage des brancards du porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

- Utilisation d'un "palonnier-porté" monté sur le harnais "Chevilatte". Nous sommes de plus en plus convaincus de l'intérêt du "palonnier-porté" avec les chevaux de travail. Il s'agit ici de l'utiliser en attelage aux brancards donc avec un harnais muni d'un reculement (évidemment, un avaloire Grand Vallier) comme le "Chevilatte" (nous avions déjà fait un billet sur nos premiers essais, ici).


Palonnier-porté adapté sur un harnais "Chevilatte" pour atteler le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Palonnier-porté adapté sur un harnais "Chevilatte" pour atteler le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

- Ajout de mortaises (de brancard) longues pour permettre l'action du palonnier en mode "Chevilatte" et aussi améliorer la liberté du cheval dans les demi-tours (voir nos essais précédents ici)


Mortaises longues pour garder l'effet "palonnier" sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Mortaises longues pour garder l'effet "palonnier" sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Mortaises longues pour garder l'effet "palonnier" sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Les modifications qui reste en projet :

- Réalisation d'un porte-brancards plus large, afin de permettre l'attelage déporté du cheval à l'axe exacte de la roue (il manque encore une dizaine de centimètres), et éventuellement placer les brancards en "V" inversés pour augmenter encore la liberté du cheval. Le porte-brancards d'origine fait une largeur de 965 mm, il faudrait l'allonger au moins à 1200 mm.


Porte-brancards large, pour permettre l'attelage déporté du cheval sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

mercredi 11 juin 2014

7ème Journée technique Traction Animale en Maraîchage : Le Compte-Rendu (partie 2)

Comme promis dans le précédent billet, nous allons vous présenter le deuxième porte-outils que nous avons expérimenté à la 7ème Journée Technique Traction Animale en Maraîchage à Marlioz (Haute-Savoie) en mai 2014.

Il s'agit d'un Bucher modifié pour 2 chevaux avec un entraxe de 150 cm.


Dessin du Bucher adapté pour 2 chevaux attelés avec un entraxe de 150 cm (Dessin Deny Fady inspiré d'une doc Aebi).

La modification est relativement classique, il s'agit de rajouter un timon, une balance de palonnier et un joug de timon à un porte-outils de maraîchage Bucher.
L'idée originale de cette adaptation est dans les dimensions du joug et de la balance qui sont plus long que d'habitude (150 cm d'axe à axe) de façon à tenir les chevaux dans l'inter-planche.
Rappelons que sur la Ferme des Hauts de Marlioz, les planches permanentes font 110 cm (culture) et sont séparées par 40 cm de bande de roulement (passage) soit une de voie de 150 cm d'axe à axe.
Évidemment, sur des planches de 120 ou 130 cm, il aurait fallu adapter les dimensions du joug et de la balance.

NB : En août 2013, au Pferd-Stark, en Allemagne, nous avions vu travailler un porte-outils (Sulky de marque I&J) avec un entraxe à 2 m, voir ci-dessous.


Cultivateur Sulky GM enjambeur (de marque I&J) vu à Detmold en 2013, en intervention sur une plantation de maïs, dans cette configuration, on travaille 3 inter-rangts en même temps au lieu de 2 habituellement. (photo Deny Fady)


Cultivateur Sulky GM enjambeur, vu par l'avant, les 2 chevaux sont attelés avec un entraxe de 2m ici. Evidemment, les croisières doivent être adaptées à cet écartement. (photo Deny Fady)


Cultivateur Sulky GM enjambeur I&J, vue latérale. (photo Deny Fady)


Porte-outils maraichage Sulky I&J, Detmold 2013 par hippotese

Ce qui nous a donné l'idée d'imité cette configuration sur un porte-outils Bucher en y adaptant un timon fixé sur le châssis porte-brancards d'origine.
Nous avons donc boulonné un tube carré sur ce châssis dans lequel s'emboîte un timon de taille standard (fixé par 2 boulons traversants).
Nous avons aussi fabriqué une balance de palonnier, spéciale de 1,50 m, montée avec 2 palonniers standards.
Et nous avons fabriqué un joug de timon de 1,50 m.


Vue d'ensemble du porte-outils Bucher avec son timon (photo Espritrait).


Détail du joug de timon de 1,50 m avec votre serviteur... (photo Espritrait).


Vue de la fixation du timon sur le châssis (photo Espritrait).


Vue du Bucher attelé aux 2 chevaux (photo Deny Fady).


Test de la configuration sur des planches non mises en culture (photo Espritrait).

A noter que par simplicité et pour cette démonstration, nous avons conservé 2 meneurs pour ne pas avoir à modifier les guides et par sécurité avec cette paire de chevaux qui ne se connaissaient pas et dont l'un des 2 n'avait jamais été attelé en paire.


Test en situation réelle de buttage sur des planches de patates (extrait film Espritrait).


Vue avant du buttage des patates (extrait film Espritrait).


Autre vue du buttage des patates (photo Espritrait).

Petit extrait du film-reportage d'Espritrait visible ici, concernant le Bucher.


Porte-outils Bucher pour le travail en planche par Espritrait pour Hippotese

Comme vous pouvez le constater la démonstration est probante. On peut donc reprendre et entretenir, avec des chevaux, une culture en planches préparée au tracteur.

NB : Évidemment un prestataire qui envisagerait de s'équiper ainsi pour intervenir dans des exploitations maraîchères qui travaillent en planches, aurait intérêt à s'équiper d'une balance et d'un joug à plusieurs positions (ou réglables) pour s'adapter aux différentes tailles des planches (couramment 1,10 m ; 1,20 m et 1,30 m).

NB2 : Remerciements aux 2 prestataires qui ont bien voulu se prêter au jeu de cette expérimentation...

Pierre Gallet, Les Gros Sabots
441 Chemin des Barraques, 73190 Challes les Eaux - 04.79.72.01.00

et Philippe Escalle - Trait à Propos
406, Impasse Tranchicotte - 38210 Saint Quentin Sur Isère - 06.84.97.13.15 - traitapropos@gmail.com

jeudi 15 mai 2014

7ème Journée technique Traction Animale en Maraîchage : Le Compte-Rendu (partie 1)

Comme promis lors de la 7ème Journée technique d’échange sur la Traction Animale en Maraîchage, le samedi 10 mai 2014 à la Ferme des Hauts de Marlioz (Haute-Savoie), je vous propose des liens vers des infos ou documents complémentaires sur des sujets que nous avons abordé dans les discussions.

Et tout d'abord, je tiens à remercier nos Hôtes pour leur accueil chaleureux et pour nous avoir fait confiance.

Contact : Ferme des Hauts de Marlioz, 320 route de l’Église, 74270 Marlioz

Cette structure collective (6 co-exploitants) fait du maraîchage sur 3000 m2 de serres et 3 ha de maraîchage en motorisation (et a un projet d'intégration partielle de la traction animale).

Il s'agit de légumes cultivés principalement sur planches permanentes : 40 cm de bande de roulement (passage) et 110 cm de culture, soit une de voie de 150 cm d'axe à axe.

À ce propos, pour ceux que celà intéressent et comme la question a été posée, je vous ai trouvé une vidéo d'Adabio-Autoconstruction qui explique l'intérêt de la culture en planches permanentes en maraîchage bio (en particulier en mécanisation).


Présentation des planches permanentes par Adabio_Autoconstruction

Donc le challenge de cette journée technique du 10 mai, était de proposer des pistes pour intégrer la Traction Animale en complément de la motorisation, sans changer le mode de culture choisi par cette ferme.
Les intervention TA devant donc se faire aussi, principalement, sur planches permanentes.

Pour celà, nous avons proposé le test de 2 porte-outils : Un Porte-Outils pour le travail en planche de François Henri et un Bucher modifié pour 2 chevaux avec un entraxe de 150 cm.

Le Porte-Outils pour le travail en planche de François Henri.

Le premier porte-outils, a été inventé par un maraîcher, voisin de la ferme des Hauts de Marlioz, François Henri, pour ses propres besoins.
François Henri a développé ce prototype et l'a utilisé pendant une année de culture avec satisfaction. Dernièrement, il l'a abandonné pour revenir au tracteur car sa jument était blessée.


François Henri (en blanc) nous présente son prototype de Porte-Outils pour le travail en planche (photo Deny Fady).


Vue arrière, en configuration "attelée" du Porte-Outils pour le travail en planche de François Henri (photo Deny Fady).

C'est un porte-outils qui nous semble intéressant car il est utilisable à 1 seul cheval. D'après François Henri, le cheval n'est pas trop affecté par cette traction dissymétrique (le cheval est dans le passage gauche, le porte-outils enjambe la planche, les outils travaillent sur la planche).


Test du Porte-Outils de François Henri sur des planches qui n'ont pas encore été travaillées cette année (terrain assez dur seulement griffé au canadien) pour visualiser le déport et la déformation de la structure du porte-outils (photo Deny Fady).


Tâtonnement sur le réglage de la profondeur des dents du Porte-Outils de François Henri (photo Deny Fady).


Premiers tests du Porte-Outils de François Henri en sarclage sur une culture en place (oignons) avec un meneur distinct. Remarquez la barre qui permet de moduler la pression des outils et corriger la trajectoire. (photo Deny Fady).


Le Porte-Outils de François Henri a été prévu pour des planches de 120 cm et non des planches de 110 cm comme ici, mais ça fonctionne... (photo Deny Fady).


Encore quelques réglages : on enlève les dents qui travaillent dans les passages de roues et on ne laisse que les dents qui travaillent sur la planche (photo Deny Fady).


Test du Porte-Outils pour le travail en planche de François Henri avec le seul meneur (photo Deny Fady).


Le Porte-Outils en configuration "normale", le meneur est aussi le régleur... Et ça marche...(photo Deny Fady).

Une petite vidéo récapitulative des essais du porte-outils pour le travail en planche de François Henri...


Porte-outils de maraîchage en planche (François... par hippotese

En complément, quelques documents sur le maraîchage en Traction Animale sur le blog d'Hippotese :

- Un panneau sur le maraîchage (Levier 2010)

- Des panneaux sur le maraîchage (Tec&Bio 2011).

- Des panneaux sur le maraîchage (Tec&Bio 2013) et la vigne.

- Un super reportage photos et vidéos de cette journée par les amis d'Espritrait à consulter ici... (merci à Aurore, Olivier et Adeline).

- Un grand merci à Jean MarieTissot
166 chem Chez Rolliut 74570 THORENS GLIERES
http://flecheblonde.free.fr/
qui a participé à cette journée et en particulier aux essais de cet avant-train.

Dans un prochain billet, la suite du compte-rendu de la journée et des démonstrations-tests et encore des documents...

samedi 4 janvier 2014

Manuel d'utilisation du Porte-outils à Traction Animale AEBI (clone du BUCHER)

Comme nous sommes généreux à Hippotese et plutôt que de vous envoyer un calendrier, nous vous offrons, pour fêter cette nouvelle année 2014, un document rare, qu'apprécieront les utilisateurs de porte-outils de maraîchage.

Il s'agit du Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI (sans indications, mais je pense qu'il date des années 60), que nous a envoyé Vincent Bastard (membre du CA d'Hippotese), merci à lui...

Vous remarquerez la ressemblance de ce porte-outils avec le BUCHER, dont nous avons largement parlé dans ce blog (cherchez "Bucher"), ressemblance qui va jusque dans les dessins du manuel qui sont des copies pures et simples.

Ce manuel complète la fiche technique N°3 sur le Bucher (que vous trouverez aussi ici sur le nouveau site), la doc "Bucher" VG2 de 41p diffusée sur le blog ici (que vous trouverez aussi dans la page __Bibliothèque Numérique Collaborative de la Traction Animale__, onglet "Téléchargements" du nouveau site) et la documentation (en allemand) du porte-outils Raussendorf (sur le blog ici ou dans la bibliothèque collaborative).

Je vous laisse découvrir les photos et le PDF de ce manuel et je vous souhaite une bonne et heureuse année 2014 au nom de tout le CA d'Hippotese.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.


Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI.

Et le Manuel d'utilisation de l'Instrument Universel à Traction Animale AEBI au complet (4,3 Mo) au format PDF.

jeudi 9 mai 2013

Agenda 2013 et compte-rendu de l'AG 2012

Agenda Hippotese pour 2013
Dernière Mise à Jour : Dimanche 10 mars 2013

Cet agenda (prévisionnel et évolutif) sera mis à jour au fur et à mesure des informations que nous recevrons...
Un lien permanent dans la colonne de droite du blog permet de le consulter régulièrement...
Date 1ère diffusion : Vendredi 4 janvier 2013

Février-Mars 2013
- le Salon de l'Agriculture de Paris (SIA) aura lieu du 23 février au 3 mars 2013, pendant les vacances scolaires des zones A et B.
Les journées de présentation du matériel moderne, auront lieu le mardi 26 février et le jeudi 28 février (à confirmer).
Hippotese sera présente ponctuellement sur le stand du CERRTA.
Les chevaux seront dans le Hall 6 cette année (au lieu du Hall 4), mais je n'ai pas d'autres infos (le site web du SIA est une calamité...).
- Trophée Trait d'Avenir, samedi 23 et dimanche 24 février.
- Trophée Trait Sport, le vendredi 1 et samedi 2 mars.
- Le programme du Ring Équin pour la semaine en pdf (merci José).

Avril 2013
- Samedi 6 avril 2013 Concours de débardage de Cibeins organisé par Hippotese au lycée agricole de Cibeins-Misèrieux (Ain).
Ce concours est ouvert à tous (professionnels, amateurs, débutants), il se déroule sur une journée, dans un cadre magnifique, à coté d'un château et au bord de l'eau...
Attention, l'inscription est obligatoire par téléphone auprès de Patrice Monnet au 03-85-31-77-43 (20 places maxi).

- Samedi 20 avril 2013, AG de la FECTU en Suisse à l'invitation de l'association suisse IG-Arbeitspferde à l'ancien monastère d'Olsberg, non loin de Bâle.

Mai 2013
- 10ème Chantier-École de Montdenis les 8, 9, 10, 11et 12 mai 2013.
Le chantier d'autoformation au débardage se fera cette année sur 5 jours du mercredi 8 mai au dimanche 12 mai 2013 (Ascension).
Le thème n'est pas encore vraiment choisi mais il y aura du battage (transport par bât) du débardage sur chemins étroits et toujours du travail en forte pente...
Renseignements bientôt ici...

- Samedi 18 mai 2013, 6ème journée d'échange en maraîchage réservée aux professionnels, chez Nicolas Koziel à Montoison dans la Drôme (entre Valence et Crest). Accès facile, à 10mm de la sortie Valence-Sud (Autoroute A7), possibilité d'intervenir sur des cultures maraîchères mais aussi sur des cultures de plantes aromatiques et médicinales.
Contact Nicolas koziel : nico138@free.fr tél : 0623258283
Organisation à préciser...

Août 2013 - Samedi 24 et dimanche 25 août 2013
Grande fête du cheval de trait - PferdeStark à Detmold (Allemagne). Voir ici : http://pferdestark.org/
Programme du Samedi, 24 -Août 2013, 9 à 18 heures :
- Championnat d’Europe de débardage – en simple et en paire
- Concours de labour avec charrues non réversibles – en paire
- Championnat d’attelage – en simple, en paire
Pendant la journée : Démonstrations des travaux agricoles et forestiers, sélection des meilleures machines modernes à traction animale, spectacles internationaux. Programme du Dimanche, 25 Août 2013, 9 à 18 heures :
- Championnat d’Europe de débardage - en simple et en paire (suite)
- Championnat d’attelage à quatre
- Traction en paire
- Démonstration de labour
- Présentation des outils modernes pour la traction animale et remise des prix
Pendant la journée : Démonstrations des travaux agricoles et forestiers, sélection des meilleures machines modernes à traction animale, spectacles internationaux.

Septembre 2013
- Me 18 et Jeu 19 sept, Tec&Bio à Valence (Drôme). Hippotese aura un stand et réalisera des démonstrations... (y'a besoin de monde pour le stand...).
Programme :
Le compte-rendu de 2011 (le salon ne se fait que tous les 2 ans).

Octobre 2013
- Vend 4 et sam 5 octobre 2013, Salon de la Traction Animale à Montmorillon (86).
Hippotese sera présente avec des démonstrations de maraîchage (Bucher, mancheron ergonomique "Hippotese-Adabio-Construction" et un stand...
Programme et affiche...
Les adhérents qui veulent participer peuvent contacter Nina (mél : nina.passicot@hotmail.fr)...
Pour votre info, un billet sur le blog du salon de 2009 ici...

Novembre-Décembre 2013 - l'Assemblée Générale d'Hippotese aura lieu le dimanche 1er décembre 2013 à Montdenis (Savoie) à 20 km de Saint Jean de Maurienne, chez Odile Mouchet et Deny Fady, à partir de 9h00.
Comme d'habitude, nous vous attendons dés le samedi 30 octobre 2013 pour regarder le matériel et assister à quelques démonstrations (si le temps le permet)...
Évidemment nous ferons la fête tous ensemble le soir, et vous pourrez dormir sur place (apportez duvet, couverture et matelas...).
Il y a aussi possibilité de trouvez des hébergements en gîte sur le village ou en hôtel dans la vallée pour ceux qui préfèrent le confort...
Pour la logistique, vous pouvez/devez apporter les spécialités de votre régions que nous partagerons le samedi et le dimanche midi...
Un plat chaud sera aussi proposé par la maison...
Merci de prévenir rapidement pour faciliter l'organisation des couchages et des repas, tél pour la logistique à Odile : 0651021666.
Montdenis est à 1400 m d'altitude, prévoir les équipements spéciaux...
C'est aussi possible de venir en train, prévoir d'arriver plutôt le samedi matin pour qu'on puisse aller vous chercher... (fin de l'AG et du repas le dimanche prévue autour de 17h00).

Les autres dates bientôt...


Compte-Rendu de l'AG Hippotese de décembre 2012 pour l'année 2013

Voici le compte-rendu de l'Assemblée Générale de décembre 2012 pour l'année 2013 (pdf)

mardi 7 mai 2013

Recherche sur un mancheron ergonomique pour les outils de maraîchage et vigne...

Depuis plus de 10 ans, nous travaillons (de manière discontinue, certes) sur des outils de maraîchage modernes.

Les différents prototypes de "vignotte" que nous avons conçu, sont là pour en attester...


Le premier proto de la "vignote Hippotese" en 2004.


Le second proto de la "vignote Hippotese", présenté au Salon de l'Agriculture en 2008.

Ces recherches n’avancent pas très vite par manque de temps, (même si nos premiers résultats semblent encourageants), car jusqu'à ces dernières années, nos priorités allaient essentiellement vers les harnais et les matériels liés au débardage...

Depuis 3 ou 4 ans, la demande de nos adhérents a évolué plutôt vers des matériels de culture (plein champ, maraîchage, vigne...).

Et puis, Il faut dire aussi que sur le débardage, un certains nombres de problèmes sont maintenant résolus, en partie grâce à nos recherches ou notre validation, en particulier aux niveau de l'accrochage (utilisation de chaînes-câbles, de crochets raccourcisseurs forgés, d'arêtes de poisson, de crochets étrangleurs, de cône de débardage, de poulies-ciseaux, de palonniers légers, solides et dotés d'amortisseurs de traction...), et que le design et les caractéristiques techniques des trinqueballes et arches de débusquage sont maintenant fixées (et que l'on trouve tous ces matériels à la vente chez les "bons fabricants").

Mais pour ce qui est du matériel de maraîchage/vigne c'est encore loin d'être le cas...

Soit que le matériel "moderne" de maraîchage/vigne proposé par certains constructeurs et que nous avons testé ne nous convient pas...
Soit que certains matériels inégalés à ce jour (porte-outils Bucher ou autres) ne sont malheureusement plus fabriqués... Soit que certains matériels prometteurs ne sont pas encore finalisés ou commercialisés... Soit que, peutêtre (soyons prudent) nous n'avons pas (encore) eu connaissance de l'existence de matériels modernes. adaptés à nos besoins...

Et c'est vrai qu'en regardant les outils utilisés par nos adhérents-prestataires en maraîchage/vigne...), on est surpris de voir qu'ils ne jurent, le plus souvent, que par des outils anciens...

Comme disait Gilles Bernigaud, quand nous aurons usé toutes les charrues et sarcleuses que nous pouvons encore trouver dans les ronciers, nous nous "attellerons" enfin à une vraie recherche sur le matériel de culture...

C'est donc à partir de ce constat réaliste que je me suis posé la question suivante :
Ne peut-on pas, tout en continuant à "user" les outils anciens (et en attendant de pouvoir en concevoir, faire fabriquer ou acheter des nouveaux) améliorer leur utilisation au niveau ergonomique ?

Le premier besoin qui me vient à l'esprit est le mancheron (qui équipe bon nombre de nos vieilles charrue ou sarcleuses) :
Celui-ci est souvent en mauvais état (pourri, cassé...), toujours trop bas, jamais réglable en dimension (hauteur, largeur, longueur), rarement réglable en orientation (sauf quelques charrues de vigne), et n'est jamais démontable (pour ranger l'outils ou le transporter facilement).

Si l'on inventait un mancheron ergonomique, adaptable facilement en remplacement du mancheron existant sur les outils anciens, mais sans diminuer leur efficacité technique originelle (au contraire, même, en l'augmentant), on aurait déjà avancé sur le renouveau du matériel de maraîchage/vigne.


Le schéma de principe du mancheron ergonomique, réglable et démontable...

C'est à ce stade de notre réflexion que nous avons rencontré l'association Adabio-Construction.... Cette association, émanation de l'Adabio (association des producteurs biologiques du Nord-Est de Rhône-Alpes), s'est donnée pour mission de développer et diffuser sous licence libre, la pratique de l’autoconstruction de matériel agricole issu des adaptations des paysans. Voir ici les détails de leur philosophie...

Si Adabio-construction a jusqu'à maintenant surtout travaillé sur les outils derrière le tracteur, ils souhaitent développer leurs recherches sur le matériel de Traction-Animale.

Ce projet de mancheron ergonomique est un projet assez simple, susceptible d'aboutir rapidement et à même de valider une collaboration entre Hippotese et Adabio-construction...

Les premiers dessins de conception sont prêts et validées et un prototype devrait être présenté à la journée technique maraîchage du 18 mai pour être testé...

Nous vous tiendrons au courant bientôt...

mercredi 1 février 2012

Film d'archive de la société Bucher de 1936, culture du blé et des patates...

Rubis45 nous a fait suivre le lien vers ce film d'archive de la société Bucher de 1936, on y voit de super images de labour et de culture du blé et des patates avec de nombreux outils, dont le porte-outils Bucher, dont nous avons souvent parlé ici...
Voir nos autres billets sur le sujet ici...

Le titre du film...

Landwirtschaft gestern: Ackerbau in der Schweiz um 1936
Aus dem Film-Archiv der Bucher Landtechnik AG (www.bucherlandtechnik.ch) : Alles, was man in den dreissiger Jahren über Anbaugeräte für den Pferdezug im Feldbau wissen musste. Zum Beispiel: Für tiefes Pflügen am Hang sind 3 Pferde nötig. Man bedenke: Der 2. Weltkrieg hat soeben begonnen und die "Anbauschlacht" ist in der Schweiz für die Landesversorgung in vollem Gange. Sämtliche Filme aus dem Archiv der Bucher Landtechnik sind als DVD erhältlich bei Bucher in Niederweningen/Schweiz (siehe www-Adresse oben).

Que je traduirait par :
L'agriculture autrefois : L'agriculture en Suisse en 1936 Tiré des archives cinématographiques de la société BUCHER Landtechnik AG (www.bucherlandtechnik.ch) : Tout ce que vous deviez savoir dans les années trente sur les outils tirés par des chevaux dans l'agriculture.
Par exemple, pour le labour profond en pente, où 3 chevaux sont nécessaires.
Considérez ceci : Le 2e Guerre mondiale vient de commencer et la "bataille pour l'approvisionnement" du pays, est en Suisse, en plein essor.
Tous les films provenant des archives de la société BUCHER Landtechnik sont disponibles sur DVD chez Bucher Landtechnik AG, 8166 Niederweningen, Telefon +41 44 857 26 00, Fax +41 44 857 22 94 (voir l'adresse www ci-dessus).

mercredi 28 décembre 2011

Fiche technique sur le rayonnage et le binage en maraîchage avec le porte-outils Bucher

Nous sommes assez nombreux à utiliser des porte-outils Bucher (ou équivalents plus récents).
Olivier Pichaud qui est prestataire en vigne et maraîchage nous a envoyé une petite fiche technique pour le rayonnage (*) des cultures à biner avec le porte-outils Bucher.

(*) Rayonneur (mécan. agr.) : Instrument servant à tracer des rayons pour la plantation ou les semailles des végétaux qu'on veut cultiver en lignes...
Ils sont ordinairement tirés par un attelage ; mais il en existe cependant qui peuvent être tirés à bras d'homme...
LAROUSSE AGRICOLE Ed. 1922

Vous trouverez plein d'autres infos sur le Bucher sur le blog ici...


En trois aller-retours on réalise facilement ce travail dans les serres de 7,50m, (Photo : Olivier Pichaud)

Réglages des écartements pour un binage au Bucher :

Pour biner des planches en multirangs il faut préalablement avoir tracé et planté rigoureusement les lignes.

Ce premier travail est assez difficile à réaliser par un meneur et/ou un cheval non expérimenté.


Barre porte-outils et rouleau-marqueur... (Dessin : Olivier Pichaud

Une solution consiste à rayonner sa parcelle à l'aide d'un rouleau-marqueur muni de ceintures serrables donc réglables, sur lesquelles sont soudés des tubes carrés. Ils marquent l'emplacement des plants (épinards, salades, blettes, oignons...).

l'espacement idéal pour les lignes de ces plants en mottes est de 31 cm avec un passage de 62 cm pour le cheval (largement suffisant pour un assez gros comtois). En trois aller-retours on réalise facilement ce travail dans les serres de 7,50m et 8m par exemple.

Temps 1 : rayonnage au Rouleau-marqueur de 2 m

Temps 2 : binage avec la barre du Bucher 1,60 m et 6 éléments bineurs


Vue détaillée du travail (Photo : Olivier Pichaud)

NB :

  • L’empattement des queues d'hirondelle est de 23 cm (queues originales du Bucher).
  • Les queues sont positionnées sur la barre graduée de 160 cm du Bucher, respectivement à 17 cm, 47 cm et 77 cm (depuis l'axe de la barre).
  • Le retour du rouleau rayonneur se fait dans les traces extérieures du passage précédent soit : 3 lignes à l’extérieur de la parcelle, un passage de cheval, puis 5 lignes, un passage du cheval (autant de fois que nécéssaire)...

Texte, dessin et photos d'Olivier Pichaud

vendredi 11 novembre 2011

Retour sur le Salon Tech&Bio, (Salon professionnel de la bio), des 7 et 8 septembre 2011, à Valence (Drôme)

Dans un billet précédent, de fin août, nous vous annoncions notre participation au salon Tech&Bio à Valence (voir ici).

Valérie Méo nous a fait suivre quelques photos et un petit compte-rendu que je vous fais passer avec retard (honte à moi)...

Quelques chiffres du salon Tech&Bio : + de 11 000 visiteurs, 220 exposants, 200 spécialistes français et européens qui ont tenu des conférences et proposé des démonstrations qui ont eu un écho très positif (ça c'est pour nous !!!).
10 délégations nationales européennes... bla bla bla

Hippotese était l'acteur et le responsable du pôle traction animale du salon Teck&bio 2011.
Ce salon qui est dédié à toutes les innovations européennes en matière d'agriculture et d'élevage lié à l'agriculture biologique, a lieu tous les deux ans, dans la Drôme, donc prochaine édition en septembre 2013.

Le pôle traction animale a été cette année une innovation car c'est la première fois que l'énergie animale s'invite au milieu des machines (au siècle dernier c'étaient les machines qui s'invitaient au milieu des chevaux...).

Nous avons partagé l'espace avec l'association Prommata et avons présenté des chevaux calmes et sereins, professionnels, devant la foule et le gros matériel agricole.

Nous avions emmené deux chevaux et nous avons présenté deux démonstrations par jour (Thierry Bret avec Rouaigo et Bernard Dangeard avec Sultan) en vigne et sur une culture de poireaux avec un porte-outils Bucher monté avec des doigts STACCETI (prêté par Agri3D).

Denis Arnaud et Olivier Pichaud ont également participé aux démos. Aidés de Bernard Descheneaux et de Laurent Roulet nous avons accueilli de nombreux visiteurs et renseigné beaucoup de personnes intéressées (le blog va chauffer ce mois-ci!).

Nous nous sommes rendus compte qu'il y a un engouement certain et de nombreuses questions de la part de néophytes qui souhaiteraient faire des stages de découverte.
De même, les "autres" agriculteurs étaient agréablement surpris du travail fourni.

Thierry Bret a été sollicité en plus, pour faire une démonstration sur le pôle viticulture du salon, ce qui n'était pas prévu au départ.

Donc bilan Positif (même si, à améliorer).
Valérie Méo


Wahou, Promatta a même adopté le siège courroie sur son "tracavigne"...

- page 2 de 3 -